Depuis son commencement, Supernatural n’a jamais cessé de jouer avec les classiques du genre. Ce n’est donc pas surprenant qu’un jour débarque deux chasseurs de fantômes nommés Zeddmore et Spengler – comme dans Ghostbusters aka SOS Fantômes par chez nous.

Donc, Ed Zeddmore et Harry Spangler sont deux amis qui se disent « investigateurs professionnels » dans le domaine du paranormal, et dirigent le site internet HellHoundsLair.com. Ils se prennent très au sérieux, ce qui va créer quelques problèmes lors de leur première rencontre avec Sam et Dean Winchester dans l’épisode Hell House (1.17), car ils n’y connaissent strictement rien aux fantômes, vraiment rien.

On aurait pu les oublier, les inscrire dans la liste des bonnes blagues que la série nous avait déjà délivrées, mais il faut reconnaitre que leur premier passage avait laissé une porte ouverte pour les ramener et il aurait été dommage de ne pas le faire. Le truc, c’est qu’il ne vont pas juste refaire surface et s’incruster n’importe comment, non, ils le font en force – avec nouveaux chasseurs de fantômes et un équipement complet. Ils deviennent The Ghostfacers (référence à l’émission Ghosthunters) dans l’épisode… Ghostfacers (3.13).

C’est à ce moment-là qu’ils se sont élevés au niveau de culte. Du délire d’un bout à l’autre, de la storyline soapesque entre Harry et Maggie, la sœur d’Ed, en passant par Alan – nouveau membre de l’équipe – et son homosexualité refoulée ou encore avec les vidéos de préparation. Bref, le concept est poussé à bout, surtout que l’on était en pleine période post-grève des scénaristes et que l’épisode est blindé de subtext sur le sujet, ce qui lui donne une aura un peu particulière.

Si Ghostfacers ne se termine pas bien pour tout le monde, les facers vont faire une réapparition dans la série, là où ne les attendait pas. It’s a Terrible Life (4.17), encore un épisode atypique, Sam et Dean se retrouvent pris dans une sorte de réalité alternative dans laquelle ils travaillent dans une grosse corporation. Perturbés par des évènements paranormaux dans leurs bureaux, les frères vont naturellement se rapprocher pour chasser le fantôme. Le truc, c’est qu’ils n’y connaissent rien et vont sur le net où ils tombent sur ghostfacers.com, le site de notre équipe qui contient tout ce qu’il faut savoir pour chasser les revenants, le tout en vidéo avec Ed et Harry.

Les facers, malgré le côté excentrique, permettent de relier les frères Winchester à la réalité telle que nous la connaissons, un bon moyen de crédibiliser un univers qui peut se perdre dans ses propres codes et ainsi perdre ce qui sert à réellement faire peur.

Bref, bien que finalement peu présent dans la série, les Ghostfacers ont réussi à faire plus qu’amuser au point que désormais ils sont les héros de leur propre websérie qui débarque à l’occasion du 100ème épisode de Supernatural.

Get the Flash Player to see this content.