Locke : Sur la route avec Tom Hardy

30 Juil 2014 à 19:04

Locke

Avant de recruter Tom Hardy dans Peaky Blinders, Steven Knight a tourné un film avec lui, Locke. Celui-ci s’articule autour d’un concept simple qui n’est pas nécessairement le plus adapté qui soit pour le grand écran.

Hardy tient ici le rôle d’Ivan Locke, un homme bien sous tout rapport, dont la vie se désagrège le temps d’un voyage en voiture. Il quitte ainsi son travail pour se rendre à Londres pour prendre ses responsabilités. Là, il doit retrouver une femme qu’il a rencontrée quelques mois auparavant et qu’il n’a pas revue depuis. Elle est sur le point d’accoucher de son bébé. Le moment est donc venu pour Ivan d’assumer son erreur.

Le film se déroule sur un peu moins d’une heure et demie durant laquelle nous sommes en voiture à côté d’Ivan. Il passe son temps au téléphone, jonglant entre ses responsabilités professionnelles et ses devoirs familiaux. Locke se propose ainsi de suivre la transition involontaire d’un homme qui a décidé de risquer tout ce qu’il avait pour faire ce que son propre père n’avait pu accomplir.

Steven Knight s’appuie alors sur Tom Hardy pour maintenir notre attention vivante et c’est un challenge que l’acteur parvient presque à surmonter. Il faut dire qu’aucune tension ne se construit d’un échange téléphonique à l’autre. Il est simplement question d’assister à ce moment où la vie de cet homme bascule complètement.

L’idée est intéressante, mais cela est tout de même peu pour offrir une réelle expérience cinématographique, tout particulièrement de la manière dont le film est mis en scène. Knight est rapidement limité dans ses mouvements et il s’efforce donc d’alterner les différents angles pour éviter que cela ne devienne réellement redondant. La mission était proche de l’impossible et il apparait clair à un certain point que les lumières de l’autoroute qui se reflètent pour créer l’impression de vitesse ne feront pas illusion jusqu’au bout.

Elles ne seront pas les seules. Peu importe au final la symbolique de ce voyage, car celle-ci finit par perdre de son sens, tout particulièrement quand nous quittons Ivan pour de bon sans avoir le sentiment que quoi que ce soit ait véritablement abouti. Locke finit par ressembler à une longue scène d’exposition qui devait nous entrainer dans un drame plus complexe, mais celui-ci n’a pas été écrit.

La fin enlève alors une grande partie de sa pertinence à cette œuvre qui n’est finalement qu’une expérience dont on ne peut vraiment retenir que le charisme naturel de Tom Hardy. Dans ce registre, l’acteur a déjà fourni plus dans de nombreux films. De son côté, Steven Knight tire le maximum de son histoire, mais celle-ci était bien trop maigre pour prendre vie d’une telle façon. Il aurait probablement dû opter pour un court métrage, cela aurait certainement évité que l’essence de son concept finisse par se diluer de la sorte.

En tout cas, on retrouvera le duo Knight/Hardy dans la saison 2 de Peaky Blinders, ce qui s’annonce plus réjouissant.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires
Le Geektionnaire des Séries TV
Nous l’avons écrit et vous pouvez désormais le lire. Cet abécédaire des séries contient près de 900 entrées passionnantes.
Commandez-le !
(19.95€ prix conseillé)
close-link