Five Minutes Of Heaven

16 Mai 2009 à 11:49

Five Minutes Of Heaven

En 1975, en Irlande, Alistair est membre de l’UVF et attend de pouvoir commettre son premier meurtre. Il tuera le frère de Joe. 23 ans plus tard, une émission de télévision les réunit pour parler réconciliation.

Five Minutes Of Heaven est un film indépendant irlandais qui a remporté 2 prix au dernier festival de Sundance et qui fut diffusé il y a quelques semaines sur BBC Two.

L’histoire débute en 1975, en Irlande du Nord. On suit Alistair qui prépare avec ses amis son premier meurtre. La situation à l’époque rendait cela presque naturel pour lui. En fait, il attendait ce moment, il le voulait et il va l’avoir. Seulement, voilà, sur place, il y avait Joe, le frère de la victime et celui-ci va vivre avec le blâme de sa mère qui lui reproche de n’avoir rien fait, même s’il ne pouvait rien faire.

1998. Autre période charnière pour l’Irlande. Alistair et Joe vont se rencontrer. Le premier a payé sa dette à la société, le second a vécu avec le traumatisme et veut sa vengeance, ses 5 minutes de paradis.

Alistair est interprété par Liam Neeson, tandis que c’est James Nesbitt qui joue Joe. Un casting de rêve pour un film qui va tout faire reposer sur leurs épaules. Vraiment tout, car l’histoire n’est certes pas dénuée d’intérêt, mais le duo d’acteurs apporte la substance et l’intensité à des personnages qui ont chacun de lourds bagages et le besoin de s’en libérer.

En fait, les thématiques sont presque qualifiables de basiques, étant donné que ce qui compte réellement, c’est le voyage d’Alistair et de Joe, la façon dont ils vont réussir à finalement affronter ce qui les détruits de l’intérieur, mais qu’ils n’arrivent pas à saisir.

Five Minutes Of Heaven est donc un film qui dirige à l’essentiel dans les faits, mais qui raconte beaucoup, notamment grâce à une réalisation maitrisée d’un bout à l’autre qui sert le scénario avec inventivité, mais sans fioriture. Cela a pour conséquence d’induire les bases d’une intensité supportée et amplifiée par Neeson et Nesbitt.

Au final, le film porte son message à bout de bras, sans chercher à compliquer, mais sans pour autant abuser d’emphases. Le résultat est prenant sans pour autant jouer de facilités qui l’auraient rendu lourd et difficile à digérer. Un long métrage honnête, sans prétentions et mérite vraiment d’être vu.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link