Avant Mr Robot, 5 films iconiques à voir avec Christian Slater

24 Oct 2017 à 18:00

Christian Slater est Mr. Robot

Il aura fallu presque 10 ans à Christian Slater pour finalement décrocher LE rôle lui permettant de se faire une véritable place sur le petit écran. Il s’agit donc de Mr. Robot, la série de Sam Esmail qui nous parle entre autres des dérives du système dans lequel nous vivons à travers Elliot (Rami Malek), un hacker qui souhaite créer une révolution.

Bien avant d’enchainer les séries télévisées ou de devenir un personnage d’Archer, Christian Slater était une star du cinéma dans les années 90. L’acteur qui a commencé sa carrière sur grand écran avec le film The Legend of Billie Jean (1985) n’a pas tardé à s’imposer dans la peau de personnages avec des problèmes de plus ou moins grandes importances. Cette image troublée se répercutera d’ailleurs sur toute sa carrière.

Si Christian Slater a obtenu une reconnaissance mondiale grâce au succès de Robin des Bois : Prince des Voleurs et que certaines chaines françaises se sont assurées que l’on ait tous vu plus d’une fois Broken Arrow, l’acteur possède à son actif un certain nombre de films cultes.

Le nom de la Rose

Le Nom de la Rose (1986)

À peine a-t-il commencé sa carrière au cinéma que Christian Slater se fera rapidement remarqué. Bien qu’impopulaire aux États-Unis lors de sa sortie, Le Nom de la Rose rencontra le succès en Europe et aidera donc l’acteur à gagner en notoriété. Il était alors le jeune apprenti Adso de Melk qui accompagne le franciscain Guillaume de Baskerville (Sean Connery) dans une abbaye bénédictine du nord de l’Italie pour mener une investigation sur des morts mystérieuses. (Se procurer Le Nom de La Rose)

Heathers

Heathers (1988)

Bien avant Mr. Robot, Christian Slater était déjà un révolutionnaire. Pour faire simple, Heathers peut être présenté comme l’anti John Hughes par excellence. Dans cette comédie noire aux lignes de dialogues aussi cyniques que mémorables, Winona Ryder et Christian Slater forment un duo peu conventionnel qui se retrouve à populariser malencontreusement le suicide dans leur lycée. Le tout nous offre un commentaire social incisif qui a participé autant que ses répliques à propulser le film au statut de culte. (Se procurer Heathers, sorti en France sous le titre stupide de Fatal Games)

Pump Up The Volume

Pump Up The Volume (1990)

Toujours dans la lignée de Heathers – en moins sardonique, mais plus punk – Christian Slater remet en cause le système dans Pump Up The Volume. Il incarne alors “Happy Harry Hard-On” bien avant l’explosion des blogs, podcasts et les articles écrits à la première personne sur le web. Jeune timide à l’école, il devient un populaire DJ d’une radio pirate où il se plaint de l’école, des parents et de la manière dont le système abandonne ses jeunes entre deux morceaux de musiques de qualités (The Pixies, Richard Hell, Beastie Boys, etc). (Se procurer Pump Up The Volume)

True Romance

True Romance (1993)

La plume affutée de Tarantino associée à la caméra frénétique de Tony Scott a donné le jour au cultissime True Romance. Slater endosse un de ces rôles dans lesquels il excelle, soit celui de Clarence Worley, un type bien intentionné manquant d’assurance sur un plan social qui va s’éprendre d’Alabama (Patricia Arquette), une call girl. Cette rencontre va entrainer un enchainement d’évènements où romance et violence se mélangent. (Se procurer True Romance)

Very Bad Things

Very Bad Things (1998)

À ce stade, ce n’est plus un secret que Christian Slater est à l’aise dans la comédie noire. Very Bad Things s’inscrit donc dans la lignée de ce qui a définit la carrière de l’acteur – soit un personnage particulièrement instable qui dissimule au départ son jeu. Cette première réalisation de Peter Berg (qui adapte le roman de Gene Brewer) nous entraine à Las Vegas avec une bande d’amis à Las Vegas pour enterrer la vie de garçon de l’un d’entre eux. Lorsque la prostituée (« When They’re Dead, They’re Just Hookers« , dirait Archer) meurt par accident, les cadavres vont s’accumuler. Bien que peu populaire auprès des critiques, le film a su se faire une réputation au fil des années. (Se procurer Very Bad Things)

Mais aussi : Comme cité plus haut, il y a donc Robin des Bois (1992), Broken Arrow (1996) et sa participation à Archer ; la comédie d’action Kuffs (1992) ; le film indépendant He Was a Quiet Man (2007) ; la série Mind Games (2014) ; ou encore ses 5 minutes dans Entretien avec un Vampire (1994).

Tags : Mr. Robot Christian Slater moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link