Bryan Fuller, de Star Trek à Hannibal : La carrière d’un scénariste à part

23 Jan 2017 à 12:30

Peu d’auteurs de télévision peuvent prétendre avoir su construire autour d’eux une œuvre à la fois cohérente et éclectique, c’est le cas de Bryan Fuller. Pourtant, pour ce passionné de films de genres rien n’était écrit, il a néanmoins réussi depuis la fin des années 90 marquer humblement la télévision américaine.

Né en 1969 dans l’Idaho, le jeune Fuller grandit dans l’État de Washington ou il développe une passion dévorante pour la franchise Star Trek. C’est au cours de l’année 1993, alors qu’il regarde un épisode de Star Trek: Deep Space Nine, qu’une idée de scénario lui vient a l’esprit. À cette époque, la série de science-fiction invite les fans à proposer leurs idées et c’est qu’ainsi que Bryan Fuller vend sa première histoire. Par la suite, on lui en acheta une seconde toujours pour Deep Space Nine avant de rejoindre l’équipe de scénaristes de Star Trek: Voyager.

Il va alors développer ses compétences durant les quatre premières saisons de Voyager, et continuera d’y contribuer jusqu’à la fin de la série en 2001. Cependant, Bryan Fuller réalise qu’il veut plus et soumet une idée de série à son agent. Ce dernier l’encourage a écrire un script qui donnera naissance à Dead Like Me. Avant cela, en 2002, il supervise néanmoins l’adaptation de Carrie, un roman d’horreur de Stephen King, un autre genre qu’il affectionne particulièrement. C’est l’année suivante que Showtime diffuse le premier épisode de Dead Like Me. La série nous entraîne dans la vie ou plutôt la mort de George (Ellen Muth), tuée en recevant les toilettes de la station spatiale MIR sur la tête. Devenue « faucheuse », elle doit rester sur Terre et guider les âmes des personnes décédées accidentellement.

Malheureusement, des conflits ont pris forme et cela mena au départ prématuré de Fuller qui n’aura finalement contribué qu’à 5 épisodes sur les 2 saisons que compte la série. Cependant, cette première déconvenue lui permet de poser les bases de son style avec un univers fantastique peuplé de personnages hauts en couleur. Surtout, il définit les contours du héros fullerien. Ce dernier est toujours doté d’un pouvoir, acquis ou inné, vécu comme un don ou une malédiction.

Bryan Fuller et Caroline Dhavernas sur le tournage de Wonderfalls

En 2004, il crée Wonderfalls pour le compte de la FOX. La série raconte l’histoire de Jaye Tyler (Caroline Dhavernas), une jeune femme de 24 ans désabusée et narcissique qui est vendeuse de souvenirs au pied des chutes du Niagara. Sa vie est transformée lorsque les objets de sa boutique se mettent à lui parler et lui donnent des conseils pour faire le bien autour d’elle. Encore une fois, malgré le support des critiques et des fans, la diffusion de la série est brutalement interrompue après 4 épisodes. La suite de la série sera éditée dans un coffret DVD réunissant les 13 épisodes initialement prévus.

En 2005, il écrit le pilote d’une série d’animation pour Sci-Fi Channel appelée The Amazing Screw-On Head qui ne connaîtra pas de suite. C’est après ce nouvel échec que Fuller rejoint la série Heroes en tant que producteur consultant. Il finira par en devenir co-producteur durant la première saison et écrira 4 épisodes entre 2006 et 2009 – dont le fameux Company Man qui est considéré par la plupart des fans comme étant l’un des meilleurs du show. Il figurera d’ailleurs dans la liste des 100 meilleurs épisodes de séries télévisées pour le magazine TV Guide.

Par la suite, Fuller revient à la création pure avec Pushing Daisies. Dévelopée en 2007 pour ABC, la série portée par Lee Pace – déjà dans Wonderfalls – narre le quotidien de Ned, un pâtissier qui possède le don de redonner vie par simple touché, mais non sans condition. Si l’être survit plus d’une minute, une autre personne doit mourir. De plus, si le jeune homme retouche le ressuscité, il retourne dans l’au-delà définitivement. Son talent attire l’attention d’Emerson (Chi McBride), détective privé qui exploite ce don pour résoudre les affaires de meurtres qui lui font gagner son pain.

Avec Pushing Daisies, Bryan Fuller laisse son imagination le guider pour aboutir à l’une des séries les plus créatives de ses dernières années. En effet, il plonge ses personnages délurés dans un univers à l’esthétisme rétro ou se mêle les couleurs les plus vives. Il s’adjoint même les services de Barry Sonnenfeld, réalisateur de La Famille Adams ou de la toute nouvelle adaptation des orphelins Baudelaires.

Pushing Daisies - Saison 1
List Price: EUR 39,00
Price: EUR 39,00
Price Disclaimer
Bryan Fuller, Hugh Dancy et Mads Mikkelsen sur le tournage de Hannibal

Après l’annulation de Pushing Daisies au terme de sa seconde saison, l’hyperactif scénariste rebondit de nouveau en retournant sur Heroes – qu’il déserte rapidement enfin de développer divers projets, dont le remake de la série The Munsters pour NBC. Intitulé Mockingbird Lane, ce projet lui permet de renouer avec la thématique de l’horreur et du fantastique. Cela ne dépasse cependant pas le stade du pilote qui sera quand même diffusé lors d’un Halloween Special.

Son véritable retour à la télévision se fera avec Hannibal toujours pour NBC. Acclamée par la critique, le coup de maître de Fuller est d’avoir su dépasser la simple adaptation du personnage de Thomas Harris, pour devenir une véritable appropriation. Il délaisse les couleurs criardes de sa précédente création et nous plonge dans une atmosphère froide, sombre, torturée, mais toujours avec un esthétisme dont lui seul a le secret. Il fait d’Hannibal une œuvre d’art macabre. Il met en avant la personnalité de Will Graham (Hugh Dancy) qui est le véritable héros de la série, car c’est lui qui est capable de se mettre dans la peau des pires tueurs. Malgré la qualité scénaristique, les audiences basses finiront par tuer la série qui après 3 saisons durement négociées grâce au soutien des fans. Hannibal s’arrête, laissant un goût inachevé.

En parallèle de son travail sur Hannibal, il développe High Moon pour Syfy qui sera diffusé sous la forme d’un téléfilm en 2014. Un peu plus tard dans l’année, il commence à travailler sur l’adaptation d’un roman de Neil Gaiman, American Gods.

En 2015, il révèle que Steven Spielberg lui a demandé de faire revivre Amazing Stories, anthologie diffusée entre 1985 et 1987 sur NBC. Cette série d’anthologies mélange tous les genres de prédilections de Fuller, science-fiction, fantaisie et horreur. La série est actuellement en développement.

Toujours avide de projets, il surprend en étant annoncé à la tête de la nouvelle série Star Trek : Discovery pour CBS. Cependant son implication dans le projet est de courte durée, après avoir exposé ses idées à une équipe de scénaristes il décide de quitter son poste de showrunner.

Pour autant, Starz a donné son feu vert pour une première saison d’American Gods, qui deviendra donc la prochaine production de Fuller. Une nouvelle occasion pour ce créateur de laisser libre cours a son imagination, en espérant, tout comme il l’a fait avec Hannibal, que la série dépassera le stade de simple adaptation pour devenir un pur produit fullerien.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link