Cult Character : Dennis Duffy (30 Rock, interprété par Dean Winters)

Ah Dennis Duffy ! Comment mettre les mots justes sur ce personnage si emblématique de 30 Rock – reflet de son humour, son ton décalé et son exubérance ?

En ces temps où l’on recherche l’amour, Dennis est l’incarnation parfaite du boyfriend loser – ce qu’il est à Liz Lemon. À tel point qu’il se voit comme l’amour de toute une vie pour Liz, alors que cette dernière semble avoir entretenu une relation avec lui par simple désespoir (il était le seul à s’être souvenu de son anniversaire, évènement qui va les faire remettre ensemble).

La loositude de Dennis s’incarne particulièrement dans ses choix de carrière professionnelle, prétexte à moquerie pour Jack Donaghy. Il faut dire que quand ce dernier fait sa connaissance, le petit ami de Liz est à ce moment-là le dernier vendeur de beeper de New York, connu sous le nom de « The Beeper King » – le « Beeper King » original s’étant suicidé.

La magnifique carrière de Dennis ne s’arrête pas là, car pour son passage dans Apollo, Apollo (3.16), nous apprenions qu’il était l’heureux propriétaire d’un distributeur de café automatique situé dans le sous-sol d’un K-Mart.

Les incroyables exploits de Dennis Duffy n’ont par ailleurs aucune limite, et il ajoutera un autre surnom à sa liste : celui de Subway Hero (2.12) ! C’est la conséquence d’un geste héroïque, qui va encore réunir Liz et Dennis. Pour un temps limité, on s’en doute, l’homme essayant même de la pousser pour réitérer l’exploit de sauveur, qui colle si bien à sa personnalité exempte d’altruisme.

Pour affirmer à quel point Dennis fut sûrement la plus grande erreur dans la vie amoureuse de Liz, l’homme est apparu à Dateline, l’émission de NBC, où la scénariste a découvert qu’il était un prédateur sexuel en ligne ! D’ailleurs, par la suite, grâce à WebMD, il se sera diagnostiqué sexe addict, et fera le tour de ses ex-petites amies pour demander le pardon.

Dennis Duffy incarne donc le pauvre type dans toute sa splendeur, que ce soit dans sa façon complètement immature de réagir, dans son langage ou sa nonchalance. Il est difficile de trouver des excuses à Liz pour s’être remise avec lui plus d’une fois. Et encore plus à Jenna pour avoir couché avec lui alors qu’il sortait avec sa meilleure amie !

Mais au fond, si tout ceci n’avait pas eu lieu, nous n’aurions jamais fait la connaissance de Dennis Duffy et le monde de 30 Rock n’en aurait été que perdant. Peu aimé par la plupart des personnages, mais rouage comique quasi infaillible de l’univers, chacun de ses passages nous assure  une déferlante d’évènements complètement stupides ou incontrôlables, des lignes de dialogues à mourir de rire de par leur propos – que cela joue sur la moquerie, le sarcasme ou le ridicule de la situation.

Dès son arrivée dans la série, le boyfriend le plus loser de la télévision s’est imposé comme une valeur sûre de la comédie, et ces multiples apparitions n’ont fait que confirmer tout le potentiel comique qu’il possède. Il appartient à cette liste de personnages secondaires de l’univers de 30 Rock qui semblent infaillibles (aux côtés de Devon Banks et du Dr. Spaceman), que rien ne semble pouvoir arrêter, obtenant alors le statut culte qui leur revient de droit.

avatarUn article de .
CaroleC
1 commentaire