Déjà oubliée ? The Winner

Déjà oubliée ? The Winner

De quoi ça parlait ? Glen Abbott est l’homme le plus riche de Buffalo, mais ça n’a pas toujours été le cas. Il nous raconte donc comment tout a changé. C’est comme cela que l’on retourne en 1994, durant l’été, quand tout a définitivement pris une nouvelle tournure pour Glen.

The Winner est composée de 1 saison rassemblant 6 épisodes qui ont été diffusés sur FOX (USA) en mars 2007. Elle n’a pour le moment pas été programmée en France.

Traditionnellement, un show qui est repoussé jusqu’à une diffusion au printemps a peu de chance de trouver le succès, la chaine ne croyant visiblement pas assez en elle pour lui offrir une place de choix sur sa grille. Il y a quelques exceptions, mais The Winner n’en est pas une. Ce fut un échec cuisant, pour faire simple. De plus, FOX l’a liquidé à la va-vite, à coup de 2 épisodes par semaine. Aussitôt arrivée, aussitôt partie, pourrait-on dire.

Seulement voilà, The Winner n’est pas totalement sortie de nulle part, puisqu’elle était une production de Seth MacFarlane, sa première série non-animée créée avec Ricky Blitt, un scénariste de Family Guy. Un fait notable à l’époque de sa diffusion, après le retour surprenant à l’antenne de la famille Griffin, également sur FOX.

Quoi qu’il en soit, The Winner mettait en scène Rob Corddry dans la peau de Glen, un loser professionnel qui va reprendre sa vie en main et devenir riche. C’est le pitch de départ, on sait dès lors qu’il y arrivera, mais on ignorait exactement combien de temps cela prendrait – plus de 6 épisodes apparemment. On repart ainsi en 1994 quand le seul véritable amour de Glen revient s’installer dans le quartier, ce qui sera donc le déclic pour cet homme de 32 ans, sans travail et sans ambition qui vit chez ses parents. Ce ne sont pas spécialement les retrouvailles avec Alison (Erinn Hayes) qui changeront les choses pour lui, mais plutôt sa rencontre avec le fils de cette dernière, Josh – joué par Keir Gilchrist (United States of Tara). Il a 13 ans, mais Glen se retrouve en lui. Ils ont les mêmes ambitions, chacun à son niveau, et deviennent les meilleurs amis du monde.

Cette amitié est le moteur de la série, que ce soit du point de vue comique qu’au niveau de l’histoire en général. Glen et Josh vont évoluer en même temps et traverser des expériences similaires. La différence entre eux est que Glen aurait dû les vivre à l’âge de Josh.

Cela pourrait être pathétique à un certain degré, cependant il se dégage surtout beaucoup de sympathie de cette série qui est tout de même classique pour son genre. L’humour est parfois assez lourd, mais il y a quelques perles, comme toutes les scènes avec Lenny Clarke (Teddy dans Rescue Me). De plus, l’ambiance des années 90 avec ses multiples références à l’époque fonctionnait bien, tout particulièrement sur le lieu de travail de Glen, un vidéo club.

Mérite-t-elle d’être oubliée ? Malheureusement oui, car il est difficile de renier qu’en 6 épisodes peu fût accompli. Malgré tout, elle gagne à être découverte si on s’intéresse au travail de Seth MacFarlane. Passer cette curiosité particulière, et le fait que j’en garde un bon souvenir, l’oublier n’est pas vraiment une perte.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires