Max la menace

13 Sep 2008 à 14:29

Après que l’agence de renseignement américaine CONTROL ait été attaquée, l’identité de leurs agents est compromise. Il n’y a donc pas d’autre choix, Maxwell Smart, analyste, est mis en charge de la mission : déjouer les plans de KAOS. Il sera aidé par l’agent 99 qui reprend du service après s’être fait refaire le visage.

Steve Carrel est Max la menace, agent de CONTROL, enfin, d’une version 2000 de CONTROL. Le célèbre agent 86 ne reprend pas du service, non, il commence à peine. On le comprend très rapidement, cette adaptation cinéma n’en est pas une à proprement parlé, c’est un reboot de l’histoire. L’avantage de ce choix est que le jeune public peut autant apprécier que l’ancien, sans se poser trop de questions. D’un autre côté, se poser des questions en regardant Max la menace serait assez surprenant.

Mais que reste-t-il donc de la série ? Je ne vais pas pouvoir être précis, car cela fait bien plus d’une décennie que je n’ai pas regardé un épisode. Le temps passe, mais j’ai quand même quelques souvenirs. A commencer, Max arrive chez CONTROL et nous refait le générique avec la cabine téléphonique et les portes. Le thème de la série a d’ailleurs été légèrement rafraichi, mais sans être dénaturé.

Au niveau des personnages, Max est toujours aussi gaffeur et chanceux, par contre, il est bien plus intelligent. L’agent 99 est encore plus compétente que 86, mais c’est une femme forte moderne, indépendante et moins naïve. Le Chef apporte toujours son soutien à Max et 99. Du côté des méchants, le nom de Siegfried est utilisé, porté par le génial Terrence Stamp, mais le rapport avec la série n’ira pas vraiment plus loin.

Du point de vu purement cinématographique, Max la menace est un divertissement assez honnête. En fait, c’est même assez conventionnel. L’humour est léger – à part un ou deux gags – et les scènes d’actions assez bonnes. Malgré tout ça, le film ne nous fait pas sombrer dans l’indifférence, car l’ambiance et les acteurs permettent de rester captivé. Il faut d’ailleurs féliciter Alan Arkin qui va donner un bon coup de fouet à la fin du film, apportant une nouvelle énergie assez enthousiasmante à des scènes d’actions qui sont impressionnantes, mais qui ne souffre pas pour autant de ce ton décalé qui vient avec le personnage. Le seul regret à avoir de ce côté-là vient de Dwayne The Rock Johnson qui est excellent, mais vraiment sous-employé.

Au final, Max la menace est un bon divertissement. Steve Carrell fait un très bon Maxwell Smart, parfaitement complété par Anne Hathaway, dans cette sympathique adaptation qui ne trahit pas son modèle. Les fans de la série pourront apprécier les références qui lui sont faites, et ceux qui ne la connaissent pas ne se sentiront pas lésés pour autant.

Tags : Cinéma Max la menace moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link