Jupiter Ascending : Mila Kunis contrôle le Destin de l’univers

20 Juin 2015 à 17:29

Jupiter Ascending

Si on fait les comptes, le Space Opera n’a jamais été un genre prolifique au cinéma. La raison principale fut pendant longtemps monétaire. Cela coute cher de faire un film qui se déroule dans l’espace, car cela requiert beaucoup d’effets spéciaux. C’était avant. Aujourd’hui, l’industrie carbure aux trucages en tout genre. Même une course automobile est rarement réalisée sans qu’un ordinateur passe après coup pour lui donner un coup de peinture. On peut donc se demander pourquoi nous ne sommes pas noyés sous une véritable déferlante d’œuvre de science-fiction ambitieuse et démesurée.

La réponse est assez simple. Dans la culture populaire, la majorité des éléments fondateurs du genre ne sont bons que pour les enfants. La Hard Sci-Fi exige une capacité à rêver au-delà des limites conventionnelles et on peut compter sur Lana et Andy Wachowski pour nous proposer un voyage qui demande justement de s’ouvrir à des possibilités incroyables – ce qui est la base du concept de The Matrix.

Jupiter Ascending le confirme pleinement. Le film nous entraine dans un monde qui est un croisement entre une version sérieuse du Guide du voyageur galactique de Douglas Adams et de Star Wars – qu’est qui n’est pas en rapport avec Star Wars de toute façon ?

Nous rencontrons alors Mila Kunis dans la peau de Jupiter Jones, une fille d’immigrés qui récure les toilettes de riches pour gagner sa vie. Ce n’est pas glamour. Ce qu’elle ignore, c’est qu’elle tient une place dans l’univers qui dépasse ses rêves les plus fous. Quand des assassins extra-terrestres et un chasseur de primes – joué par Channing Tatum – la traquent, elle découvre que la Terre n’est qu’une petite portion d’un Royaume intergalactique qui lui revient de droit et que c’est à elle de la sauver.

Jupiter est une Cendrillon moderne à bien des égards. Si on enlève à Jupiter Ascending sa déferlante d’effets spéciaux époustouflants, c’est bien ce qu’il reste, l’histoire d’une servante qui devient princesse. La modernité de l’intrigue est que le cynisme prend le dessus ; Jupiter se bat plus pour garder le contrôle de son existence que pour se trouver un Prince charmant. En fait, il ne faut pas longtemps aux Wachowskis pour inverser les rôles et la Princesse est celle qui sera poursuivie par le servant qui veut gagner son amour.

Plus qu’une transformation progressive des codes du conte de fées, Jupiter Ascending nous délivre une critique acerbe et intransigeante du capitalisme en s’attaquant ouvertement au fameux 1%. Le souci est que le scénario s’embourbe alors dans une mythologie qui s’alourdit de minute en minute. Rapidement surchargé, l’univers de Jupiter sacrifie le plaisir décomplexé qu’offrait le voyage dans les étoiles pour tenter d’imposer une conjoncture politico-économique sur laquelle les enjeux reposent. Si cela n’avait pas été le cas, il aurait surement été aisé d’accuser le film d’être simpliste. Le problème est qu’il devient plus compliqué que nécessaire.

Heureusement, il n’est jamais question de perdre de vue le grand spectacle. Dans le registre, les Wachowskis excellent. Entre la beauté des décors, les magnifiques plans dans l’espace, l’énergie des scènes d’action et une maitrise sans pareil des codes du genre, Jupiter Ascending est une œuvre qui peut s’apprécier rien que pour sa cinématographie éblouissante.

D’une certaine manière, le film trouve ainsi un équilibre suffisant entre le récit d’aventures qui met des étoiles dans les yeux et un propos pertinent, bien que noyé dans un trop-plein d’informations. Néanmoins, c’est son héroïne qui donne une âme à cette histoire et qui lui permet de rester cohérente jusqu’au bout.

Jupiter Ascending a ses défauts. Certains sont regrettables, mais peu sont réellement handicapants au bout du compte. Le divertissement est en tout cas réjouissant grâce à une réalisation ambitieuse qui impose un rythme soutenu de l’action sans pour autant sacrifier les personnages qui sont la véritable raison d’être de cette grande aventure intergalactique.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link