Dans Slither, Nathan Fillion veut stopper une invasion bien gore

23 Mai 2015 à 15:25

Dans Slither, Nathan Fillion veut stopper une invasion bien gore

Après avoir repris son rôle de Malcolm Reynolds dans Serenity et des années avant de devenir le célèbre Richard Castle, Nathan Fillion s’attela à sauver une petite ville américaine d’une invasion extraterrestre dans Slither.

Première réalisation de James Gunn, ce film d’horreur indépendant est présenté comme étant un hommage au cinéma de genre des ‘80s. Ce n’est donc pas totalement surprenant que l’histoire débute comme l’Invasion des Profanateurs, passe par The Thing pour se terminer avec une sorte de rencontre plus que violente avec Jabba The Hutt. Au milieu, on retrouve des tonnes de références, notamment à des films un peu oubliés, des productions Troma et aussi à des classiques.

C’est un véritable festival de l’horreur qui n’est pas totalement là pour faire peur, puisque l’humour est également bien présent – en grande partie grâce à un Gregg Henry déchainé qui fait ce qu’il fait de mieux avec une belle pointe d’autodérision.

Quoi qu’il en soit, Slither (ou Horribilis en France) est donc un long métrage qui peut s’apprécier à plusieurs niveaux à partir du moment où on n’est pas dérangé par de gros vers gluants qui entrent par la bouche de leurs victimes pour prendre le contrôle de leur cerveau. Oui, c’est graphique d’une manière peu ragoutante. Malgré tout, la dose de gore est modérée la majorité du temps. Après tout, difficile de rendre hommage à un cinéma prépondérant des années 80 si on y applique les excès de notre époque.

De même, l’intrigue suit cette logique, recyclant de vieux poncifs et jouant avec une représentation rétro de la petite ville américaine où tout le monde connait tout le monde et où l’ouverture de la saison de la chasse est une bonne excuse pour faire la fête. Le souci est que cela n’est pas fait avec l’idée d’y ajouter un twist original. Les personnages prennent principalement corps grâce à leurs interprètes, le scénario se focalisant surtout sur son concept. Dans ce sens, Nathan Fillion parvient difficilement à devenir le héros de l’histoire ou même à délivrer beaucoup d’humour. On pourrait d’ailleurs aller jusqu’à dire qu’il manque étrangement de charisme pour son rôle, se faisant complètement éclipser par Elizabeth Banks et Michael Rooker qui sont véritablement le cœur du film.

Le souci de Slither est qu’il est clairement trop pensé pour satisfaire un public spécifique adepte des clins d’œil à leur genre fétiche, et ce, au détriment du reste. Le résultat est une série b sympathique qui s’assume comme telle, mais qui veut être un peu plus et échoue à ce niveau. Cela est d’autant plus criant avec le mélange comédie et horreur qui est mal équilibré d’un bout à l’autre, le film penchant souvent trop d’un côté ou de l’autre, ne parvenant que rarement à bien conjuguer les deux éléments.

À plus d’un niveau, Slither aurait pu être plus réussi et c’est certainement là son plus gros problème. Ce que Gunn a essayé de faire est trop régulièrement visible d’une façon qui diminue le résultat final. Il aurait probablement dû aller jusqu’au bout de son hommage en embrassant la simplicité qui faisait des miracles dans le genre au lieu de forcer l’humour et les références là où ils n’avaient pas leur place. Néanmoins, il faut reconnaitre que cela se laisse regarder sans déplaisir, le divertissement offert étant d’ailleurs tout à fait honorable, à défaut de plus.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link