Dans Docteur Frankenstein, l’éthique est une notion toute relative

26 Nov 2015 à 14:18

Docteur-Frankenstein-Daniel-Radcliffe-James-McCavoy

Il n’était pas réellement difficile de prédire que Docteur Frankenstein serait une nouvelle (super)production sans saveur, inspiré par le roman de Mary Shelley. Il faut dire qu’avec tant d’adaptations du même sujet – mauvaises pour la majorité – le réalisateur Paul McGuigan partait déjà avec un handicap de taille. Ce n’est pourtant pas faute d’avoir essayé, puisque le film nous promet une sorte de genèse, revenant sur l’homme derrière le monstre et sur les raisons qui ont alimenté sa folle envie de jouer à Dieu. Qu’on se le dise clairement, la promesse n’a pas été tenue convenablement.

L’histoire se focalise ainsi sur Igor (Daniel Radcliffe) – personnage inexistant de l’œuvre originale – qui devient l’assistant du docteur Victor Frankenstein (James McAvoy) après que ce dernier l’ai sauvé d’un sort dramatique. Si utiliser Igor comme point de vue extérieur pour offrir une lecture intéressante du personnage de Frankenstein n’est pas forcément une mauvaise idée, il est plus étonnant que l’évolution de leur relation s’oriente davantage sur la « bromance » que sur la confrontation d’idée et d’éthique. Bien sûr, Igor cherche à agir à la manière d’un compas moral pour son mentor et son ami, mais la passivité dont il fait preuve tout au long du film, malgré quelques sursauts de bonne volonté, est assez agaçante et n’aide absolument pas le propos.

En fait, Docteur Frankenstein pourrait tout aussi bien être résumé par une jolie histoire d’amitié entre deux génies, ce qui est problématique si le but était de revenir sur la construction psychologique de celui qui créa le célèbre monstre. Cependant, il faut reconnaitre que James McAvoy et Daniel Radcliffe habitent leur personnage sans fausses notes, parvenant ainsi à élever l’ensemble à un niveau de divertissement plaisant. Leur interprétation permet surtout d’offrir des nuances appréciables à leur personnage et à créer un sentiment d’empathie bienvenu.

L’un des plus gros problèmes du film est que le matériel donné à Igor surpasse celui offert au docteur Frankenstein alors même que l’assistant ne peut fonctionner que dans sa relation avec le savant fou. Il est dès lors étonnant que le long-métrage perde du temps avec une romance inutile, sous prétexte de vouloir humaniser Igor et pour tenter de créer des enjeux là où il n’y en a jamais eu.

Dans son ensemble, Docteur Frankenstein délivre un divertissement qui fonctionne avant tout grâce à ses acteurs qui se sont investis à 100% dans le projet. Il est juste difficilement pardonnable que les libertés prises par rapport à l’œuvre originale soient aussi vides de sens. Le film promet de nous expliquer ce qu’il s’est passé avant la création du monstre et il le fait de la plus superficielle des manières. La preuve étant qu’il n’y a aucune évolution, aucun changement depuis le point de départ jusqu’au point final. Victor Frankenstein reste le même homme et la seule chose que le spectateur peut retenir est la raison de son entêtement qui tend à être simplette et presque un peu idiote.

Finalement, il faut faire fi de ses attentes et mettre ses connaissances au placard pour apprécier Docteur Frankenstein. Le film est un divertissement agréable et rien de plus. Hollywood et Paul McGuigan prouvent que l’éthique est toute relative quand il s’agit de respecter l’œuvre d’un artiste. Cela n’est bien sûr pas surprenant puisque cet état de fait est désormais monnaie courante dans l’univers du petit comme du grand écran, mais il est dommageable qu’un parti-pris scénaristique vis-à-vis de l’œuvre originale ne serve à rien et n’en offre aucune lecture neuve ou moderne, comme le prouve les diverses bifurcations du récit ou les ajouts insensés qui ferait presque espérer qu’on laisse enfin cette histoire reposer en paix.

Docteur Frankenstein [Blu-ray + Digital HD]
List Price: EUR 15,05
Price: EUR 11,45
You Save: EUR 3,60
Price Disclaimer
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link