Que vaut Whiskey Cavalier, la nouvelle série d’espionnage décontractée d’ABC ?

Depuis la fin de Castle, ABC cherche une remplaçante à sa série policière… en vain à ce jour. C’est ainsi qu’entre en jeu Whiskey Cavalier, dernière candidate au titre d’héritière.

Cette création de Dave Hemingson s’intéresse à Will Chase (Scott Foley), un agent du FBI connu sous le nom de Whiskey Cavalier qui vient d’avoir le cœur brisé. Refusant cependant d’être mis sur le carreau, il est envoyé en mission où il va croiser la route de Francesca « Frankie » Trowbridge (Lauren Cohan), une agente de la CIA badass qui va compliquer son travail. Ce duo va ensuite apprendre à travailler ensemble et gérer leurs émotions.

Le classique duo opposé et complémentaire

Will est un agent du FBI aussi compétent qu’expressif. Il ne peut s’empêcher d’exprimer ses émotions au grand dam de sa nouvelle collègue, Frankie. Car Frankie est tout l’inverse de Will, elle intériorise trop ses émotions. Là où il s’attache et fait trop rapidement confiance, elle est toujours sur ses gardes et se méfie même de ses alliés. Là où il a le cœur qui fond devant l’amour, elle est exaspérée de voir les sentiments être un obstacle à un travail bien fait.

Selon la logique des contraires qui s’attire (en héritière de Moonlighting), Whiskey Cavalier nous propose un classique duo aux personnalités distinctes qui ne peuvent que profiter d’être au contact l’un de l’autre pour s’améliorer. Bien évidemment, cette opposition se doit de faire quelques étincelles, l’ensemble reposant à la fois sur l’alchimie des acteurs que sur le sens de la répartie des personnages.

Dans ses premiers épisodes, Whiskey Cavalier développe des dynamiques assez efficaces, bien qu’on commence à en ressentir les premières limites au moment même où la série nous affiche sa volonté de délivrer un will they/won’t they ? moderne. Il faut comprendre que les deux personnages assument l’attirance qu’ils peuvent avoir l’un pour l’autre, mais les scénaristes comptent bien mettre quelques obstacles sur leur route tout de même. Tout ce qu’il y a de plus classique en somme.

Une série d’espionnage à l’ancienne

Classique est un terme qui définit assez bien la formule de Whiskey Cavalier, pensée clairement dans cet esprit. Avec son ambiance bon enfant et son côté espionnage décontractée avec une thématique romantique quasiment toujours présente, la série semble dès lors tout droit sortie des années 80.

Les membres de l’équipe de Will et Frankie complètent la formule, se présentant comme des personnages incarnant une caractéristique spécifique qui est exploitée à son maximum pour effet plus ou moins comique. Ainsi, Susan Sampson (Ana Ortiz) est la profiler du FBI prête à donner les meilleurs conseils ; Jai Datta (Vir Das) est l’agent de la CIA spécialiste de l’armement qui ne néglige pas le style ; et Edgar Standish (Tyler James Williams) est le classique hacker-magicien et ancien de la NSA qui aimerait devenir agent de terrain.

Whiskey Cavalier n’a certainement pas peur d’user de stéréotypes, vu qu’elle les embrasse autant pour ses personnages que pour les pays où elle passe. Elle possède cependant un second degré assumé qui lui évite de tomber dans une vulgaire caricature. Certes, elle exploite tous les clichés, mais elle le fait consciemment et en évitant d’aller trop loin sur le sujet. Cela participe alors à maintenir ce ton léger et joue avec une mise en scène souvent excessive. Whiskey Cavalier aime bien en faire un peu trop, pour délivrer à chaque épisode une dose d’action et d’humour — avec plus ou moins d’efficacité.


Après quelques épisodes, Whiskey Cavalier a vite trouvé son rythme pour s’affirmer comme une dramédie d’espionnage romantique sans prise de tête. On se laisse donc prendre au jeu, même s’il manque encore à ce stade l’accroche pour justifier un investissement sur la durée et non juste à l’occasion, pour le fun.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link