6 dramas pour continuer à explorer les séries anglaises

Le mois anglais sur Critictoo a apporté son lot de chroniques et de bilans mettant en avant multiples séries. Celui-ci touche donc bientôt à sa fin, mais ce n’est pas pour autant qu’il faut arrêter de regarder les séries venues d’outre-Manche. Ainsi, après les comédies qui ont eu le droit à leur propre liste, voici celle consacrée aux dramas. Il s’agit alors, dans le même esprit que la précédente, d’œuvres qui méritent d’être un peu plus connues du côté de chez nous.

Encore une fois, les séries choisies sont récentes – et de par ce fait, plus ou moins facile à trouver – ainsi que de genres différents, de façon à ce que tout le monde y trouve son compte.

The Virgin Queen (2005)

Les Tudor forment une dynastie royale qui inspire certainement les scénaristes anglais et de ce fait, Helen Mirren et Cate Blanchett ont toutes les deux marqué pour leur interprétation de la reine Elisabeth I. Pour le coup, on pourrait presque passer involontairement sur The Virgin Queen, une minisérie BBC en 4 épisodes qui retracent le règne, d’avant sa prise de pouvoir jusqu’à sa mort, avec une emphase sur sa relation avec Dudley, mais aussi sur l’impact de la mort de sa mère. C’est Anne Marie Duff qui incarne alors Elizabeth et comme les deux femmes citées, elle délivre une performance mémorable, entourée d’un casting solide (Tom Hardy, Kevin McKidd, Ian Hart). L’œuvre se démarque aussi par une bande originale composée par Matrin Phipps accompagnée par les voix du Mediæval Bæbes et du London Bulgarian Choir.

The Devil’s Whore (2008)

Channel 4 développant une sorte de suite à The Devil’s Whore, voilà donc un bon prétexte pour (re)découvrir cette fiction historique composée de 4 épisodes qui nous plonge dans la guerre civile anglaise, de 1638 à 1660. C’est avec le point de vue d’Angelica Fanshawe (jouée par Andrea Riseborough), figure fictionnelle, qui croise multiples personnages historiques, que les évènements nous sont relatés. Si The Devil’s Whore souffre de vouloir trop en dire ou en faire et se perd sporadiquement, elle compense ses errements narratifs par une ambition mise au service d’une époque troublée. La série est soutenue par un esthétisme soigné qui donne le jour à de magnifiques images et des performances d’acteurs plus que solides (sauf peut-être pour Dominic West, moyennement inspiré ici).

Collision (2009)

Collision est une de ses séries qui raconte l’histoire d’un groupe de personnes dont les vies se retrouvent connectées suite à un grave accident de voiture. Construite sur 5 épisodes, la série possède un excellent casting mené par Douglas Henshall qui incarne le policier en charge de l’enquête suite à l’accident de la route qui a eu lieu. Diverses intrigues sont alors développées, la série portant l’accent sur l’aspect humain sans pour autant négliger son mystère. Si une partie peut se révéler conventionnelle, l’ensemble se révèle de qualité. À noter que cette même année, Douglas Henshall a pu aussi être vu dans The Silence (qui était diffusé sur BBC).

Unforgiven (2009)

Avant Scott & Bailey, la scénariste Sally Wainwright avait déjà travaillé avec Suranne Jones sur Unforgiven. Cette série en 3 épisodes diffusée sur ITV offrira d’ailleurs une légitimité artistique à l’actrice qui s’était fait un nom grâce à Coronation Street. Elle incarne alors Ruth Slater, une femme qui vient de passer 15 ans en prison pour le meurtre de deux policiers. Elle doit alors se réinsérer, mais ce qu’elle veut surtout, c’est retrouver sa jeune sœur. La route est sinueuse et le chemin à parcourir plus complexe encore, avec en plus les enfants des victimes qui souhaitent se venger. Unforgiven délivre alors un certain suspense au cœur d’un drame humain poignant.

Silk (2011-present)

En tant qu’ancien avocat, Peter Moffat a délivré un certain nombre de dramas judiciaires, dont le dernier en date est la très populaire (en Angleterre) Silk. Sa première saison se présente d’ailleurs comme une sorte de version revue et corrigée de North Square – dans laquelle on retrouvait Rupert Penry-Jones et Phil Davies. Silk met donc en scène des avocats de Londres, et tout particulièrement Martha Costello (Maxine Peake), en se concentrant sur les choix qu’ils doivent faire et les dilemmes moraux qui se posent à eux. La série jongle alors entre la dimension humaine et l’exploration du système judiciaire britannique.  (Lire le bilan de la saison 1 ou/et de la saison 2).

Stella (2012-présent)

Après Gavin & Stacey, Ruth Jones a créé (seule) Stella, une dramédie familiale dans laquelle elle tient le premier rôle. On y suit donc Stella, une mère célibataire de trois enfants qui vit dans la fictionnelle Pontyberry, une ville du sud du pays de Galles. La créatrice nous dépeint le quotidien tout à fait ordinaire d’une famille et de ses proches, avec tout ce qu’il faut d’humour, de sensibilité et de tragédie pour faire son effet. Il faut un peu de temps à la série pour installer ses personnages, mais une fois cela fait, Stella est aussi attachante que légère, une chaleureuse comédie qui retourne bien des clichés à son avantage et se laisse suivre avec beaucoup de plaisir.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires
Le Geektionnaire des Séries TV
Nous l’avons écrit et vous pouvez désormais le lire. Cet abécédaire des séries contient près de 900 entrées passionnantes.
Commandez-le !
(19.95€ prix conseillé)
close-link