Le 19 février prochain, CBS lancera officiellement le spin-off de The Good Wife, intitulé sobrement The Good Fight. L’occasion pour les créateurs Robert et Michelle King de mettre sous le feu des projecteurs l’un des personnages secondaires les plus charismatiques de la série mère : Diane Lockhart.

Interprétée par l’élégante Christine Baranski, l’avocate à la tête de Lockhart/Gardner va très vite devenir l’un des mentors d’Alicia Florrick (Julianna Margulies), saluant sa force de caractère et son intelligence. Mais Diane Lockhart a son modèle : Hillary Clinton. Une photo prise avec cette dernière trône dans son bureau. Comme l’ancienne Secrétaire d’État, elle partage les idéaux démocrates, un fort engagement féministe, mais surtout elle a su s’imposer dans un milieu très masculin.

Plus qu’une simple posture, Diane n’hésite pas à monter en première ligne quand les valeurs auxquels elles croient sont bafouées. Cette dévotion lui vaudra d’ailleurs d’être pressentie, à deux reprises, pour le poste de juge. Une position qu’elle aurait occupée avec brio sans nul doute.

Pour autant, Diane est une femme fidèle, attachée au cabinet qu’elle a créé avec Will Gardner (Josh Charles) et le regretté Jonas Stern (Kevin Conway). Elle n’aura de cesse de lutter pour maintenir sa firme hors de l’eau, malgré la défiance de ces plus proches collaborateurs qui remettront régulièrement en doute sa capacité à diriger. Malheureusement, elle assistera à la dislocation du cabinet avant son implosion.

En effet, après des ennuis financiers, mais aussi juridiques, le cabinet Lockhart & Gardner connaîtra sa pire crise au cours d’une saison 5 dantesque. Tout débute, avec le départ d’Alicia Florrick et Cary Agos (Matt Czuchry), désireux de monter leur propre cabinet. Diane va devoir affronter la mort de Will, son seul véritable allié durant tout ce temps — malgré quelques accrochages. Affaiblie, elle va pouvoir compter sur l’appui sans faille de Kalinda Sharma (l’enquêtrice du cabinet jouée par Archie Panjabi), mais aussi, sa toute récente amitié avec Alicia. Menacée de toute part, elle prend les devants en quittant le cabinet qu’elle a aidé à créer pour rejoindre Florrick & Agos.

Encore une fois, Diane va devoir se réinventer. Surtout, elle va tenter de retrouver son influence. Un processus qui sera bien aidé par les envies politiques d’Alicia qui décide de briguer le poste de procureur, laissant vacant l’un des sièges d’associés, permettant à Diane de retrouver plus de pouvoir au sein de ce nouveau cabinet.

Indéniablement, Diane Lockhart est une carriériste. Pour arriver là où elle en est, elle a sacrifié toute vie de famille. Femme célibataire et sans enfant, elle ne tolère que la présence de son chien Justice. Si elle ne paraît pas regretter ses choix, le poids de la solitude est par moment palpable. C’était sans compter l’arrivée de Kurt McVeigh (Gary Cole), spécialiste balistique. De prime à bord, rien ne semble destiner Diane à tomber amoureuse de cet homme, il est un républicain dans l’âme, grand fan des armes et de la NRA. Pourtant, après beaucoup d’hésitations, elle va finir par l’épouser à la surprise générale. Elle trouve en Kurt, une personne défendant, comme elle, les valeurs qu’il croit justes.

Néanmoins, lors de l’ultime épisode de The Good Wife, c’est bel et bien une blessure intime qui va frapper Diane Lockhart. En apprenant la liaison adultérine de son époux, elle prend une véritable gifle la rapprochant un peu plus de son modèle, celle qui continue encore et toujours de trôner a l’arrière de son bureau, Hillary Clinton.

The Good Wife - Saison 6
List Price: EUR 25,07
Price: EUR 24,99
You Save: EUR 0,08
Price Disclaimer

avatarUn article de .
7 commentaires