Miss Peregrine et les enfants particuliers : Un vent de fraîcheur dans l’univers de Tim Burton

16 Oct 2016 à 13:00

Miss Peregrine et les enfants particuliers

Avec Miss Peregrine et les enfants particuliers, Tim Burton récidive en adaptant à nouveau un roman jeunesse. Ce long-métrage signe également la seconde collaboration du réalisateur et d’Eva Green après Dark Shadows, que les sériephiles connaissent pour avoir été la tête d’affiche de la série Penny Dreadful ces trois dernières années.

Un très bon divertissement pour tous

Jake (Asa Butterflied) est un jeune adolescent qui va suivre les traces de son grand-père décédé dans des circonstances surnaturelles et découvrir un endroit fantastique où vivent, hors du temps, des enfants aux facultés extraordinaires et la mystérieuse Miss Peregrine.

Les bases relativement simples de l’histoire ne sont pas sans rappeler Harry Potter ou encore Percy Jackson. Un groupe d’enfants avec des pouvoirs et un grand méchant qui leur veut du mal, pas très originale a priori.

À la surprise générale, le résultat est très réussi. Le film parvient à avoir une identité unique et, en peu de temps, pose les bases d’un univers atypique et fascinant.

Miss Peregrine et les enfants particuliers étant conçu pour être le premier d’une saga, les personnages secondaires sont  peu développés pour laisser plus de place aux héros. Ce pari bien que risqué est réussi, on évite autant que possible les caricatures grossières.

Après un premier acte poussif qui aurait largement pu être abrégé, le long-métrage trouve son rythme lorsque le fantastique prend le dessus sur le monde réel, et devient alors dynamique et prenant jusqu’à la scène finale. Si le scénario est assez prévisible et comprend quelques incohérences, l’ensemble est très agréable et réveille un goût d’aventures enfoui.

C’est également un réel plaisir de voir un film à destination d’un jeune public qui n’hésite pas à faire peur, accumulant transformations morbides, morts violentes, gobages d’yeux et ambiance ultra-glauque. Sans être sanglant ou choquant, Miss Peregrine ne se censure pas et exprime sa créativité sur un terrain que peu de réalisateurs osent exploiter pour parler à des enfants.

Miss Peregrine et les enfants particuliers

Un nouveau départ pour Tim Burton

Après une période en demi-teinte, ponctuée du rapidement oublié Big Eyes, du trop quelconque Alice au Pays des Merveilles et du très controversé Dark Shadows, Miss Peregrine pourrait bien marquer l’entrée dans une nouvelle ère pour Burton. Avec ce film, il se fait plaisir en retournant à ses fondamentaux tout en mettant à profit son expérience et ses échecs.

Sans faire dans l’excès de fan service, le film comprend des références à l’univers de Tim Burton. Une scène, notamment, est entièrement filmée dans un lieu précédemment utilisé pour Edward aux Mains d’Argent. Squelettes mouvants, pantins, omniprésence de la mort, relations parents-enfants conflictuelles, les thèmes et les marques de fabrique du réalisateur sont bien là.

L’esthétisme est aussi un point fort du film, avec des scènes rappelant volontairement le stop motion (nous ramenant aux Noces Funèbres) et un bestiaire de monstres très travaillés.

Miss Peregrine et les enfants particuliers ne marque pas totalement un renouveau pour Burton, mais plutôt un retour aux sources, déjà amorcé en 2012 avec le trop discret Frankenweenie. Le long-métrage s’inscrit au même titre que le poétique film d’animation dans cette volonté de tradition, tout en profitant d’un souffle de fraîcheur et d’une énergie nouvelle.

Eva Green est Miss Peregrine

Eva Green, l’atout charme du film

Miss Peregrine n’est pas l’héroïne de l’histoire ou n’est, du moins, pas censée l’être. Elle met d’ailleurs un certain temps à apparaître à l’écran. Cependant, après quelques minutes de présence, il est impossible d’imaginer un meilleur titre pour le film.

Eva Green est magnifique dans ce rôle et vole la vedette à chacune de ses scènes. A la fois attachante et maternelle, mais aussi cassante et autoritaire, son jeu d’actrice permet cette exposition tout en contrastes du personnage. Jouant principalement sur les mouvements et les regards, Miss Peregrine parle peu mais s’impose comme le personnage le plus profond et le plus intéressant. Eva Green se montre également très à l’aise pour alléger les tensions avec des touches d’humour qui sonnent étrangement juste.

Les autres acteurs ne sont pas en reste et offrent de très bonnes prestations, notamment Ella Purnell dans le rôle de la jeune fille au cœur brisé plus légère que l’air. Asa Butterfield, sans être mauvais dans son personnage, reste tout du long dans la même gamme d’émotions ce qui peut être assez frustrant.

Si Miss Peregrine et les enfants particuliers est loin d’être parfait – les voyages temporels et sa romance centrale lui font défaut –  mais possède un charme indéniable et se montre original. Porté par des acteurs doués et un réalisateur remonté à bloc, le long-métrage saura réveiller en vous l’enfant qui aimait se faire peur en lisant Harry Potter en cachette le soir sous sa couette.

Miss Peregrine et les enfants particuliers est dans les salles de cinéma française depuis le 5 octobre 2016.

Tags : Cinéma Eva Green moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link