Titre : Buffy contre les vampires saison 8 inédite
Tome 3 : Les loups sont à nos portes
Tome 4 : Autre temps, autre tueuse
Tome 5 : Les Prédateurs
Tome 6 : Retraite
Spin-off : Fray

Scénaristes : Joss Whedon (T4 et T5 + Fray), Jane Espenson (T6), Drew Goddard (T3)
Dessinateurs : Georges Jeanty (T4 + Fray), Karl Moline, Cliff Richards (T5)
Editeur : Dark Horse Comics (USA) et Fusion Comics (France)
Dates de publication : Janvier 2009 (T3), Juin 2009 (T4), Novembre 2009 (T5), Mai 2010 (T6), Août 2010 (Fray)
Langue : Français
Prix : 13, 95 euros (sauf Fray 15,95 euros)

Présentation : Pas de répit pour la blonde qui doit faire face à un nouvel ennemi à une ancienne connaissance, à une tueuse du futur et à bien d’autres surprises.

Avis

Fusion Comics continue à sortir régulièrement ces omnibus Buffy saison 8 qui ne sont pas loin de rattraper l’édition américaine (qui touche d’ailleurs à sa fin). Toujours aussi beaux et bien traduits, ils accueillent en outre un spin-off, Fray écrit par Whedon en 2001. Fray comme Melaka Fray, une tueuse évoluant dans un futur où le langage a changé, mais dans lequel la menace est toujours vampirique, voire pire. Nous permettre de faire la connaissance française de Fray n’est pas anodin puisque Buffy croisera (le fer avec) la jeune femme dans le Tome 4, Autre temps, autre tueuse et découvrira par la même occasion que le destin de méchante de Willow semble quelque peu scellé. Avant cela, dans le Tome 3, la Tueuse en titre devra régler quelques problèmes bassement humains tels qu’une histoire d’amour avec l’une des potentielles (la scène durant laquelle tout le reste de l’équipe la découvre au lit avec Satsu est du pur Buffy), empêcher Dracula de manger tout ce qui traîne, et faire leur fête à de vilains vampires japonais.

Si la parenthèse temporelle du Tome 4 est bienvenue (Buffy traverse et se retrouve à l’époque de Fray), il faut bien avouer que dès la fin du Tome 3, une certaine baisse de qualité se fait sentir dans les scénarii et surtout dans les dessins, parfois particulièrement laids. La palme du ridicule revient quand même aux vampichats, des peluches tueuses, et prouve bien que déplacer l’intrigue au Japon était une mauvaise idée.

Et puisque la mode est au voyage, personne ne se prive : Andrew et Buffy échouent sur une île (non pas CETTE île-là)… de Méditerranée, Giles et Faith découvrent en Angleterre Le Sanctuaire, un lieu étrange où les Tueuses ne voulant pas embrasser leur vocation font leur vie (sauf que…) alors qu’après un passage shopping avec Willow et Kennedy à New York, dans le Tome 6, tout le monde finit au Tibet pour y retrouver…Oz avec femme et enfant !

Après de multiples transformations physiques, Dawn retrouvera forme humaine et on apprendra même le fin mot de l’histoire quant à ce sort dont elle fut victime. Une occasion de se rapprocher enfin d’un Alex plutôt intéressé par la « petite » sœur.

Si les histoires sont parfois très limite, les dialogues sont toujours de haute volée avec les habituelles références « geek » qui feront le bonheur des connaisseurs.

À noter aussi que la série de comic books se fait plaisir en plaçant en fin de Tome 3 les dessins prévus pour la série animée, et offre une vraie histoire (tribune) drolissime à Harmony en début de Tome 5. Ce n’est pas encore fini, surtout qu’une saison 9 est annoncée !

Les comic books Buffy sont disponibles sur Amazon.

avatarUn article de .
9 commentaires