5 bonnes raisons de regarder Orphan Black sur Numéro 23

20 Nov 2013 à 14:53

Orphan Black sur Numéro 23

Série co-produite par la chaine américaine BBC America et la Canadienne Space, Orphan Black débarque en France sur Numéro 23 dès ce soir à partir de 22h20. C’est donc l’occasion pour revenir sur cette série de science-fiction qui nous parle, entre autres, de clonage, à travers Sarah Manning (Tatiana Maslany) qui va voler l’identité d’une femme lui ressemblant après l’avoir vu se jeter sous un train. Cet évènement, qui se présentait comme une opportunité pour elle, va mettre sa vie sans dessus dessous. En effet, elle va alors découvrir qu’elle est une clone et que quelqu’un veut la tuer.

La série possède une première saison composée de 10 épisodes qui mérite largement d’être regardée. En plus du bilan, voici donc 5 raisons pour regarder Orphan Black sur Numéro 23 – qui est diffusée en version multilingue.

1 | Une approche intéressante de la science

Si Orphan Black s’amorce au départ comme un vol d’identité qui va mal tourner, c’est pour mieux nous entrainer dans une histoire plus ambitieuse où la science a un rôle important à jouer. Le clonage est donc un sujet dominant au sein de la saison, interrogeant sur l’inné et l’acquis (nature versus nurture) ; c’est aussi une ouverture sur la manipulation génétique dans un sens plus large. En tout cas, les épisodes abordent différentes questions scientifiques avec intelligence et clarté, et cela en devient alors l’un des points forts grâce à une approche qui n’est ni simplifiée ni diabolisée.

2 | Une histoire de conspiration derrière des problèmes plus humains

La saison d’Orphan Black va évoluer pour exposer une histoire de conspiration accrocheuse qui réservera de multiples twists. Pour autant, si la mythologie du show est certainement bien menée à ce stade, sa plus grande force réside sans conteste dans la façon dont les personnages sont traités et font face à ce que toutes ces révélations impliquent. Sarah et ses clones – Cosima, Alison et Helena – sont des êtres à part entière qui vont révéler leurs qualités et leurs défauts tout du long. Si elles sont au départ définies par un stéréotype, elles s’élèveront toutes au-dessus pour devenir des personnages complexes et attachants —  différents protagonistes secondaires viendront en plus se greffer et enrichir leur histoire. Qui plus est, la série possède une bonne dose d’humour.

3 | Alison ou la représentation de la soccer mom sous acide

Alison est l’une des clones et nous est introduite comme étant la « soccer mom ».  Celle qui aurait pu se révéler être la moins intéressante dû à son statut de mère au foyer va vite s’imposer grâce à sa forte personnalité, ses manières ou encore son improbable relation d’amitié avec Felix, le meilleur ami gay de Sarah. Avec Alison, la vie de banlieue se révèle mouvementée et colorée, parfois violente, mais toujours en étant propre sur soi. Oui, Alison est ma clone préférée.

4 | Les SFX au service du Clone Club

En ces temps où les séries de genre possèdent un peu trop souvent des effets spéciaux à la qualité discutable (Once Upon a Time restant une parfaite illustration du problème), Orphan Black possède une production d’une excellente qualité qui donne l’impression que Tatiana Maslany a été clonée et qu’il y en a deux (ou trois) dans la même pièce. Ajoutons à cela le soin apporté aux costumes et aux décors pour donner vie aux différents environnements bien distincts dans lesquels évoluent  Sarah, Alison et Cosima, et l’immersion peut être totale.

5 | La subtile progression de l’enquête policière

Lorsque Sarah emprunte l’identité de Beth après l’avoir vu se jeter sous un train, elle découvre qu’elle était policière et doit donc à son tour endosser cette fonction. Cependant, les différents virages que prendra l’intrigue dans cette première saison d’Orphan Black nous éloigneront du milieu policier qui, pour autant, restera présent à travers l’enquête mené par Art et sa nouvelle coéquipière. Temporairement, on peut alors se demander où tout cela est censé nous mener et, d’une certaine façon, la réponse n’est pas complète après les 10 épisodes. Cependant, il est aussi évident à ce moment-là que cela n’était pas fait pour faire du remplissage et les voir découvrir des bouts d’informations sans vraiment saisir ce qui se passe se révèle plus exaltant qu’on pourrait l’imaginer. L’enquête policière apporte alors un autre point de vue sur les évènements qui prend juste la place qu’il faut au sein des épisodes.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link