Westworld : Le passager (2.10 – Fin de saison)

25 Juin 2018 à 17:00

Nous voilà arrivés à la conclusion de cette saison 2 de Westworld et, comme Bernard le voulait, les choses deviennent claires à la fin. Après tout, il a joué avec ses souvenirs pour éviter que l’on devine ce qu’il allait faire.

C’est le genre d’explications relativement méta que cet épisode nous délivre. Une admission qui n’ajoute rien de particulier au récit en dehors d’une excuse pour justifier le fait que la narration n’était pas linéaire. Y en avait-il vraiment besoin ? Probablement pas. Néanmoins, la saison 1 a posé une formule qu’il fallait apparemment suivre et pousser dans ses retranchements.

Quoi qu’il en soit, tout mélanger pour développer l’intrigue devait servir à nous tenir en haleine. On ne connaissait pas le plan de Bernard, ni celui de Ford et encore moins celui de Dolores. Leurs motivations sont de toute façon changeantes. Tout étant fait pour que l’on reste scotché à l’écran dans l’attente d’un éclaircissement.

Celui-ci arrivera. Il ne sera pas le seul. Le souci est que quand tout doit devenir limpide, nous sommes déjà passés à autre chose, à la mise en place de la saison 3.

Bien entendu, cette saison 2 de Westworld se devait de mener à la suite et non à une véritable conclusion. Cela dit, cet épisode est pourtant construit comme s’il nous délivrait une fin qui serait en soi définitive. Et elle l’est pour un certain nombre de personnages — bien que l’on nous tease quelques potentiels retours en plus de ceux qui sont explicités.

Le cœur de l’épisode ne se situe heureusement pas dans le préambule de la saison 3 ou dans la chute de la seconde. Il est dans la tête de Bernard. Là, on trouve des thématiques compliquées, des questionnements sur la nature humaine et une pointe d’optimisme qui se fait écraser par une dose de fatalisme. Tout ceci rappelle que Westworld a une composante philosophique. Elle s’est énormément diluée dans cette saison 2 qui privilégia la forme au fond.

Ce final est cependant assez long — 1 h 30 ! – pour qu’il y ait de la place pour tout, même si certaines scènes auraient probablement pu se jouer plus vite pour offrir encore plus d’espace au reste. Une chose est sûre, c’est un épisode chargé et qui demande à être longuement digéré. Cela n’aurait pas été nécessaire si ce qui nous y avait menés n’avait pas été à ce point peuplé de faux-semblants.

Les scénaristes s’amusent en tout cas beaucoup avec les apparences et ne paraissent pas capables de s’arrêter. Qui est un hôte ? Qui est humain ? Qui est mort ? Qui est imaginaire ? Qui est dans cette réalité ? Qui est quoi et comment, mais surtout pourquoi ?

Westworld s’articule trop autour de ces questions pour parvenir à rester aussi palpitante qu’elle a su l’être auparavant. On retrouve une appréciation des grands espaces et de l’aventure, mais trop brièvement, puisque le voyage de la plus grande partie des personnages est traité de manière secondaire. C’est dommage. Maeve, Akecheta et William par exemple méritaient simplement plus. Le fait qu’ils soient majoritairement réduits à n’être que des arrière-pensées par rapport à Bernard et surtout Dolores est regrettable, car leurs péripéties étaient ce qui a donné à cette saison 2 sa force.

Cela est explicite depuis un bon moment, mais les scénaristes ont vraiment trop les yeux rivés sur la destination et ont fait trop de remplissage durant le voyage. Cela a des répercussions dans cette fin qui devient rapidement brouillonne en tentant de faire progresser toutes les histoires en cours au même rythme. La confusion prend le dessus et les concepts importants s’en retrouvent diminués. L’émotion manque la plupart du temps et la fin qui doit nous laisser dans l’expectative peine à faire effet.

Cette saison 2 de Westworld se termine donc sans réussir à vraiment éblouir ou à faire oublier les égarements qui nous ont menés jusqu’ici. Elle mérite indéniablement un second visionnage pour que les idées développées puissent être appréciées séparément des différents twists, mais cela ne corrigera pas le tir. On peut espérer que la saison 3 s’en chargera.

Tags : Westworld moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires