Bilan 2013/14 : Les surprises de la saison (6/6)

Arrow

Pour faire le bilan de cette saison 2013-14 qui vient de s’achever, la rédaction de Critictoo va répondre à 6 questions afin de mettre en avant les réussites, les échecs, nos déceptions et nos surprises. Ainsi, après les séries qu’il fallait voir cette saison, nos scènes préférées, ce qui aurait dû faire plus parler, les meilleurs personnages et les déceptions, on termine avec les surprises de cette saison.

Cyril

Parmi les séries qui ont su me surprendre cette saison alors que j’y croyais que peu ou plus du tout, on trouve Once Upon A Time et sa consœur Once Upon A Time In Wonderland. Si mon intérêt pour la première n’avait fait que décroitre en raison de son intrigue autour de Peter Pan, l’introduction de Zelena a réussi à ranimer la flamme. Le personnage, semblable en beaucoup de points à Regina, a permis une nouvelle fois aux scénaristes de dévoiler ce qu’il faut sur les personnages et leurs motivations et à insuffler plusieurs nuances de gris à leurs méchants principaux pour que l’ensemble ne soit jamais trop manichéen. Mais ce qui conclut le mieux mon sentiment de surprises plaisantes pour cette première série fut l’arrivée de ce nouveau personnage, glacial et tout droit tiré du dernier film d’animation Disney. Pour ce qui est de la petite sœur de Once Upon A Time, à vrai dire, toute la série fut une plaisante surprise malgré quelques défauts. Que ce soit l’histoire, son héroïne ou son univers, tout était fait pour ravir et s’affirmer petit à petit. Ainsi, cette nouvelle histoire d’Alice arrive tout à fait à se développer en solitaire, bien que les liens avec l’univers de la série principale sont tous bienvenus et inspirés.

Carole

Sur papier, Sleepy Hollow n’avait pas forcément de quoi enthousiasmer, mais plus de quoi laisser franchement dubitatif. La série de fantasy urbaine de FOX fut donc une belle surprise, dans le sens où elle aura su exploiter à merveille un concept aux premiers abords douteux pour le retourner à son avantage. Plein d’humour, le show aura aussi su me surprendre à l’aide d’une intrigue diablement rythmée et de personnages aussi bien écrits qu’attachants. On se perd rarement dans des détours inutiles et la situation évolue en continu alors qu’on en découvre un peu plus sur les protagonistes. On retrouve bien des concepts propres au genre, mais l’équipe créative aura su définitivement les employer à bon escient.

Du côté des retours, après une première saison réussie, mais trop didactique, Vikings aura réellement pris son envol avec sa saison 2. Si Michael Hirst délivre encore parfois des dialogues un peu trop explicatifs, les enjeux sont plus forts, les personnages plus complexes et les batailles franchement plus épiques. L’ensemble devient vraiment addictif. Tout ce que j’espère maintenant est que cela ne tourne pas comme The Tudors qui avait aussi délivré une excellente saison 2, mais qui n’avait pas été apte à atteindre de nouveau ce niveau qualitatif par la suite.

Thomas

Je trouve qu’Arrow a réussi à élever un niveau de jeu dans des zones qui lui semblaient à priori inaccessibles. Loin d’être une révolution, parfois même encore bien plombée par des tergiversations inutiles, le show a fait preuve par endroits d’une belle audace pour pousser les personnages dans leurs retranchements. Déjà entamée par le season finale de la saison 1 qui sacrifiait un personnage important, elle a fait en saison 2 de certains autres « gentils » des figures complètement antipathiques et infréquentables. Les choix d’Oliver, sa vision de l’héroïsme, ses rapports aux autres sont toujours remis en perspectives par des problématiques globalement inspirées. Avec l’arrivée de héros de la firme DC Comics dans tout cela, il devient clair que l’équipe créative tente, toute proportion gardée bien évidemment, de créer un univers hyper réaliste tel que Christopher Nolan l’a défini avec sa trilogie Batman. Sur une chaîne comme The CW, ce n’est pas le plus petit des exploits… Si le monde d’Arrow est sans fond parce qu’il peut piocher dans une mythologie vieille de plus d’un demi-siècle, le potentiel dramatique de la série n’est encore qu’effleuré et laisse à penser que la vitesse de croisière est loin d’être atteinte.

Fabien

Après tant d’années à scruter les grilles de programmes et à lire des pitchs farfelus, il est de plus en plus rare d’être surpris par une nouveauté. Malgré tout, je n’avais pas non plus vu venir Sleepy Hollow. Sur papier, cela s’annonçait mauvais, mais ce n’est pas du tout le cas. Idem pour From Dusk Till Dawn qui divise logiquement plus, mais dont la structure narrative m’a étonné et captivé plus que je n’aurais pu l’escompter.

Du côté des séries déjà bien en place, il y a la saison 6 de Sons of Anarchy qui commençait vraiment mal. Cela n’a heureusement pas duré et la série de Kurt Sutter a délivré plein de bonnes choses au final, beaucoup plus que je ne me permettais encore à espérer de sa part à ce stade de la série.

Orange Is the New Black

Anthony

La seconde saison d’Arrow. Elle s’inscrit dans la continuité des bases qui ont été posées lors de la première et vient refermer le chapitre que forment ces deux premières années. Cependant, si Arrow s’est montrée assez linéaire dans sa structure narrative et l’évolution de ses intrigues, elle a aussi su surprendre à de nombreuses reprises, notamment en ce qui concerne la révélation de l’identité de The Arrow à la quasi-totalité du casting de la série. Certainement mal habitué avec Smallville, je dois avouer avoir été agréablement surpris de voir que, pour une fois, cet élément récurrent des histoires de super-héros n’allait pas être un secret d’état gardé pendant des saisons et des saisons.

Maxime

Deux surprises cette saison pour moi, plutôt deux coups de cœur réels. Orange is The New Black tout d’abord. Grâce à sa distribution chorale et sa qualité d’écriture, Jenji Kohan a su développer une série me faisant passer du rire aux larmes sans que je m’y attende, créant un sentiment d’impatience parfaitement adapté à sa diffusion (sur Netflix). L’anticipation des événements n’est pas de mise, ce qui nous met en alerte sur la suite, ce qui ne m’était pas arrivé depuis longtemps. Très belle surprise.

Ensuit, c’est l’équipe Whedon qui m’a surpris avec Marvel’s Agents of S.H.I.E.L.D. On est parti d’une série parfaitement banale, parfois médiocre pour ensuite opérer le sursaut scénaristique le plus spectaculaire de la saison. La seconde partie de saison apporte ainsi tout ce qui était attendu de la part du projet au départ : humour, intrigues feuilletonnantes et maîtrisés, personnages plus complexes. Tout cela menant à l’apogée que représente la fin de saison et qui met en avant tout le talent de l’équipe à se reprendre pour donner le meilleur d’elle-même.

Nolwenn

Orange Is the New Black a été, et de loin, la très bonne surprise de l’été 2013. Cette série diffusée par Netflix – j’apprécie quelques fois de pouvoir regarder une série en un bloc – a été un pur régal et une bouffée d’air frais. Taylor Schilling est impressionnante de naturel et le reste du casting est à son niveau – surtout Laura Prepon. L’univers carcéral féminin ainsi décrit donne des envies de rester dans le droit chemin !

La série mettant en valeur la musique Country, Nashville, offre, comme l’année passée, une très bonne saison. Les personnages continuent d’évoluer de manière intelligente et la bande-son est, par moment, juste excellente – à l’image de l’une des chansons de Scarlett, « Black Roses ».

Enfin, l’une des bonnes surprises de cette saison concerne une série qui avait perdu beaucoup d’attrait ces dernières années. The Mentalist avec sa 6ème saison est donc revenue en force en prenant de grands risques pour se réinventer. Patrick Jane a assouvi sa vengeance et prend finalement un nouveau départ dans la vie – accompagné de Lisbon, il rejoint le FBI pour démasquer les meurtriers avec des arnaques toujours plus spectaculaires. Le show retrouve un peu de sa légèreté passée tout en continuant de travailler sur ces personnages principaux, l’ensemble est vraiment bon et, avouons-le, un brin addictif.

Le bilan de la saison est désormais terminé, vous pouvez retrouver l’intégralité des articles ici.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link