Buffy a 20 ans : 20 épisodes pour revisiter la série avec ses personnages

Qui pouvait penser que Bichette la tueuse de vampires serait la base d’une série aussi populaire et influente que Buffy The Vampire Slayer ? Surement Gail Berman qui détenait les droits du film écrit par Joss Whedon et qui a repris contact avec lui pour en faire une série. Néanmoins, ils n’étaient pas vraiment plus nombreux à miser sur son succès, même sur la jeune The WB qui se cherchait encore une identité à l’époque et qui manquait légèrement de moyen pour convaincre les studios et les auteurs d’invertir sur leur network. C’est pour cette raison que la série fit ses débuts le 10 mars 1997, enterrée à la fin de la saison.

En France, Buffy The Vampire Slayer arriva discrètement sur nos écrans en avril 1998 sur Série Club et quelques mois plus tard elle étendit son audience sur M6. Mais peu importe, puisque nous sommes ici pour célébrer les 20 ans de la série, son épopée française est une autre histoire.

Pour ce faire, il y avait plusieurs approches possibles. Nous nous sommes donc réunis et nous avons décidé qu’il serait bien de rendre hommage aux personnages, car c’est principalement pour eux que nous nous sommes attachés à la série. Nous les avons ainsi accompagnés pendant 7 saisons pour certains, un peu plus pour d’autres (qui sont partis sur le spin-off Angel).

Voici donc les 20 personnages les plus importants qui ont fait Buffy The Vampire Slayer et, pour chacun d’entre eux, l’épisode qui les met le plus en valeur.

1. Buffy : Normal Again (6.17)

La vie de tueuse de vampires a toujours été un fardeau pour notre héroïne. Dans cet épisode aussi déroutant qu’intelligent, Buffy oscille entre deux réalités potentielles, celle où elle pulvérise des vampires à coup de pieu et une autre où elle est folle et internée. Et si la série même n’était qu’une manifestation de son esprit malade ? Normal Again a la délicatesse de ne pas répondre clairement à cette question et sème, pour toujours, le doute chez le spectateur. Buffy, souvent représentée comme l’élue sur laquelle le sort s’acharne, prend ici sa vie en main et fait le choix de continuer son combat, tirant définitivement un trait sur un retour à la vie banale.

2. Willow : Doppelgangland (3.16)

Ah, Willow, cette éternelle gentille, amie idéale, étudiante parfaite. Et pourtant, le personnage a également une part d’ombre que Dopplegangland explore avec le retour de son double vampirique — déjà vu dans The Wish. Plus qu’un formidable et hilarant épisode, c’est aussi l’occasion d’amorcer une métamorphose du personnage vers une combattante incroyable, une sorcière hors pair et même une Big Bad redoutable. Willow, pleine de ressources.

3. Xander : The Zeppo (3.13)

Xander était le meilleur ami sans pouvoir, une position inconfortable qui n’a pas toujours été très glorieuse. Cela fut d’ailleurs abordé dans The Zeppo, un épisode dans lequel Xander va vivre des péripéties un peu folles qui vont cimenter sa légitimité sa place dans le show. C’est définitivement son épisode.

4. Cordelia : Homecoming (3.05)

Cordelia fait partie des personnages de Buffy qui n’ont trouvé leur intérêt réel que dans le spin-off Angel. Au point de départ, elle était censée représenter l’archétype que Joss Whedon désirait briser avec un personnage comme Buffy et cela ne lui laissa pas beaucoup d’espace pour être plus. Homecoming explore cette opposition pour mieux effacer le peu qui en restait, ce qui permet à Cordelia de prouver sa valeur. Malgré tout, ce n’était rien par rapport à ce qu’elle deviendra dans Angel.

5. Giles : Band Candy (3.06)

Giles représentait la figure parentale par excellence jusqu’à être le père de substitution. Son rôle de guide le forçait à prendre des décisions difficiles et à être le membre responsable. Cependant, cette image fut brisée très tôt grâce à Band Candy où la consommation de chocolat a des effets néfastes et pousse les adultes à revenir à leur version adolescente. Nous avons alors le droit pour notre plus grand plaisir à découvrir un Giles loin de l’image que l’on en avait jusque-là. Rien ne met plus en avant les qualités d’un personnage que de nous le montrer sous un autre jour et c’est exactement ce que fait cet épisode.

6. Tara : Family (5.06)

Tara fut pendant longtemps quelqu’un d’effacé, ne vivant qu’à travers Willow et leur relation. Pourtant, Family l’établit comme un personnage à part entière dans l’univers de la série. Sa famille vient lui rendre visite et, en révélant ses racines démoniaques, fait prendre conscience à la jeune femme où est sa vraie famille, celle prête à la défendre coûte que coûte. Une belle leçon et un personnage enfin intégré.

7. Angel : Angel (1.07)

Angel représentait le stéréotype du petit ami ténébreux qui dissimule un lourd secret. L’originalité se trouvant dans le fait qu’il est… un vampire ! Cela change alors naturellement son rapport avec l’héroïne et ce qu’il incarnait jusque-là dans la série. Injectant ainsi au mythe du vampire des éléments qu’aura popularisé Anne Rice, Angel complexifie la créature en en faisant plus qu’un ennemi. Bien entendu, le personnage se révèlera complètement dans son spin-off.

8. Angelus : Innocence (2.14)

Angelus, le penchant maléfique d’Angel, a également eu quelques grands moments. Après avoir connu « un instant de véritable bonheur » avec Buffy, le gentil vampire troque son âme et son air de chien battu pour redevenir le tueur sanguinaire et manipulateur qu’il était. Cette première apparition en fanfare d’Angelus apporta dans Innocence la profondeur dont Angel avait désespérément besoin à ce stade de la série.

9. Spike : Fool for Love (5.07)

Après Angel, Spike est le vampire le plus emblématique du Buffyverse et pour de bonnes raisons. Vilain, anti-héros, manipulateur et amant. Il aura endossé bien des rôles tout du long de la série que l’on peut retrouver dans Fool for Love qui revient ainsi sur son passé. D’amoureux transi à vampire impitoyable qui tue des slayers, l’essence de Spike dans un seul épisode. Notons au passage que certains évènements relatés dans cet épisode sont présents dans l’épisode 7 de la saison 2 d’Angel selon le point de vue de Darla.

10. Dawn : Real Me (5.02)

Si Dawn n’est pas le personnage le moins aimé de la série, elle n’en est pas loin. Il faut dire que son arrivée fut une surprise un peu difficile à digérer. Real Me est là pour tenter de dissiper le choc de départ en nous offrant une véritable introduction à Dawn. Cela ne la sauve pas, mais cela lui évite également de n’être qu’un accessoire scénaristique. Elle devint alors la petite sœur un peu agaçante de Buffy pour le meilleur et le pire.

11. Faith : Who are you (4.16)

Faith a toujours été le vilain petit canard qui ne parvenait pas à trouver sa place ni dans le groupe ni dans le monde. Même si elle ne le montrait pas sous sa solide mais cassable carapace, elle enviait la vie de Buffy et Who Are You lui offre l’opportunité d’illustrer cela par un échange de corps. Plus que jamais, on ressent sa rancœur, sa peine et surtout, sa volonté de s’intégrer. Miroir de la vie que Buffy aurait pu avoir sans ses amis, l’histoire de Faith touche encore une fois.

12. Oz : Beauty and the Beasts (3.04)

Oz devient le petit-ami de Willow lorsque le Scooby-gang arrive à l’université. Ce geek d’un naturel calme et sympathique cache bien son jeu puisqu’il devient loup-garou incontrôlable lors de la pleine Lune. Beauty and the Beast nous fait vivre avec lui une transformation, nous fait partager ses doutes et ses peurs. Un bel épisode pour un personnage qui a su devenir plus qu’un simple ressort comique.

13. Anya : Selfless (7.05)

Au fil des saisons, Anya fut principalement utilisée comme étant un accessoire comique et elle était brillante dans ce rôle. Néanmoins, ce ne fut pas toujours le cas, notamment quand elle du jongler entre son humanité et sa nature démoniaque. Selfless nous offre une belle exploration du personnage qui se termine de manière étonnamment triste, surtout avec un personnage qui nous a tant fait rire par le passé.

14. Jonathan : Earshot (3.17)

Être un paria dans un monde qui ne nous accepte pas est une thématique prégnante dans la série. Earshot le montre autant à travers Buffy et sa capacité temporaire à entendre les pensées qu’avec Jonathan, cette éternelle ombre qui ne supporte plus l’isolement. Sa détresse aura alors des répercussions importantes dans cet épisode et bien plus tard, en saison 6.

15. Joyce : Listening to Fear (5.09)

La mère de Buffy ne fut pas toujours le personnage le mieux soigné pour les intrigues. Si elle a quelques bons moments, grâce à son rôle de mère ou avec Giles, il faudra attendre la saison 5 et la tragique histoire de sa tumeur pour lui donner du vrai matériel qui se traduit dans cet épisode par de belles et tristes scènes avec ses filles alors que le mal s’attaque à elle de tous les côtés. Pauvre Joyce.

16. Scooby-gang : Fear, Itself (4.04)

Buffy savait comment fêter Halloween : en explorant les peurs du Scooby-gang. Fear, Itself est alors une sorte de huis clos parfaitement agencé qui exploite la personnalité de ses personnages pour créer une intrigue angoissante sans en oublier les notes d’humour. La découverte qu’Anya a peur des lapins est un des moments les plus mémorables de l’épisode… de la série, oserais-je même écrire ! Parfait pour Halloween et tous les autres jours de l’année.

17. Gloria : Tough Love (5.19)

Gloria est le principal antagoniste de la saison 5. Dans le corps de cette blonde hippie et superficielle se cache une déesse chassée d’une dimension démoniaque (rien que ça !). Méchant souvent risible mais néanmoins puissant, l’épisode Tough Love rend palpable le danger qu’elle représente, et s’achève sur son magnifique sourire en gros plan lorsqu’elle met enfin la main sur « la Clé », son unique objectif.

BUFFY INTEGRALE SAISON 8 T01
List Price: EUR 36,95
Price Disclaimer

18. Spike/Drusilla : School Hard (2.03)

Après le Maitre, Buffy pouvait-elle introduire un ennemi à la hauteur ? Arrivent alors en ville Spike et Drusilla et rien ne sera plus jamais comme avant. Le mythique duo de vampires a le droit à une glorieuse entrée en matière. Ils viennent semer le chaos à Sunnydale et le font avec style, humour et violence. Si la série a introduit de nombreux ennemis se devant tous d’être pires que le précédent, Spike et Drusilla restent indétrônables, et la preuve qu’il n’y a pas besoin de menacer le monde pour semer la terreur et marquer une série.

19. Riley : As You Were (6.15)

Riley a eu le malheur de passer après Angel, devant être l’antithèse de ce dernier, mais il n’avait pas les épaules pour ça. Il reste néanmoins important dans l’histoire de la série, autant pour sa relation avec Buffy que pour son rôle dans L’Initiative. Malgré tout, c’est sa dernière apparition, son retour dans l’épisode As You Were qui reste son meilleur moment, peut-être simplement parce qu’il représente finalement à ce moment-là ce qu’il aurait dû être pour Buffy.

20. Monster of the Week : Hush (4.10)

Encore aujourd’hui, les Gentlemen hantent les nuits des fans de Buffy. Ces créatures démoniaques aux sourires à vous glacer le sang plongent Sunnydale dans un mutisme oppressant, et s’en prennent à des victimes incapables de hurler. En croisant les sources d’inspiration, des contes des frères Grimm à de l’univers de Tim Burton, Joss Whedon a construit des entités uniques qui ont su marquer les esprits. Certains y voient une métaphore du viol, d’autres une allégorie des peurs enfantines. Ce qui est sûr, c’est que, bien des années après, les Gentlemen font encore beaucoup parler d’eux, sans jamais avoir prononcé un mot.

Bonus: Once More, with Feeling (6.07)

Joss Whedon a confiance en sa série et n’hésite pas à proposer régulièrement des épisodes sortant de l’ordinaire. Once More With Feeling, l’épisode musical, en est le représentant le plus digne. Loin de n’être qu’un exercice enchanteur, l’épisode joue avec les émotions et les histoires de ses personnages pour surprendre, émouvoir et faire avancer ses intrigues. Rempli de scènes cultes (ah, Anya et ses lapins !), un morceau dont on se joue la musique avec toujours le même plaisir !

Tags : Buffy Joss Whedon Angel moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link