Einstein And Eddington

28 Nov 2008 à 11:15

En 1914, Albert Einstein n’était pas un scientifique reconnu, mais ses idées arriveront jusqu’à un scientifique anglais, Arthur Eddington. Ils vont dès lors correspondre pour le bien de la science tandis que le monde est en guerre.

Coproduction BBC/HBO, Einstein And Eddington revient donc sur un moment charnière de la science, avec la reconnaissance de la théorie générale de la relativité d’Albert Einstein.

Nous allons donc suivre en parallèle les deux scientifiques – l’un vivant en Angleterre, l’autre en Allemagne. Les deux pays sont en guerre, mais pour les hommes de sciences que sont Einstein et Eddington, leur discipline n’a pas de frontière, pas de nationalité. Tous deux sont opposés à la guerre, mais ils en seront victimes, car les hommes auxquels ils doivent rendre des comptes ne partagent pas du tout leurs points de vue, voulant utiliser leurs découvertes pour glorifier leurs pays respectifs.

C’est donc une histoire assez chargée en symbolisme que celles de ces deux hommes. Le gros défaut est d’ailleurs de vouloir amplifier cette facette en poussant le parallèle entre les deux hommes à son maximum. Cela aura pour résultat d’être par moment assez redondant, mais heureusement, leurs vies privées n’ont pas beaucoup de points communs, tout comme leurs croyances personnelles, ce qui offre de nombreuses opportunités de développer leurs personnalités différentes.

Dans le rôle d’Einstein, nous retrouvons Andy Serkis qui est tout bonnement excellent, et malgré la propension du scénario à donner à Eddington le premier rôle, il devient le véritable centre d’intérêt. Ce n’est pas pour autant que David Tennant déçoit, bien au contraire. Je ne pensais pas écrire cela un jour, car pour moi, Tennant s’est plus ou moins oublié dans Doctor Who, réduisant son jeu à trois vulgaires expressions. Ici, il réussit presque à me faire oublier ses mauvaises performances et montre une palette de jeu bien plus étendue qu’il ne paraissait possible.

Le scénario signé Peter Moffat – à ne pas confondre avec Stephen – n’est pas parfait, car finalement, son histoire n’avait peut-être pas assez de ressorts dramatiques solides pour pouvoir atteindre ce qu’il voulait faire, mais je me suis pris dans l’histoire et ce sont certainement mes affinités avec le monde de la science qui a facilité cela.

Au final, Einstein And Eddington est intéressant et bénéficie d’une production de qualité. Son sujet va par contre définitivement limiter son intérêt pour certains, car suivre l’histoire de deux hommes qui ne font que théoriser n’est pas toujours très attrayant pour tout le monde. Certes, ce film raconte plus que cela, mais pas tellement finalement.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link