Weeds 5x03

Lundi 16 juillet 2012 à 12:36 | 7 commentaires | | | |

Weeds – See Blue And Smell Cheese And Die (8.03)

par .

Nancy revient chez elle et découvre que Shane a identifié le tireur et est parti après lui. Avec Silas, ils se lancent à sa poursuite pour éviter qu’il ne commette une nouvelle erreur. Andy tente de marquer des points auprès des filles de Jill, mais elles ne veulent pas de lui.

Nancy a donc quitté l’hôpital et peut désormais reprendre une activité normale. Enfin, c’est ce qu’elle espère, mais Shane fait encore des siennes et c’est ainsi l’occasion de faire un petit road trip. Cela dit, l’opportunité n’est pas réellement bien saisie et Nancy ne profite pas pleinement du temps qu’on lui offre avec son ainé pour nous donner un aperçu de l’état de leur relation. C’est plutôt dommage, car c’était un sujet qui était au centre de la saison précédente et un peu de suivi aurait certainement permis d’éviter un traitement trop superficiel de la situation.

publicite

Il ne fait aucun doute que le but premier était ici de mettre un terme à la storyline du coup de feu. Au commencement, ça devait paraitre comme une bonne idée, mais quand il a fallu commencer à écrire la nouvelle saison, tout ceci s’est avéré plutôt gênant. Pas de souci, en trois épisodes, tout est bouclé et on devrait pouvoir se lancer dans quelque chose de plus pertinent par la suite. Dire qu’il y a du gaspillage, c’est un peu sous-évaluer la situation.

Weeds reste Weeds, il n’y a pas de raison d’être encore étonné à ce stade. Donc, Nancy retrouve le fils de Peter et… ne fait pas grand-chose. Là encore, l’occasion n’est pas saisie, alors qu’elle pouvait réellement revenir sur un point peu glorieux de son passé en constatant les dégâts dont elle est en partie responsable. Ça aurait été logique d’une certaine façon, surtout après son discours dans le précédent épisode au sujet de changer de vie.

À côté, nous avons une dramédie familiale avec Andy, Jill, Scott et leurs deux filles. Le mari de Jill n’est plus vraiment lui-même, tout particulièrement quand on compare à la période durant laquelle il a aidé Nancy à obtenir la garde de Stevie. C’est le cas classique du personnage en bout de course qui est devenu une gêne. On doit alors lui offrir une sortie et le bouchon est poussé un poil trop loin. Malgré ça, il faut reconnaitre que Jill et Andy apparaissent de plus en plus crédibles en couple.

Heureusement, Doug et Tillerman sont là pour nous rappeler que la série peut faire pire et ne jamais arrêter de s’enfoncer sur certaines storylines. Certes, la saison dernière, le duo a eu ses bons moments, mais il était grand temps de passer à autre chose pour Doug. C’est plus ou moins enfin le cas, bien que ça ne s’annonce pas très prometteur pour l’instant, surtout que son intrigue est plus périphérique que jamais. Bref, ça ne sauve pas les meubles.

See Blue And Smell Cheese And Die a quelques passages réussis, des lignes de dialogues qui fonctionnent à l’occasion, mais c’est globalement un assemblage de storylines bancales qui doivent clairement servir à arriver à quelques conclusions pour que l’on puisse enchainer sur autre chose. C’est encourageant pour la suite, car il semble qu’il va y avoir de la place pour finalement donner une véritable direction à cette saison.

Partager cet article

Weeds
publicite
63 queries. 0,790 seconds.