L’Oracle : Une épique aventure humaine

5 Jan 2016 à 17:09

L'oracle-film-ben-kingsley-tom-payne

Ne bénéficiant pas d’une sortie dans les salles de cinéma françaises, l’Oracle, inspiré par Le Médecin d’Ispahan de Noah Gordon et réalisé par Philipp Stölzl, aurait pourtant mérité une meilleure visibilité tant l’aventure se révèle riche et passionnante. S’il est clair que le film n’a pas forcément un sujet facile puisqu’il développe des thématiques autour de la confrontation des religions face à la science, il n’en reste pas moins qu’au bout du compte, le côté humain est celui qui prédomine et qui force à ressentir de l’empathie pour un sujet trop peu abordé dans les manuels d’histoire.

Le récit se concentre ainsi sur la vie fictive de Rob Cole (Tom Payne), jeune anglais du 11ème siècle qui, suite au décès d’un de ses proches, se rend compte qu’il possède le don de prédire la mort imminente des gens par le toucher. Cette découverte l’entraine ainsi sur les voies de la médecine et le pousse à voyager jusqu’en Perse pour apprendre d’Avicenne (Ben Kingsley), le prince des savants. Malheureusement, son chemin vers la Perse sera semé d’embûches et il n’aura alors d’autre choix que de faire maints compromis pour y parvenir.

Entre faits historiques et fiction à penchant fantastique, l’Oracle s’évertue ainsi à garder son histoire au plus proche de ses personnages. Le film ne manque pas d’une certaine tendance à se tourner visuellement vers de l’épique, mais il apparaît rapidement clair que toute cette poudre aux yeux n’est là que pour amplifier le sentiment de dépaysement que peut ressentir Rob quand il débarque loin de sa contrée natale.

Si la réalisation cherche globalement à produire du grandiose elle n’en oublie pas d’offrir à ses personnages l’espace pour qu’il puisse se développer au-delà des artifices. Cela est d’ailleurs aidé par des prestations d’acteurs tout en finesse — Ben Kingsley, bien qu’il n’ait plus rien à prouver à son niveau, donne vie à Avicenne de la manière bienveillante dont il est possible d’imaginer une personne aussi intelligente. Cela n’empêche pourtant pas Tom Payne de porter tout le récit sur ses épaules non sans un certain charisme rafraichissant. Seule Emma Rigby, qui incarne la belle Rebecca, semble être légèrement en dessous de ses collègues.

Il faut dire que le matériel qui lui est donné n’est pas non plus transcendant et apparaît comme l’un des défauts de ce film qui a tant à dire. Là où son personnage aurait permis de mettre en avant la condition de la femme à cette époque et face à la religion omniprésente, le récit ne l’utilise que comme un procédé romantique. Elle complexifie alors une histoire qui aurait pu se satisfaire amplement de rester focalisée sur son approche de la médecine. Le fait est que tellement de choses se passent que Rebecca se retrouve à tomber dans l’anecdotique alors que le potentiel était pourtant bien présent. Bien sûr, cela n’entache en rien l’ensemble et c’est étonnement après avoir pris connaissance des événements du roman qu’il est possible d’apprécier son personnage à un autre degré de lecture.

Néanmoins, autant au niveau visuel qu’à celui de l’histoire qu’il cherche à raconter, l’Oracle est une claire réussite. Si des défauts au niveau de la véracité des faits historiques et du développement de certains sujets pourraient être soulevés, l’ensemble est assez maitrisé pour absorber les possibles dégâts et ne pas perdre en force jusqu’à son dénouement. La vérité est que, grâce à une lecture intelligente du matériel d’origine, ainsi qu’au travail des acteurs complètement impliqués dans leurs personnages, il est impossible de rester de marbre et de ne pas se laisser happer par cet univers dépaysant et passionnant.

L’Oracle est dès à présent disponible à la vente en DVD et Blu-Ray.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link