Les Tops / Les Listes

lom 10 séries anglaises incontournables de la décennie

Vendredi 4 décembre 2009 à 1:21 | 25 commentaires | | | |

10 séries anglaises incontournables de la décennie

 10 séries anglaises incontournables de la décennie 10 séries anglaises incontournables de la décenniepar .

2010 est bientôt là, l’occasion de revenir sur les premières années ’00 fortes importantes télévisuellement parlant, et pas que sur le territoire américain. La révolution télévisuelle a aussi eu lieu en Angleterre au cours de cette décennie. Ce fut donc la naissance de nouveaux classiques et de séries incontournables. Il y en a plus que 10, mais comme tout, il faut bien commencer quelque part, alors nous vous offrons un premier listing de ce qui est clairement à voir (sélection et écrits réalisés par Fabien et moi-même).

Et, comme tout est à voir, les séries sont rangées par ordre alphabétique.

Bleak House (2005)

Tout le monde le sait, aujourd’hui, le costume drama est quelque peu en perte de vitesse. En 2005, la BBC adaptait le neuvième roman publié de Dickens. Considéré comme l’un de ses plus remarquables écrits, il va en être un peu de même pour cette troisième adaptation télévisuelle de l’affaire Jarndyce and Jarndyce. Bleak House est assurément, dans son genre, l’une des séries qui aura le plus marqué les esprits, la chaine tentant encore actuellement de renouveler son succès – en vain.

Doctor Who (2005 – …)

En 2005, le mythique Doctor revient à la vie, toujours sur BBC, grâce à Russell T. Davies. Après quelques tentatives ratées, celle-ci est donc un succès et s’inscrit dans la lignée d’une histoire qui a débuté en 1963. Difficile alors de passer outre l’un des personnages les plus symboliques de la culture britannique.

Lire les critiques de Doctor Who.

Gavin & Stacey (2007 – 2009)

Une comédie romantique à la sauce britannique délivrée par James Corden et Ruth Jones. Mieux une histoire de famille authentique, drôle et émouvante. Gavin & Stacey s’est imposée dans le paysage audiovisuel, réussissant très rapidement à devenir un petit phénomène, incarnant ainsi ce qu’est un véritable succès critique et public en Angleterre de nos jours, et inscrivant de cette façon son nom dans le livre de l’histoire télévisuelle. Entre nous, elle le vaut bien.

Lire la critique de Gavin & Stacey (saison 1 et 2).

Life On Mars (2006-2007)

« Am I Mad, in a coma or back in time ? » va se demander Sam Tyler pendant 16 épisodes. Série policière classique teintée de fantastique, ce sont les ingrédients simples de Life On Mars, et finalement très significatif de ce qui incarne la télévision britannique. La série trouvera le temps d’être répétitive, mais aussi de marquer à tout jamais les esprits. À voir, donc. Et, si la route est un peu cahoteuse, elle vous réserve quand même l’une des meilleures fins de série.

Peep Show

Innovante avec son style visuel et sa narration, hilarante grâce à ses personnages aussi opposés que complémentaires, Peep Show n’a jamais rencontré le succès auprès du public, mais ça ne l’empêche pas d’avoir une longévité aujourd’hui historique qui est principalement dû à sa qualité et à sa belle collection de récompenses bien justifiées.

Lire le bilan de la saison 6 de Peep Show.

Spooks / MI-5 (2002 – … )

Froide, calculatrice et sans pitié, Spooks, aka MI-5 chez nous, s’est faite une réputation de tueuse, en envoyant les espions au service de Sa Majesté à la mort. Une véritable marque de fabrique pour cette série d’espionnage, première de la révolution amorcée par Kudos. C’est là que tout a commencé, ce qui assure à cette dernière, au-delà de sa qualité, une place de choix au panthéon des séries, qui l’accueillera à bras ouvert quand elle aura fini son cycle – qui est lui aussi plus que significatif.

Lire les critiques de Spooks.

State Of Play (2003)

Politique, corruption et journalisme. C’est ce que vous promet State Of Play. Ce n’est pas vraiment ce qu’elle offre – du moins en terme de développement – mais c’est là-dessus qu’elle a fait sa réputation et s’est inscrite ainsi au rayon des séries aujourd’hui complètement inévitable.

Lire La sériethèque idéale : State of Play (Jeux de pouvoir)

The Mighty Boosh

Née au théâtre, The Mighty Boosh est arrivée discrètement, mais avec son univers complètement hallucinant, sa personnalité originale et inimitable, et ses musiques plus que marquantes, elle est rapidement devenue un phénomène culte et unique.

Lire le billet consacré à la série The Mighty Boosh.

The Office

The Office est ce que Spooks a été au Drama, le point de départ d’une révolution qui, elle, renouvela la comédie Made in UK. Un véritable phénomène imité, jamais égalé. Difficile de passer à côté tellement son influence a été importante sur la dernière décennie, et ce, mondialement.

The Thick Of It

La satire politique atteint un nouveau sommet avec The Thick of It. Avec ses personnages inspirés de vrais hommes politiques et ses histoires presque trop authentiques pour être réelles, la série a introduit, avec succès, dans le 21ème siècle un genre qui était figé depuis Yes Minister.

Lire le billet consacré à la série The Thick Of It.

Partager cet article

publicite
  • gecko4fr

    Oh, des séries anglaises, pouvait pas passer à côté…Bizarrement dans les adaptations en costumes, j’aurai pas mis celle-là (me suis endormie devant)
    Fingersmith datant aussi de 2005 et produit par la même chaine est pas mal.
    Docteur Who, assurément, j’aurai fait un scandale si le show n’était pas dans le classement ^^
    Et j’ai Spooks et The Office sur le feu. Les autres shows je les connais pas, je prendrai le temps de voir à quoi ils correspondent.
    Ils n’ont peut-être pas autant été marquant (pis il a bien fallut se mettre d’accord sur les 10 à retenir), j’en rajoute

    -Coupling
    -Ghost Squad
    -Queer as Folk (bon là c’est limite, parce qu’on est carrément au début de la décennie)
    -Dragons’ Den….

  • http://www.critictoo.com Carole

    Au tout départ, j’avais indiqué qu’incontournable n’impliquait pas forcément de qualité, mais au vu des discussions sur les « 10 meilleures saisons de la décennie », j’ai préféré enlevé la remarque. Finalement, au vu de ton commentaire, elle devait avoir sa place. La question n’est pas de réellement savoir si c’est de qualité ou non, mais du rôle et de la place que cela occupe au sein de la production britannique. Ce sont 10 séries (et il y en a bien d’autres – même si Ghost Squad n’a pas à mes yeux sa place dans l’incontournable) qui ont marqué la décennie, et sont symboliques de cette époque, de l’évolution qualitative, critique, de la façon dont une série est produite, etc… Bleak House est possiblement remplaçable par une série comme Cranford, mais quand il a fallu choisir entre les deux, il m’a semblé que la première était bien plus symbolique, car, comme je le dis, BBC tente encore de reproduire ce succès. Et dans le lot, s’il n’avait été question que de mes goûts, j’aurais mis North and South. Et puis, comme tu le dis, il a fallu faire une sélection, et qu’on se mette d’accord, et ce ne fut pas tâche aisée!

  • http://rainydaywomen.tumblr.com Zoute

    J’ai commencé à regarder des séries anglaises il y a pas si longtemps que ça donc il y en a encore plein que j’ai pas eu le temps de regarder (Spooks en tête, The Mighty Boosh, Gavin & Stacey) … En tout cas, j’adore ça!
    Par contre, je suis déçu de ne pas voir Coupling. Trop fan de cette série!!!

  • Lo

    C’est dans ces moments là que je réalise combien j’ai encore du travail à faire dans mon visionnage de séries anglaises.
    En tout cas merci de me donner des idées de séries pour tenir la pause de Noël!

  • http://www.critikeurs.fr Céline

    C’est vrai que je suis loin d’être une experte des séries anglaises, je n’ai commencé sérieusement qu’avec Doctor Who, mais il est vrai que je trouve dommage que Coupling ne soit pas cité.
    Quant à celles nommées, je dois encore en découvrir pas mal, mais les journées ne font que 24h !!!

  • Aniya

    Skins, Five Days, Queer as Folk et Eleventh Hour

  • Tim Bisley

    Aaaaaahhhhhh!
    Horreur! malheur!!! Je n’en connais que 4 parmi votre sélection (Doctor Who, The office, Life on Mars et State Of play), et n’en ai vu en entier que 2 (« Life on Mars » et « State of Play », toutes les 2 grandioses), mais il me semble qu’on en oublie une …Elle a certes commencé en septembre 99 mais s’est terminé en 2001, donc on peut dire q’elle fait partie de la décénnie 2000 nan?

    Comment omettre « SPACED »? Véritable chef d’oeuvre pop-culturel, mêlant références cinématographiques, musicales, littéraires, télévisuelles, dans des épisodes tour à tour comédies romantiques, film de gunfight, Science Fiction, thriller, et j’en passe. Elle n’a certes pas marqué les esprits au moment de sa diffusion, mais comme toute grande oeuvre, elle attendu le nombre d’années pour devenir un objet de culte…Et c’est quand même cette « petite » série (qui fait autant d’épisodes que « The Office » by the way) qui a révélé le talent inégalé de Simon Pegg et Edgard Wright, les 2 furieux derrière « Shaun Of the Dead » et « Hot Fuzz »….Si les rédacteurs ont manqué cet OVNI pop, il est toujours de faire un top 11.

    Un amoureux de « SPACED » (je crois que ca s’est vu).

    P.S.: La série n’est pas marquante en soi (elle est même très plaisante), mais « Ashes to Ashes » rejeton féminin de « Life on Mars », n’a sans doute pas sa place dans ce classement, mais a cette grande qualité d’avoir installé un excellent personnage dans « Life on Mars » devenu la pièce maitresse de « Ashes to Ashes »: le « Gene genie », commissaire Gene Hunt, l’incroyable Philip Glenister. la série vaut au moins le détour pour ça.

    Désolé je me suis enflammé, mais ca me fait toujours cet effet là quand on associe pas le terme « série anglaise » à « Spaced » :D

  • http://www.critictoo.com Fabien

    Je suis surpris que Spaced n’ai pas été citée plus tôt que ça. A dire vrai, même avec ses nombreuses qualités elle aurait certainement été oubliée sans les achèvements cinématographiques du trio Wright/Pegg/Frost.

    Vu qu’il fallait en choisir 10, Spaced a été envisagée, mais elle est vite apparue plus dispensable que celles qui ont été sélectionnées. Malgré ça, elle, comme d’autres, mérite d’être regardée.

  • marius

    SKINS !!!!!

  • Tarod

    Même si je suis pas fan du genre je pense aussi que Skins a vraiment été une série énorme!

  • pierre

    C’est marrant Fabien parce que ce que tu dis est vrai : Spaced n’aurait pas connu un second succès si important sans Shaun of the Dead et Hot Fuzz.

    Mais d’un autre côté, la série m’a plus marqué que les films et je l’ai vu un paquet de fois bien que je l’ai découvert sur le tard. Pour moi elle est qualitativement au-dessus de certaines séries du top et est la série geek par excellence avec ses très nombreuses références pour la plupart bien senties : entre la partie de paintball, Gillian Anderson, Resident Evil 2, Blade Runner, le combat de robots, le gunfight simulé (milles fois plus drôle qu’un récent gunfight dans The Office US)… tout est là pour rappeler l’adolescence et post-adolescence des années 90.

  • http://www.critictoo.com Carole

    Comme je l’ai déjà expliqué plus haut (en réponse à gecko4fr), il n’est pas question ici d’une sélection basé sur le qualitatif (même si forcément, cela reste des séries de qualité), mais d’une liste de séries ayant marqué et/ou fait progresser la série tv dans cette décennie. Ainsi, nous avons jugé que Spaced n’avait pas sa place dans cette première sélection, car comme je le dis dans le billet, il ne s’agit que de 10 séries, et qu’il existe d’autres programmes majeurs – et certains que je placerais personnellement avant Spaced.

  • lilou

    SPOOKS!!!!!!!!!!!!!! Pour moi la plus grande série anglaise du moment. Et bien sure Doctor who qui est quad même mythique.
    Sinon dans un com Carole cité North and South. Je ne l’avais pas mis dans la catégorie série (plutot téléfilm) mais bon je pluissoie. Exellente adapatation qui je crois a quand même connus un bon succès (mais je peux me montrer). Par contre je connais pas Bleak House donc je peux pas comparer.

  • Pingback: 10 séries des Networks US incontournables de la décennie | Les séries sur Critictoo

  • Zed-K

    J’ai été choqué de ne pas voir Skins dans la liste. La première saison et son final grandiose sont probablement les plus beaux souvenirs de série TV qu’il m’ait été donné de connaître.
    J’ai même converti un collègue qui y était réfractaire au début, et qui a fini par se rematter le final en boucle pendant tout un week-end =)

    En tout cas, merci pour l’article et pour les commentaires, il y a beaucoup de séries citées que je ne connaissais pas et qui pourrait bien m’intéresser =)

  • Pingback: 10 séries du Cable US incontournables de la décennie | Les séries sur Critictoo

  • mlk

    aujourd’hui il y a en + :

    -Misfits (a ne surtout pas rater)
    -Skins uk
    -Jekyll (en une saison de 6 épisodes) Je la conseille a tout le monde. Mention spécial a l’acteur Principal. Chapeau!

  • Hayley

    Misfits et Skins !!!!!!!!!!!!!!!!!! <3

  • Odette

    North and South +1

    State of Play, The Thick of It sans aucun doute, un peu dans la même veine j’aurai aussi ajouté Party Animals.

    Spooks pour l’ensemble de son oeuvre, même si la dernière saison était moins réussie.

    J’ajouterai Skins et Being Human, les originaux.

    Enfin Sherlock, Luther et Zen.

  • http://www.critictoo.com Fabien

    C’est super que l’article reçoive toujours des commentaires plus d’un an après sa publication, mais n’oubliez pas qu’il s’agit d’une liste des incontournables de 2000 à 2009, si vous souhaitez en suggérez d’autres, essayez qu’elles aient été diffusées durant cette période pour ne pas être hors sujet. Merci.

  • http://iamflox.blogspot.com FloX

    D’accord.
    Alors…

    Afterlife, une des meilleures séries fantastiques/paranormal de la décennie (2005-2006). Lesley Sharp est tout simplement bouleversante dans son rôle de voyante face à des phénomènes paranormaux qui n’ont rien à envier au film ‘le 6ème sens’.
    Les anglais sont ici maîtres dans les images froides et crues, idéal pour nous donner les frissons du 1er au dernier épisode (avec un final plutôt épique je dois dire)

    Black Books (2000-2004), le summum de l’humour anglais. Deux compères qui tiennent une librairie mais qui font tous pour ne vendre aucun livre.
    Le faux intello qui semble figé dans un mauvais trip au LSD, l’acolyte idiot (et c’est peu dire) mais très (trop) serviable et enfin la copine déjantée.
    Je me rappelle l’épisode ou Fran est engagée dans une société ou aucun employé ne sait ce qu’il doit faire, donc elle non plus. Alors elle prend juste des mimiques de manager…et monte en grade rapidement.
    Un autre ou les 2 compères frelatent une bouteille de vin de grande collection pour cacher le fait qu’ils l’ont bu (par inadvertance), la bouteille atterrit chez le pape qui finit empoisonné. Ou encore les portes de sécurités que Manny franchit par magie, le rat dans la librairie, etc…
    Que du bonheur.

    Pour moi deux séries marquantes des années 2000-2010

  • Odette

    Criminal Justice (2008 pour la 1ère série)

    Garrow’s law (2009 pour la 1ère série)

    Et aussi Inspector George Gently (à partir de 2007 pour le pilote) et Wire In The Blood (2002-2008)

  • islam93

    Robin Des Bois c’est la meilleur série anglaise pour moi

  • kilkenny

    IT crowd !

    Pour tous les geeks, vous avez ri devant the big bang theory, bah IT crowd, c’était l’inspiration initiale (enfin peut-être), en tout cas, c’est énorme !

  • Dilbert

    Black books !

52 queries. 0,614 seconds.