kyle xy

Mardi 7 août 2012 à 8:30 | 7 commentaires | | | |

Déjà oubliée ? Kyle XY

par .

De quoi ça parlait ? Kyle XY est un adolescent de 16 ans qui se réveille au milieu de la forêt sans aucun souvenir. Il est comme un nouveau-né, avec la particularité qu’il n’a pas de nombril. Après avoir été adopté par les Trager, il découvre qu’il a des aptitudes extraordinaires et il essaie de comprendre le monde qui l’entoure comme un adolescent ordinaire.

Kyle XY est composée de 3 saisons, pour un total de 43 épisodes. La série a été diffusée aux États-Unis sur la chaine ABC Family entre juin 2006 et mars 2009. En France, ce fut plus chaotique, me semble-t-il, avec une programmation entre W9 et M6. Sauf erreur de ma part, elle a été diffusée dans son intégralité.

publicite

Kyle XY est au départ une série de genre qui mélange habilement sa mythologie avec les histoires de famille. Sa première saison, qui comprend 10 épisodes, permet de faire connaissance avec les principaux personnages et d’exploiter le regard que porte son héros sur le monde. L’adolescent fait preuve à la fois de logique et d’une naïveté rafraichissante qui vient offrir de bons moments. Surtout, Kyle XY se révèle réussi dans sa dynamique familiale. En même temps que Kyle trouve sa place dans le foyer, la série nous introduisait aux membres de la famille. Les parents formaient un couple épanoui qui tentait de faire ce qu’il y a de mieux pour les enfants, Josh et Lori, qui eux, devaient s’adapter au nouvel arrivant et avaient leurs propres problèmes existentiels. Malgré l’arrivée de Kyle – et de tout ce qui en découlera –, la plupart des membres auront toujours le droit à des intrigues dans l’ensemble terre-à-terre.

Avec l’histoire de Kyle, le show quittait le registre familial pour quelque chose de plus grosse envergure. L’équipe créative ne traitera pas cela avec le soin que cela méritait. Si le dosage était bon dans les débuts, la suite sera plus bancale et rarement satisfaisante.

Peut-être est-ce dû au fait que pour sa seconde saison, Kyle XY aura le droit à 23 épisodes, mais la série va évoluer pour s’affirmer comme teen drama avec des éléments de science-fiction. Elle va s’enfoncer dans des intrigues inintéressantes, exploitant les points faibles au détriment des points forts. Les histoires de cœur de Kyle avec Amanda, la voisine, auront été quasiment d’un bout à l’autre ennuyeuses. Il n’y aura qu’avec l’arrivée de Jessi et le développement d’un triangle amoureux que l’adolescente aura l’opportunité de faire preuve d’un peu de caractère ; mais au vu de la qualité générale, c’était un peu tardif, surtout que ce ne fut pas non plus très bien traité (ou intéressant).

Jessi, justement, était liée à la mythologie de la série, car ses origines sont plus ou moins les mêmes que Kyle. Seulement, elle va révéler une nature plus ambigüe – chose assez rare dans le show, qui sera trop souvent manichéenne de ce côté-là. Si son introduction fut franchement difficile, elle finira par devenir l’un des points forts en troisième saison.

Les deux enfants Trager auront aussi eu le droit à leurs histoires sentimentales. Cela commence dès le début avec Lori, d’abord avec Declan, puis avec Mark. Le premier ne disparaitra pas de la série pour autant, mais il sera malheureusement plus que sous-employé, au point de ne faire que de la figuration dans la dernière saison. Pourtant, le personnage était vraiment sympathique et possédait une excellente dynamique avec Kyle – ou même Josh. Celui-ci rencontrera Andy, et si les deux acteurs avaient une bonne alchimie, leur histoire ne fut pas toujours des plus concluantes – bien que surtout inoffensives à l’arrivée.

Ainsi, après une saison 1 qui nous révélera les « origines » de Kyle, la série aura bien des difficultés à jongler entre ses multiples composantes. Sa mythologie en pâtira énormément, ses développements sont bancals et/ou trop superficiels quand ils ne sont pas noyés par des romances adolescentes mièvres. Les enjeux dramatiques ne prennent pas l’ampleur qu’ils devraient et Kyle XY aura aussi tendance à se faire un peu trop moralisatrice par moment.

Mérite-t-elle d’être oubliée ? Si au meilleur de sa forme, elle fut sympathique, Kyle XY est à l’arrivée une série bourrée de défauts. Trop d’intrigues amoureuses sirupeuses et une mythologie mal exploitée prendront le dessus. On obtient alors une série qui mérite en effet d’être oubliée et dont je ne peux expliquer l’investissement jusqu’au bout que par une sympathie envers la majorité des personnages (Josh, Lori et Declan en tête).

Partager cet article

Déjà Oubliée ?
publicite
55 queries. 0,796 seconds.