Dans Captain America : Le Soldat de l’hiver, la menace vient de l’intérieur

13 Août 2014 à 18:21

Captain America 2 : Le Soldat de l'hiver

Deux ans après les évènements qui ont ravagé New York dans The Avengers, Steve Rogers était de retour sur le grand écran dans Captain America : The Winter Soldier.

Si le premier opus dédié au super-héros Marvel se déroulait au cours de la Seconde Guerre mondiale, le deuxième prend entièrement place à notre époque. Pour autant, le duo de scénaristes Christopher Markus et Stephen McFeely restent attachés aux thématiques de la période au sein de laquelle Captain America a vu le jour.

Les idées totalitaires sont donc toujours présentes, venant se mélanger aux questionnements sur la sécurité du peuple. Anthony et Joe Russo sont cette fois-ci derrière la caméra, tentant de faire passer Captain America : The Winter Soldier pour le thriller d’espionnage qu’il n’est pas.

On retrouve ainsi Steve Rogers qui tente de se construire une nouvelle vie, mais peine à trouver sa place dans un monde qu’il ne comprend pas. Défendeur des valeurs les plus pures, toujours prêt à tout pour ses concitoyens, Rogers est donc le héros d’un temps révolu qui est destiné à tout faire exploser pour trouver légitimement sa place dans notre époque.

L’intrigue se veut avant tout une extension du premier opus, n’introduisant pas une nouvelle menace, mais exploitant une ancienne qui incarne la corruption du pouvoir de l’intérieur. Celle-ci permet aussi une véritable remise en cause de ce que les agents du S.H.I.E.L.D. prenaient pour acquis – à savoir leur sécurité et leur anonymat.

On assiste alors à un enchainement de scènes d’actions entrecoupées de moments d’expositions peu inspirés. Peu de temps est imparti pour gérer les répercussions psychologiques sur les personnages, ces derniers devant éternellement replonger dans l’action une fois les révélations faites. Cela reste peu dommageable pour Steve Rogers grâce au précédent volet. C’est beaucoup plus pénalisant pour ceux qui l’entourent. Les motivations de la Veuve Noire et de Falcon sont aussi simples que peu approfondies, trouvant avant tout leur place aux côtés de Rogers car se battre pour quelqu’un est plus ou moins tout ce qu’ils savent faire.

Captain America : The Winter Soldier souffre d’un traitement narratif répétitif, employant les mêmes rouages que d’autres films Marvel, et superficiel. Le premier aspect aurait largement pu être compensé par des approfondissements, seulement il n’en est rien.

Le film reste à la surface des problématiques qui l’anime, car il ne fournit pas aux méchants le temps imparti nécessaire pour faire plus. Malgré le fait que le long-métrage porte son nom, le Winter Soldier (ou Soldat de l’hiver) est simplement sous-employé. Le récit se frotte à peine à ce que le personnage incarne réellement, délaissant alors les véritables questions morales pour une approche simpliste de l’histoire. Comme à l’accoutumée dans l’univers cinématographique Marvel, les adversaires ne sont que des pions dont les motivations sont à peine légitimés, réduit à faire le strict minimum. À ce stade de la franchise, cela devient véritablement problématique, à l’image de cette tendance à toujours tout faire exploser en fin de film. La destruction massive parait inévitable à chaque fois et n’apporte pour autant rien de plus au récit qu’un énième long bout d’action plus ou moins bien orchestré. The Winter Soldier ne brille pas par une quelconque ingéniosité technique et visuelle, se montrant trop formaté pour se démarquer.

Si Captain America : The Winter Soldier ébranle dans ses fondations le S.H.I.E.L.D., il le fait avec une passion limitée, délaissant l’exploration de ses grandes thématiques au profit de scènes d’actions à la qualité variable.

Il n’y a pas que les vies de Steve Rogers et Cie qui ont été bousculées par ce qui s’est déroulé au sein de ce long-métrage, les évènements qui y ont pris place ont eu de lourdes répercussions sur la série Marvel’s Agents of S.H.I.E.L.D. à partir de End of the Beginning (1.16).

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires
Le Geektionnaire des Séries TV
Nous l’avons écrit et vous pouvez désormais le lire. Cet abécédaire des séries contient près de 900 entrées passionnantes.
Commandez-le !
(19.95€ prix conseillé)
close-link