Alex Kingston

Son nom peut vous être étranger, mais il y a peu de chances que son visage vous soit inconnu. Depuis plus de 20 ans, Alex Kingston laisse son empreinte ici et là dans l’univers télévisuel en cumulant les seconds rôles et donnant vie à des personnages radicalement différents d’une production à l’autre.

Les débuts de carrière

Née le 11 mars 1963 à Epsom, Surrey, Alex Kingston est l’ainée d’une famille de trois enfants qui met un premier pied dans les arts dramatiques au lycée avec la pièce Tom Jones. La jeune Britannique intègre la Royal Shakespeare Company après avoir reçu son diplôme de la Royal Academy of Dramatic Art.

Habituée des drames anglais comme Grange Hill (1980), The Bill (1988) ou The Knock, (1996) elle se fait remarquer à la fin des années 90 en incarnant l’héroïne de The Fortunes and Misfortunes of Moll Flanders aux côtés de Daniel Craig et Diana Riggs. Cette mini-série adaptant le roman de Daniel Defoe lui vaut sa première nomination aux BAFTA TV Awards, les Emmys de la télévision britannique.

Parallèlement au petit écran, Alex Kingston multiple également les performances dans des productions cinématographiques, dont Croupier (1998), un sombre thriller anglais sur l’univers du casino connu comme ayant lancé la carrière de Clive Owen. Elle incarne ainsi une joueuse compulsive qui convainc le héros, écrivain en manque d’inspiration, de participer à un braquage.

Alex Kingston (Elizabeth Corday) et Eriq La Salle (Peter Benton) dans Urgences
Alex Kingston (Elizabeth Corday) et Eriq La Salle (Peter Benton) dans Urgences

Le succès américain

Ce n’est pas sur le territoire anglais qu’Alex Kingston trouve le rôle qui lui apporte une plus grande reconnaissance, mais sur le petit écran américain. Elle décroche en 1997 le rôle du docteur Elisabeth Corday, personnage iconique de la série médicale Urgences. Elle y reste pendant plus de 7 saisons, quittant le show en octobre 2004 en début de saison 11 pour s’ouvrir à de nouveaux horizons.

Elle accorde cependant un dernier hommage au personnage qui l’a rendue célèbre lors du dernier épisode de la série diffusé en 2009. Avec l’ensemble du casting d’Urgences, elle est nominée quatre fois dans la catégorie meilleure performance aux Screen Actors Guild Awards, et remporte le prix à deux reprises.

Ayant auditionné en 2006 pour le rôle de Lynette dans Desperate Housewives qui ira à Felicity Huffman, Alex Kingston jongle finalement par la suite entre les États-Unis et l’Angleterre.

C’est ainsi qu’elle multiplie ses participations de plus ou moins grandes importances à diverses productions. On la retrouve dans quelques épisodes de la série de science-fiction Flash Forward (2009-2010) qui sera annulée au bout d’une saison.

Elle apparaît alors en tant qu’invitée dans, entre autres New York Unité spéciale (2010), Private Practice (2011), NCIS (2012), American Odyssey (2015) ou encore Blue Bloods (2016). Elle appartient également à l’Arrowverse, où elle joue la Dinah Lance, la mère de Laurel et Sarah dans Arrow.

Finalement assez peu présente au cinéma, les adeptes de comédies romantiques l’auront reconnue en 2011 dans Like Crazy où elle apparaît quelques minutes en tant que mère du personnage incarné par Felicity Jones.

L’actrice aura d’ailleurs tourné ces derniers temps au Canada. Elle est au générique de la série canadienne Shoot The Messenger, diffusée à partir du 10 octobre 2016 sur CBC. Elle a également tourné à Vancouver le pilote Crushed pour Hulu (avec Regina Hall).

Alex Kingston dans Doctor Who
Alex Kingston est River Song dans Doctor Who

A Very British Actress

Au-delà de ses apparitions américaines, c’est chez elle qu’Alex Kingston décroche des rôles plus emblématiques. Elle est ainsi Mrs. Bennet dans la mini-série Lost in Austen (Orgueil et Quiproquos – 2008), une adaptation fantasy du classique Orgueil et Préjugés de Jane Austen qui obtient un accueil critique positif.

Elle rejoint surtout la production de Doctor Who en 2008 pour le double épisode Silence in the Library / Forest of the Dead de la saison 4, avant de devenir un membre récurrent du casting. Elle prête alors ses traits à River Song, énigmatique voyageuse temporelle à l’humour grinçant et au caractère bien trempé. Même si la question de son retour prochain dans la série reste en suspens, l’épisode The Husbands of River Song (pour lequel elle recevra un Saturn Award) diffusé en décembre 2015 sonne comme un chant du cygne pour son personnage.

Au-delà de Doctor Who, Alex Kingston devient une criminelle qui cherche à faire profil bas après un gros coup dans la comédie dramatique Hope Springs (2009) ; elle vient compléter la distribution de la saison 2 d’Upstairs Downstairs (2012) suite au départ d’Eileen Atkins ; elle est l’une des habitantes de Marchlands dans la mini-série de 2011 dont Le Secret d’Elise est l’adaptation française ; enfin, elle interprète un agent chargé de retrouver des personnes disparues dans Chasing Shadows (2014).

Vie Privée

Mariée trois fois, notamment en première noce avec Ralph Fiennes, elle vit aujourd’hui à 51 ans aux États-Unis avec le producteur Jonathan Stamp et sa fille Salome née en 2001.

Engagée dans le caritatif, elle soutient, depuis une dizaine d’années l’association britannique “HER Trust” luttant pour un meilleur suivi de la santé des femmes subissant des traitements pour la fertilité.

avatarUn article de .
2 commentaires