Westworld : Phase Space (2.06)

28 Mai 2018 à 18:00

Après avoir alterné les épisodes qui combinaient à chaque fois deux storylines, nous arrivons à l’épisode 6 de cette saison 2 de Westworld pour voir finalement un rassemblement des intrigues. Du moins, dans le sens où elles se partagent la même heure.

Il faut dire que l’idée est d’entrainer les multiples pans de l’histoire — à l’exception de la partie se déroulant deux semaines après la mort de Ford — dans une même direction, ou presque. Certes, les personnages ne se retrouvent pas ensemble, mais il est difficile de passer outre le fait qu’ils approchent tous à leur destination. Ce qui fait la différence, c’est bien où se trouve le bout de la route pour chacun d’entre eux.

Quoi qu’il en soit, avoir les storylines de Maeve, Dolores, William et Bernard qui s’alternent au sein d’une même heure laisse l’impression que nous avons là l’épisode le plus brouillon de la série, mais également qu’il n’est plus question de perdre du temps. La combinaison a ses mérites.

Le premier est que, avec moins temps alloué à chaque personnage, les digressions sont limitées. Elles ne sont pas absentes, car il était nécessaire de boucler des bouts d’intrigues — la conclusion du voyage au Shogun World cherche à avoir plus de poids qu’elle en a réellement, confirmant bien qu’il était simplement question de satisfaire une demande plus qu’autre chose avec cette partie.

Quoi qu’il en soit, Maeve est un peu desservie par la tournure qui est prise par son histoire. Idem pour Dolores qui se fait voler la vedette par Teddy et qui souffre de passer deux épisodes consécutifs à attendre le train. Elle avait visiblement commencé trop vite son périple dans cette saison 2 de Westworld, il fallait la ralentir.

On ne peut pas en dire autant de Bernard qui n’a pas débuté dans la précipitation, mais qui n’est pas pour autant bousculé par les évènements. Il arrive doucement, mais surement à sa destination. Son problème est qu’il devait ronger son frein pour nous livrer un cliffhanger qui était téléphoné.

William a le mérite de jouer dans un autre registre, son aventure étant légèrement mise en retrait pour privilégier brièvement sa relation avec sa fille. Découvrir avec les flashbacks comment sa vie a évolué pour qu’il devienne le Man in Black fait partie de ce que cette saison avait de plus intéressant à offrir, du véritable développement de personnage. C’est dans ce registre que sa fille trouve sa place et Ed Harris ne déçoit pas, trouvant le juste milieu entre les différentes facettes que l’on connait de William. Creuser pour véritablement cerner ce qui le fait avancer n’a jamais été aussi évident que le scénario le suggérait au point de départ et cela ne fait qu’être confirmé une fois de plus ici.

Si cela fonctionne avec William, c’est parce qu’il est humain et cela donne à ce qui lui arrive une dimension que ne peut pas proposer l’histoire de Dolores. Étrangement, Maeve parvient à être placée au milieu, mais perd l’avantage qu’elle gagne ainsi quand elle est réduite à véhiculer des thématiques abordées de façon simpliste sur la liberté de choisir.

Cet épisode 6 en fait un peu trop à ce sujet, et cela ne fonctionne réellement qu’avec Teddy et les petites réflexions qu’il envoie à Dolores. Pour le reste, l’approche n’apparait être qu’une tentative pour donner un peu de substance supplémentaire.

Cela ne fonctionne pas, car cette saison 2 de Westworld continue de privilégier la destination au voyage. Ce que traversent les personnages sert plus à alimenter les twists et les mystères qu’à autre chose. Cet épisode l’illustre par moment un peu trop bien, mais au moins l’ensemble avance réellement.

Tags : Westworld moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires
Le Geektionnaire des Séries TV
Nous l’avons écrit et vous pouvez désormais le lire. Cet abécédaire des séries contient près de 900 entrées passionnantes.
Commandez-le !
(19.95€ prix conseillé)
close-link