White Collar - Bad Judgment (1.09)

Peter et Neal se retrouvent à aider David Sullivan et sa fille, Alison. Sur le point de perdre la maison de son père, récemment décédé, Sullivan clame à la fraude. Les doutes commencent réellement à naitre quand les deux hommes découvrent que l’officier Lester Herrera, qui a travaillé sur l’affaire, a pris sa retraite. Problème : il est bien trop jeune pour cela. En creusant, l’équipe va alors découvrir neuf autres affaires similaires, toute liée à une personne : Michelle Clark, juge fédérale.

Je ne m’attendais pas à revoir si tôt Fowler, mais grand bien lui fasse d’être passé dans le coin pour fournir à Bad Judgement le matériel nécessaire donnant de la consistance au dossier de la semaine.

Nous débutons donc avec une histoire d’hypothèque et d’un homme sur le point de perdre demeure, mais qui soupçonne l’escroquerie. Rien de bien complexe, il faut le dire, et cela va rapidement passer au second plan, pour le bien de l’épisode. Tout d’abord, Kate va se faire persistante, Neal la pensant détenue par Fowler, mais devant faire face à la possibilité qu’elle puisse travailler avec l’homme. Ce dernier vient d’ailleurs se présenter au bureau et s’y installer temporairement, pour compliquer un peu plus la vie de Peter.

C’est là que l’épisode réussit assez bien son petit tour de passe-passe. L’histoire s’oriente vers la juge Michelle Clark, loin d’être blanche comme neige, qui copine avec Fowler – chacun servant ses propres intérêts. Si l’ensemble contient un certain nombre d’éléments bancals (le passage dans le bureau de la juge qui se transforme alors en menace pour la carrière de Peter sonne quelque peu creux), l’insistance de Fowler, mise sous écoute à l’appui, et l’utilisation de ce dernier par notre duo pour boucler leur dossier sont à lister parmi les idées qui participent à rendre l’épisode plus complexe qu’à l’accoutumée.

Dans l’ensemble, on notera quand même une nouvelle fois l’absence de l’agent Lauren Cruz, la rencontre réussie de Moz et Elizabeth (« They didn’t bug the dog. ») et la petite habitude qu’à prise la série en terminant ses épisodes avec de mini-cliffhanger ou mystères.

Pour terminer, un petit mot sur Kate, Peter pouvant entrer en contact avec elle, sans nous dire comment. Cela pose quand même un certain nombre de questions sur la véritable relation qu’elle entretient avec Peter et/ou Fowler, qui doit alors réussir à l’arrivée à être cohérente avec le fait qu’elle ne rencontre pas Neal.

avatarUn article de .
CaroleC
0 commentaire