Weeds – The Love Circle Overlap (4.10)

20 Août 2008 à 10:23

Nancy découvre que le tunnel n’est pas uniquement utilisé pour faire passer de la drogue. À cause de ses migraines, Estaban l’emmène voir un homme qui peut l’aider. Doug est sur le point de revoir Maria. Silas sert de babysitteur pour Rad. Shane passe la journée avec ses deux petites amies gothiques. Celia subit une intervention pour ses problèmes de drogues.

L’ennui ne nous guette plus, avec Weeds, il nous a trouvé, enfin, moi, c’est sûr, il m’a trouvé. Ce n’est pas faute d’essayer de trouver une lueur d’espoir, mais chaque nouvelle idée avec du potentiel se retrouve annihilée par une absence de développement.

Prenons par exemple Andy et Doug. C’est fini pour eux de faire les Coyotes. Bah oui, le but de tout ça était de ramener Maria. Maintenant que c’est fait, pourquoi continuer, pourquoi chercher à donner de l’intérêt à cette histoire ? En fait, le pire n’étant pas qu’elle n’a pas été véritablement exploitée, c’est que Lee Majors fait la guest star pour 3 apparitions et 2 lignes de dialogues !

Shane, là encore, il y avait de quoi donner un peu de comédie, mais au moment où l’humour graveleux et bien lourd de l’oncle Andy aurait pu renaitre de ses cendres en Shane, et bien, il disparaît, tout simplement. Allez savoir ce qui s’est passé… Bon, c’est vrai que c’est presque dérangeant que l’on s’intéresse à la vie sexuelle d’un gamin de 12-13 ans. Car oui, l’acteur vieillit, mais le personnage, pas vraiment, car l’histoire est quasiment en continu depuis le début de la série… Je ne suis pas certain que Silas soit majeur.

Ce dernier s’ennuie et c’est tout. Faire garderie, ce n’est pas son truc, ni le nôtre.

Celia subit une intervention et c’est l’occasion de ramener du monde. Quelques ébauches de bons dialogues qui n’aboutiront pas. Un manque d’énergie affligeant. Bref, il y avait du lourd au départ, mais au final, rien, ou presque rien.

Pour conclure cet épisode d’occasions ratées, parlons de Nancy, car elle, elle n’a pas gâché de grand moment de comédie, non, elle n’en avait aucun de toute façon. Le comique est rarement venu de la pot mother et son attaque de subconscient soigné aux hallucinogènes, non, ça n’y changera rien.

Un épisode qui n’arrive pas à décoller. J’ai beau chercher la moindre occasion pour me sortir de l’état de torpeur dans lequel ce visionnage m’a transporté dès le commencement, et bien non, rien. Il ne reste plus grand-chose pour redresser le tir. Ça va être dur.

Tags : Weeds moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link