Déjà oubliée ? Demons

Demons, Serie Anglaise avec Christian Cooke et Philip Glenister

De quoi ça parlait ? Luke reçoit la visite de son parrain Rupert Galvin qui lui apprend qu’il est le dernier descendant d’Abraham Van Helsing. Il doit alors affronter de dangereuses créatures tout en continuant à mener une vie d’adolescent ordinaire.

Demons est composée d’une saison comprenant 6 épisodes qui furent diffusés sur ITV entre janvier et février 2009. En France, elle a été programmée pour la première fois sur TF6 en novembre-décembre 2009.

Denial is not an option.

D’une certaine façon, Demons cherchera à crédibiliser son concept en se reposant étrangement sur le Dracula de Bram Stoker – avec un héros issu de la lignée Van Helsing, mais aussi avec une descendante de Jonathan Harker prénommée judicieusement Mina.  L’idée était donc d’entrainer un jeune tout ce qu’il y a de plus ordinaire dans un monde peuplé de démons et autres créatures dangereuses et pour cela, il fallait apparemment une excuse. Il est difficile d’y voir plus vu que cela ne sera pas particulièrement utilisé au cours des 6 épisodes pour le développement d’une mythologie – ou pour quoi que ce soit d’autres approximativement.

Luke – interprété très laborieusement par Christian Cooke – est un adolescent assez cliché qui est clairement pris dans une situation dont il ne parait pas mesurer la gravité. Du coup, le show possède un ton déséquilibré, se prenant trop au sérieux, mais sans posséder une base assez solide pour donner corps aux menaces dans les épisodes.  Philip Glenister (avec un très mauvais accent) dans la peau du parrain et Zoe Tapper dans le rôle de Mina sont là pour tenter d’insuffler une approche plus adulte à un show qui ne possède pas vraiment de maturité. Quand l’ambiance sombre doit légèrement prendre le dessus, c’est assez peu efficace.

S’il y avait quelqu’un a sauvé de la série, ce serait Holliday Grainger qui campe ici Ruby, la meilleure amie de Luke qui insuffle une certaine fraicheur à l’ensemble et qui sera assez sous-exploitée.

Avec ses 6 épisodes, Demons se sera avant tout affirmée comme une série surnaturelle manquant gravement d’originalité et de suspense. Elle réussira tout de même grâce à un rythme convenable à ne pas devenir pénible, mais elle restera tout du long bien trop prévisible pour parvenir à accomplir quoi que ce soit de vraiment pertinent.

Mérite-t-elle d’être oubliée ? Demons ne mérite pas qu’on se souvienne d’elle, car elle n’apporte strictement rien au genre, réussissant à peine à sauver les meubles à l’aide d’un casting qui parvient plus ou moins à susciter de la sympathie. Dans son registre, elle donc très peu demandante, à tel point qu’il ne sert à rien de s’y arrêter.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link