5 raisons de s’investir dans l’aventure Sleepy Hollow

Sleepy Hollow - Saison 1

À chaque rentrée, nous voyons des projets de séries qui se sont concrétisés contre toute attente, donnant jour à des shows qui, sur papier, paraissent destinés à devenir aussi mauvais que stupide. Quand vient le moment de les découvrir, il se trouve qu’ils sont majoritairement ce qu’ils semblaient être. Il y a tout de même quelques exceptions et, la saison dernière, c’était Sleepy Hollow.

C’est l’histoire d’Ichabod Crane (Tom Mison) qui meurt en 1781 et se réveille de nos jours à Sleepy Hollow. Là, il doit reprendre son combat contre le Cavalier sans tête de l’Apocalypse qui est revenu afin de préparer le terrain pour que le démon Moloch puisse envahir notre réalité. Ichabod fait alors équipe avec la lieutenante Abbie Mills (Nicole Beharie) pour stopper le Mal qui les menace tous.

Comment cela pouvait-il bien tourner ? L’explication en 5 points

1 | Pas une minute de repos

Si, durant les premiers épisodes, Sleepy Hollow paraissait condamnée à se diriger lentement, mais surement, vers la formule classique du monstre de la semaine, il n’en fut rien. Une fois que les bases sont installées et que les personnages ont trouvé leurs marques, le développement de la mythologie impose son rythme et ne freine pas. Il se passe donc toujours quelque chose d’important, même si les conséquences ne sont parfois révélées que plus tard. La série est définitivement feuilletonnante et les scénaristes ne cherchent pas à gagner du temps en prenant des détours. Ils ont une histoire à raconter et ils le font sans jamais être avares en surprises.

2 | Ichabod Crane & Abbie Mills

Aussi improbable que se trouve être le point de départ de Sleepy Hollow, son duo de héros l’est tout autant, voire plus. Anglais de bonne famille ayant participé à la révolution américaine et marié à une puissante sorcière retenue prisonnière au Purgatoire, Ichabod Crane est sans surprise excentrique à sa façon. C’est le minimum attendu pour vendre tout cela. Face à lui, Abbie Mills sonne peut-être comme étant la voix de la raison, mais elle n’est pas la personne la plus stable qui soit, son passé étant marqué par des drames familiaux qui ont laissé des marques. Les deux se trouvent liés par un destin qui ressemble surtout à une malédiction, mais ce qui compte le plus est l’amitié sans faille qui va naitre à force de risquer leurs vies ensemble tous les jours. Cela est aidé par les acteurs qui s’investissent totalement, jouant leurs rôles avec tout le sérieux possible – même s’ils ont l’air complètement dingues par moment. Le fait est qu’Ichabod et Abbie sont à un pied d’égalité dans leur misère et dans leur importance dans ce qui se trame, et ils doivent alors veiller l’un sur l’autre pour rester en vie et à peu près sains d’esprit. C’est le développement de cette dynamique qui rend tout l’univers de la série cohérent et qui élève des enjeux importants en donnant une raison pour se plonger dans ce qui se passe grâce à l’attachement qui est si facile à développer pour ce duo.

3 | L’exploitation de l’Histoire américaine

Sleepy Hollow n’est rien si elle n’est pas ludique. En plus de ne jamais manquer une occasion pour faire du second degré afin de ne pas ruiner leur série en se prenant constamment au sérieux, les scénaristes s’amusent avec l’Histoire (avec un grand H) de leur pays. Ils prennent des évènements clés ou profitent d’un manque de documentation pour y injecter Ichabod et le combat contre Moloch. L’idée est que l’Histoire écrite dans les livres n’est que la partie visible et, sans la réécrire, Sleepy Hollow l’étoffe d’éléments fantastiques et relativement délirants. Cela semble donc être rapidement devenu un jeu, les anecdotes qu’Ichabod raconte souvent avec la légère pointe d’arrogance qui le caractérise permettent autant de relativiser sur tout ce que l’on ignore de notre passé que de s’amuser de la facilité avec laquelle fiction et réalité se fondent. Peut-être devrait-on y voir une observation pertinente sur l’aisance avec laquelle on peut offrir à l’Histoire l’interprétation que l’on désire.

4 | Le commentaire critique sur le consumérisme américain

Même si les séries, de manière générale, reflètent l’époque où elles sont nées, certaines ne paraissent pas pour autant avoir des observations très fines à livrer. Malgré les apparences, il ne faut pas croire que Sleepy Hollow pourrait avoir sa place dans cette catégorie à cause du fait qu’elle est ouvertement dédiée au divertissement pur et simple. Il se trouve qu’Ichabod Crane rencontre des difficultés avec la direction prise par la société américaine, surtout avec les dérives de son consumérisme. Cela se révèle être, une fois de plus, un gag récurrent en premier lieu, mais il se trouve qu’Ichabod délivre des observations parfois percutantes sur le sujet. C’est tout particulièrement le cas quand il atteint le point où il est tellement outré qu’il ne peut pas s’empêcher de discourir sur ce qui a été sacrifié pour en arriver là. Si Abbie en rigole (intérieurement) bien souvent, il est indéniable que les paroles d’Ichabod ne sont pas dénuées de pertinence.

5 | La fin du Monde, de la romance, du mystère et des secrets

Si tous les éléments qui précèdent fonctionnent ensemble, c’est parce que Sleepy Hollow est avant tout une grande aventure. On pourrait par moment la décrire comme une version apocalyptique et adulte des Goonies. La chasse aux artefacts mystérieux, la découverte de secrets anciens, les méchants terrifiants, l’amitié à tout prix et une touche de romance se conjuguent parfaitement ensemble pour donner le jour à un divertissement dépaysant, intrigant et survolté. Il n’est clairement pas question de trop réfléchir, mais cela est totalement assumé dès le départ, ce qui ne fait que renforcer l’efficacité du show.

Sleepy Hollow est le type de série qui a des ambitions qui résident principalement au niveau du spectacle qu’elle se propose d’offrir chaque semaine et, dans ce registre, elle délivre tout ce qu’elle promet.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link