Barney Stinson : L’incorrigible dragueur d’How I Met Your Mother

Bien plus qu’un personnage de série télévisée, Barney — attendez la suite ! — Stinson est devenu une véritable icône de la pop culture. Dès son pilote, How I Met Your Mother s’est démarquée avec son humour qui repose en grande partie sur l’absurde et dont Barney est le principal vecteur.

Le risque était évidemment qu’il soit cantonné à un rôle de ressort narratif et comique, mais il n’en est rien. Barney s’avère extrêmement attachant et humain, à tel point qu’il est probablement le plus nuancé des personnages de la série. Parce qu’il est la preuve même que limpossible existe, voici un échantillon des raisons qui font de Barnabus Stinson un être unique en son genre.

Il a une morale contestable

Oubliez le héros au grand cœur, un peu maladroit, mais pétri de bonnes intentions. Barney est à peu près à l’extrême opposé du spectre. Bien qu’il y ait un petit côté malsain à observer Barney constamment dépasser les limites, on adore ça. Déterminé, le grand blondinet sert toujours ses propres intérêts, et n’a d’ailleurs aucun scrupule à manipuler ses meilleurs amis.

Sexe, porno, prostituées, Livre des Rôles… Il a donné un grand coup de pied dans les grands principes de l’Amérique puritaine en clamant haut et fort ses penchants pervers, et en se faisant porte-drapeau d’un style de vie excessif et dissolu, également illustré par les jeux d’argent. Et ce n’est rien à côté de sa considération pour les femmes, de prime abord révoltante, qui évoluera cependant au fil de la série, mais restera loin de ravir tout le monde.

C’est un grand enfant

Marqué par une enfance difficile, avec une mère aussi fantasque que castratrice et un père inconnu, Barney est en manque de repères. C’est auprès de ses amis qu’il se reconstruit une famille et devient adulte, ou du moins s’en rapproche. Ces blessures douloureuses s’expriment principalement à travers un besoin extrême de reconnaissance et d’écraser la concurrence, ainsi qu’une peur panique de l’abandon.

Impulsif et incapable de se raisonner, il cède à tous ses caprices, tombant souvent dans l’excès. Bien que Barney mûrisse à vue d’œil au cours de la série, il conserve tout de même un grand nombre d’angoisses et d’insécurités. Sa naïveté n’a cependant pas que des mauvais côtés, sa faculté naturelle à apprécier la vie font du bien à Ted et renforce grandement leur amitié.

Il est riche, très riche

Ce qui permet de rendre Barney totalement déjanté, c’est avant tout son argent, obtenu d’on ne sait quel job illégal. Il n’a aucune limite parce qu’il peut tout s’offrir : voyages sur un coup de tête, Stormtrooper en taille réelle, appareil high-tech… et évidemment un nombre incalculable de costumes hors de prix. Là où les sitcoms s’attachent d’ordinaire à dépeindre de façon caricaturale le quotidien du spectateur lambda, How I Met Your Mother se permet un écart avec un héros qui fait davantage appel aux fantasmes qu’à l’identification.

Il a du style

Malgré ses névroses et ses jugements de valeur douteux, Barney incarne d’une façon bien particulière un certain idéal masculin en voie de disparition. Derrière son indéfectible amour pour les costumes — qu’il ira jusqu’à chanter dans les rues de New York — se cache beaucoup plus qu’une simple envie de plaire. Être bien habillé, faire attention à sa posture, se montrer poli et charmeur, c’est avant tout une question de respect, de l’autre comme de soi.

Souvent tournée en dérision et utilisée pour la blague, la considération de Barney pour son image dénonce beaucoup de comportements de la société actuelle. Le Bro Code dont il est l’auteur cache également, entre deux vannes, une éthique presque chevaleresque malheureusement oubliée. Le charisme et la prestance du personnage sont tels qu’ils ont fait par extension de Neil Patrick Harris un modèle et une véritable icône de la mode, un joli exploit pour la série.

Il est imprévisible et touchant

Barney n’est jamais où on l’attend, et c’est souvent lorsqu’il nous surprend qu’il se montre le plus touchant. Contrairement à ce qu’il pourrait laisser croire, c’est un homme d’honneur et il ne faut pas sous-estimer ce dont il est capable par amour ou par amitié. Dans sa relation avec Robin notamment, s’il n’a pas toujours fait les bons choix, il a multiplié les attentions improbables et les compromis.

Contre toute attente, Barney est quelque part le véritable ciment de ce groupe d’amis dysfonctionnel. Meilleur ami autoproclamé de Ted, il se soucie réellement du bonheur de ce dernier. C’est également grâce à lui que Lily revient à New York, et il a joué un rôle non négligeable dans le couple qu’elle forme avec Marshall. Présent et fidèle, on lui pardonne finalement vite ses quelques faux pas.


Les raisons d’adorer Barney sont aussi nombreuses que celles de le détester, mais une chose est sûre, il ne peut pas laisser indifférent. Mettre au point un personnage aussi décalé était un véritable défi pour l’équipe de la série et a été rendu possible par l’immense talent de Neil Patrick Harris. Si Barney n’est pas à proprement parler le héros d’How I Met Your Mother, il n’en est pas moins le personnage le plus emblématique.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires
Le Geektionnaire des Séries TV
Nous l’avons écrit et vous pouvez désormais le lire. Cet abécédaire des séries contient près de 900 entrées passionnantes.
Commandez-le !
(19.95€ prix conseillé)
close-link