Déjà oubliée ? Night Stalker

De quoi ça parlait ? Après que sa femme fut assassinée par une créature inconnue, le journaliste Carl Kolchak passe ses nuits à traquer les affaires étranges pouvant l’aider à découvrir la vérité sur la tragédie qui l’a touché. Il est alors assisté par sa collègue Perri Reed et le photographe Jain McManus.

Night Stalker est composée de 10 épisodes qui ont été diffusés sur ABC(USA)entre septembre 2005 et novembre 2005. Elle a été programmée pour la première fois en France sur M6 en décembre 2007.

Séries datant des années 70, Kolchak: The Night Stalker a donc eu le droit à un remake il y a quelques années. Pour des questions de droits, seule une partie des personnages présents dans le show original peuvent revenir, mais ce n’est pas trop gênant, puisque c’est le concept qui compte.

C’est Frank Spotnitz (aidé par Jeffrey Grant Rice) qui s’occupe de ranimer le journaliste, un fait qui n’est pas innocent, car Kolchak est une des séries qui inspira The X-Files sur laquelle Spotnitz travailla en tant que scénariste et producteur.

Quoi qu’il en soit, dans cette version 2005, nous avons Stuart Townsend dans le premier rôle, celui du journaliste de l’étrange. Tout a été modernisé pourrait-on dire, mais les monstres rôdent toujours la nuit. Dans le fond, cette série ne s’aventure pas dans des voies nouvelles, ce qui ne surprend pas quand on voit d’où elle vient. Les adeptes de The X-Files, dont je fais partie, s’y retrouvent aisément – il n’y a cependant pas d’extraterrestres. Le souci est que le personnage principal n’est pas facile à apprécier avec son passé douloureux qui semble le marginaliser. Il est également handicapé par l’interprétation relativement monolithique de Townsend, ce que compenseront tout de même légèrement ses collègues, Gabrielle Union et Eric Jungmann. Ce n’est malgré tout pas suffisant en si peu d’épisodes – une dizaine – pour parvenir à créer une dynamique réellement accrocheuse.

Par contre, la grande qualité de Night Stalker est son ambiance. Le Los Angeles nocturne qui est présenté a quelque chose de véritablement intrigant et les monstres sont approchés de manière convaincante. C’était par moment étrangement envoutant et cela donnait envie d’en voir plus, ce qui aidait à connecter avec la fascination des protagonistes pour les mystères se cachant dans la nuit.

Pour les spectateurs d’ABC, ce ne fut pas assez et la chaine n’a rien arrangé en mélangeant les épisodes malgré l’impact sur la mythologie – même si celle-ci n’en était qu’à ses balbutiements.

Mérite-t-elle d’être oubliée ? Elle fut rapidement annulée et cela est fatal pour ce genre de show dont le potentiel réside dans une mythologie qui n’a pas vraiment eu le temps de convaincre.Night Stalker était perfectible à bien des niveaux, mais elle n’a pas eu l’opportunité de réellement le prouver. Elle ne mérite donc pas spécialement qu’on s’en souvienne. Je reste persuadé que ça aurait pu tourner autrement, sur un autre network.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link