Déjà oubliée ? Saving Grace

 Saving Grace

De quoi ça parlait ? Grace Hanadarko est une enquêtrice au sein de la police d’Oklahoma City qui vit une vie sans restriction où elle boit, fume et couche à l’excès sans vraiment s’inquiéter des conséquences. Alors qu’une nuit, elle est ivre au volant de sa voiture, elle percute un piéton et demandel’aide de Dieu et c’est ainsi qu’apparait l’Ange Earl. Ce dernier va tenter de pousser Grace à revoir son existence pour l’éloigner de son comportement autodestructeur.

Saving Grace est composée de 3 saisons pour un total de 46 épisodes. Elle fut diffusée aux USA sur TNT entre juillet 2007 et juin 2010 et en France sur TF6 à partir d’octobre 2008, puis sur TMC dès juillet 2009.

Cette création de Nancy Miller met en scène Holly Hunter qui faisait là ses débuts dans l’univers des séries télévisées. L’actrice reste sûrement l’un des meilleurs arguments pour visionner aujourd’hui encore Saving Grace, parvenant quasiment d’un bout à l’autre à rendre son personnage un minimum sympathique malgré son comportement excessif et des choix narratifs qui ne seront pas très probants sur la longueur.

Le show embrassait justement au départ les excès de son héroïne, une enquêtrice qui couchait et buvait énormément et qui se retrouvera alors face à l’ange Earl après une violente sortie de route. Il va dès lors tenter d’entrainer Grace vers une certaine forme de rédemption, mais elle s’opposera le plus souvent à sa volonté, bien qu’elle suivra tout de même ses directions au bout d’un certain temps. Pour autant, les plans pour la policière ne sont pas toujours évidents, surtout qu’en progressant, Earl semble plus fournir des consignes qu’avoir un véritable rôle à jouer. Ce dernier était pourtant au départ un des grands atouts du show, surtout avec le développement de sa relation avec Leon, l’homme renversé par Grace qui se trouve dans le couloir de la mort. Les affaires divines perdront de leur attrait avec le temps, ce qui sera plus que dommageable à l’intérêt que l’on pouvait porter à la série.

Grace Hanadarko est donc une enquêtrice d’Oklahoma City, ce qui dotera le show d’une atmosphère locale bien palpable qui sera utilisée dans les enquêtes policières – aux qualités très variables et reléguées souvent en second plan. Elle est en tout cas une véritable force en déplacement qui ne peut laisser indifférent et qui donne ainsi le ton général.  Son comportement outrancier finira, sans pour autant disparaitre, par être moins extrême au fur et à mesure, et à l’image de son personnage principal, la série s’assagira et réussira même à faire preuve d’une certaine forme de sobriété. Il faut quand même souligner que, sur sa durée, ce n’est pas vraiment ce qui la définit le plus, ayant tendance à se montrer très peu subtil dans ces intentions et offrant trop régulièrement des évolutions peu travaillées à ces personnages – quand ils seront exploités.

Il faudra alors attendre la saison 3 pour voir Rhetta, la meilleure amie de Grace, prendre les devants de la scène, alors qu’elle aurait mérité bien plus dès les débuts. L’amitié entre les deux femmes était qui plus est l’un des grands points forts du show qui savaient au moins dépeindre des relations humaines un minimums complexes où tout ne se résolvait pas d’un épisode à un autre. Cependant, l’exploration des personnages est souvent faite de façon assez peu satisfaisante, en les poussant dans des directions qui manquent de naturel ou qui sont trop peu aboutis. Des autres policiers, Ham sera celui qui se démarquera le plus grâce à sa relation personnelle avec Grace – mais comme ses collègues, au final, il bénéficiera de trop peu d’approfondissements vraiment intéressants.

Saving Grace est avant tout une série qui se suit pour son ambiance et ses personnages. Elle aura su développer un aspect affectif qui entraine alors d’un bout à l’autre du show malgré bien des abus et des facilités scénaristiques plus que néfastes à la qualité générale de l’œuvre.

Mérite-t-elle d’être oubliée ? On ne peut pas vraiment dire qu’elle mérite vraiment qu’on se souvienne d’elle, au-delà de la performance de son interprète principal au service d’un personnage féminin fort.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link