Matthew McConaughey ouvre le Dallas Buyers Club pour combattre le système et le sida

28 Jan 2014 à 16:30

Dallas Buyers Club

Alors qu’il est actuellement sur HBO dans True Detective aux côtés de Woody Harrelson, Matthew McConaughey arrive dans les salles de cinéma françaises avec Dallas Buyers Club, un film de Jean-Marc Vallée qui lui a permis de recevoir une nomination aux Oscars.

L’histoire nous entraine en 1986, à Dallas, où on suit Ron Woodroof, électricien et grand amateur de rodéo, qui est diagnostiqué séropositif. On lui dit alors qu’il ne lui reste plus que 30 jours à vivre. Ron n’est pas du genre à se laisser abattre et va trouver un moyen de se procurer de l’AZT, un nouveau médicament qui arrive sur le marché en période de test. Rapidement à bout de force, diminué par le traitement, il se rend au Mexique où une rencontre lui fera réaliser qu’il existe des alternatives.

Un peu comme l’a fait Philadelphia en son temps, Dallas Buyers Club dresse dans un premier temps un constat peu glorieux de la manière avec laquelle les idées reçues sur les homosexuels ont ralenti les efforts pour sensibiliser le public au danger que représente le sida. L’épidémie n’aurait probablement pas été à ce point importante si elle ne s’était pas propagée aussi vite dans cette communauté.

Ron Woodroof n’était d’ailleurs pas homosexuel et c’est ce qui fait qu’il a du mal à accepter le diagnostic au départ. Mais si on a fait un film basé sur sa vie, ce n’est pas pour exposer une nouvelle fois la complexité de la situation et le poids des préjugés. À la place, Dallas Buyers Club se propose de nous parler d’un problème qui est encore très important aujourd’hui.

Le combat que Ron a mené n’était pas tant pour rester en vie que pour avoir le droit de se soigner comme il le fallait. Plus que défenseur des libertés des personnes séropositives que la société rejeta pour ne pas avoir à les gérer, Ron est devenu un combattant qui s’est ouvertement posé contre l’industrie pharmaceutique et l’administration américaine qui cautionnait ses actions les plus douteuses. Sa manière peu orthodoxe de le faire rend bien entendu la situation encore plus compliquée, mais elle dépeint de façon étonnante les limitations d’un système où la corruption parait toujours sur le point de prendre le dessus.

Dans son film, Jean-Marc Vallée expose ainsi les différents échelons de ce système qui valide et encourage un comportement irresponsable dont la principale victime est le patient. Les bons médicaments ne sont pas autorisés, malgré leurs résultats positifs, tandis que d’autres aux effets secondaires plus néfastes que la maladie qu’ils doivent soigner se propagent sur le marché pour générer des millions de dollars.

Le sujet de Dallas Buyers Club est donc plus que pertinent et possède un écho moderne, mais il faut reconnaitre que le long métrage parvient véritablement à insuffler de l’énergie dans son message grâce à son casting. Matthew McConaughey donne corps à son personnage en lui offrant des nuances qui aident à caractériser les conflits qui le déchirent dans un premier temps et qu’il apprendra à canaliser pour s’en servir pour atteindre son but. Il donne au film une véritable personnalité qui élève le propos et qui est parfaitement complétée par la sensibilité que Jared Leto injecte de son côté – il incarne Rayon, un séropositif transgenre qui aidera Ron et avec lequel il deviendra ami.

Naviguant bien souvent du côté de la comédie, Dallas Buyers Club est un film qui se laisse regarder sans difficulté, malgré l’importance et la dureté de son sujet. Il mérite autant d’être vu pour les performances délivrées par ses acteurs qui sont justement célébrées que pour ce qu’il a à dire sur le sida et sur l’industrie pharmaceutique.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link