Bilan 2014/15 : Les 10 meilleures saisons (hors nouveautés)

Les 10 meilleures saisons (hors nouveautés)

Le bilan de la saison 2014-2015 se poursuit donc aujourd’hui. Ainsi, après vous avoir livré les 10 meilleures nouvelles séries de la saison qui vient de s’écouler, selon nous, nous enchainons sur ce que les séries déjà en place avaient à nous offrir.

Comme cela était déjà le cas avec les nouveautés, nous avons débattu et établi une liste dans laquelle on retrouve du drame et de la comédie, des séries de networks, du câble et même des services de streaming. Là encore, certaines séries n’ont pas été vues par assez de membres de la rédaction pour faire leur chemin jusqu’à cette liste, mais cela ne veut pas dire qu’elles seront forcément oubliées par la suite, puisque le bilan se poursuit.

D’ici là, vous pourrez donc retrouver nos autres listes, à savoir les surprises et les déceptions de la saison ou encore les meilleurs personnages, mais également un top des lecteurs qui viendra clôturer cette semaine de bilans.

En attendant, voici donc les 10 saisons qu’il ne fallait pas manquer :

Boardwalk Empire (saison 5 – HBO)

Boardwalk Empire : Adieu (Eldorado - 5.08 - fin de série)

Dès le départ, il était évident que Boardwalk Empire se terminerait en même temps que la prohibition. Le show de Terence Winter fait donc un bond dans le temps pour s’approcher au plus près de ce fait historique pour mieux mener à bien le récit qui nous occupe. On se tourne vers le passé de Nucky Thompson pour mieux comprendre le présent. Rien n’est donc laissé au hasard, au même titre que chaque figure du show est menée vers sa parfaite conclusion pour que le rideau puisse être baissé sur cet Atlantic City de HBO où le sang aura coulé à de nombreuses reprises. Tout ou presque se conclut dans la tragédie dans Boardwalk Empire et on n’en attendait pas moins pour ses ultimes épisodes qui redéfinissent l’histoire même de la série, donnant au récit qui a été raconté une nouvelle dimension. L’histoire se conclut de la plus belle des façons qui soit : en donnant envie de redécouvrir le récit avec toutes ses informations en main.

The Killing (saison 4 – Netflix)

The Killing saison 4

La saison 3 de The Killing se terminait sur un moment-choc aux répercussions importantes qui n’aurait pu ne pas être exploré si Netflix n’était pas passé par là. Le service de streaming a donc offert une ultime saison à la série développée par Veena Sud qui aura su s’affirmer au fil du temps en prenant ses distances de sa source d’inspiration. Linden et Holder ont alors une dernière affaire à résoudre qui sert en grande partie à creuser les problématiques familiales chères à la série. C’est dans la souffrance de ses personnages que le show trouve son plus riche matériel et le meilleur procédé narratif pour élever son enquête au-dessus des attentes. Les derniers épisodes de The Killing auront alors été à l’image de son duo principal — fascinants, éprouvants, émotionnels.

Person of Interest (saison 4 – CBS)

Person of Interest - Saison 4

C’est la guerre des machines dans la saison 4 de Person of Interest avec en jeu la liberté de l’espèce humaine. Lorsque le gouvernement qui nous surveille perd le contrôle, cela nous entraine dans un univers où l’on est sur le point de tout perdre d’un moment à l’autre sans s’en rendre compte. Si on peut sans aucun doute reprocher à Person of Interest son approche parfois trop didactique au sein de cette saison, ce qui l’empêche d’atteindre le niveau d’excellence de la précédente, elle pousse ses réflexions toujours plus loin. Des dérives gouvernementales à l’endoctrinement en passant par le rapport entre l’homme et sa création, la dévotion, le sacrifice et plus encore, la série ne cesse de dépasser les limites de son sujet pour donner corps à un combat hors du commun où les intelligences artificielles sont le résultat de ce que l’homme peut faire de meilleur et de pire. De quoi donner des frissons et enthousiasmer en même temps.

Banshee (saison 3 – Cinemax)

Banshee - Saison 3

Il y a peu de choses conventionnelles dans Banshee et son évolution au cours de ses deux premières saisons. Elle s’est construite sur une certaine dose de violence, une pointe de sexe et des personnages hauts en couleur. Ces ingrédients sont restés, mais uniquement à la surface, ce qui est sublimé dans cette troisième saison qui délivre ses coups de poing de façon stratégique pour faire s’écrouler chaque pan de la vie fabriquée du shérif Hood et de celle de son ennemi, Proctor. Une déconstruction qui fait mal, déboussole et qui ira plus loin qu’on ne pouvait s’y attendre. Le propos s’affine et est mis en valeur par une approche artistique qui cherche à bousculer les codes narratifs du show. Bref, cette saison 3 de Banshee surprend et conforte dans le fait que cette série est unique et étrangement plus aboutie que ce que son approche Pulp le laissait penser au premier abord.

Alpha House (saison 2 – Amazon)

Alpha House - Saison 2

Amazon a commencé par miser sur les comédies et les bonnes ont été choisies. La toute première confirme d’ailleurs cela de nouveau avec sa seconde saison. On retrouve le quatuor de républicains d’Alpha House perdu à Washington alors qu’il y a des élections à remporter. Plus fin que jamais dans son approche satirique, Garry Trudeau n’a pas grand-chose à ajouter pour faire rire quand il s’agit de pointer du doigt les absurdités et autres contradictions qui en sont venues à définir le parti républicain. Plus on est familier avec le sujet et plus cela est hilarant tellement la fiction fait écho à la réalité. Avec la première saison qui avait bien préparé le terrain, cette seconde fait en tout cas mouche à tous les niveaux et atteint des sommets – en particulier quand Janel Moloney entre en scène. Alpha House fait juste un sans-faute.

Elementary (saison 3 – CBS)

Elementary - Saison 3

Alors que sa seconde saison semblait montrer ses limites, Elementary a su repartir dans une troisième saison qui n’a eu de cesse de questionner la dynamique entre ses personnages. La série a beau avoir une formule assez classique et une propension aux excentricités qui peut être un peu hors de contrôle quand il est question de la partie investigation, c’est surtout la vie de Holmes, Watson et de leurs collègues qui donne à la série son côté unique. L’introduction de Kitty, la nouvelle protégée de Sherlock a permis d’explorer cela à merveille et la lente évolution de Joan s’en retrouve sublimée. Ajoutons la bataille du détective contre ses démons personnels et on peut dire que cette saison 3 d’Elementary a su explorer ses points forts comme il le fallait, rappelant qu’il ne s’agit clairement pas que d’une série policière comme les autres.

Grey’s Anatomy (saison 11 – ABC)

Grey's Anatomy - Saison 11

Grey’s Anatomy a déjà démontré par le passé sa capacité à se reconstruire et surprendre et cette saison 11 en est une parfaite illustration. À l’image du monde médical, la série de Shonda Rhimes a fait des erreurs, mais elle les surmonte pour en tirer des leçons et progresser. Entre douloureuse rupture, reconstruction identitaire, évolutions professionnelles et familiales, morts tragiques et plus encore, ces épisodes auront été un grand huit émotionnel mettant en valeur la force de l’individu, sa capacité à s’adapter, à chuter et à se relever contre vents et marées. Cette saison 11 de Grey’s Anatomy s’inscrit par ailleurs dans le message féministe de Shonda Rhimes, très prononcé au cours de cette saison, où ses chirurgiennes enchainent les défis et les épreuves – avec en tête de la liste Meredith Grey qui fut définitivement le cœur de cette saison.

Parks and Recreation (saison 7 – NBC)

Parks and Recreation - Saison 7

Quand Parks & Recreation est revenue, on savait que cette saison 7 serait la dernière et qu’elle nous entrainerait dans le futur. Les attentes étaient donc élevées, surtout que, avec les années, les scénaristes commençaient à montrer une tendance à être trop confortables dans leurs routines – même si elles restaient terriblement efficaces. Alors, quand on retrouve Ron qui est fâché avec Leslie, tout semble être sur le point de dérailler. Heureusement, ce petit couac n’était qu’un point d’entrée maladroit qui s’efface sans tarder pour nous plonger dans une saison plus que mouvementée et bien trop courte. Le petit monde de Pawnee est toujours aussi excentrique, mais Leslie et ses amis devaient tourner la page et nous dire adieu, ce qu’ils font de la meilleure façon qui soit. Parks & Recreation se retire avec les honneurs, restant fidèle à elle-même jusqu’au bout.

Rectify (saison 2 – SundanceTV)

Rectify - saison 2

Daniel retrouvait sa liberté dans la première saison de l’étonnante Rectify. Il devait d’abord apprendre à reconnecter avec la réalité et essayer de reprendre goût à la vie. Ce n’était clairement que le début pour Daniel qui cherche à retrouver cette sensation de normalité et doit penser à son avenir. Cette tâche loin d’être aisée nous place de nouveau face à des interrogations existentielles sur ce que l’on tient pour acquis et qui définit notre vie au jour le jour. Il n’est cependant pas le seul à devoir regarder son existence sous un nouvel angle pour se libérer des chaines qui le retiennent. Rectify se démarque par son propos intelligent, sa sensibilité exacerbée et sa sublime réalisation que l’on retrouve au sein de cette seconde saison qui poursuit définitivement le travail de la première saison pour se montrer toujours plus captivante.

Mad Men (saison 7 – AMC)

Mad Men - Saison 7

Don Draper est un homme riche, mais cela n’a visiblement pas fait son bonheur. Avec une demi-saison de conclusion, Mad Men est donc revenue une dernière fois pour nous dire au revoir. C’est l’idée qui habite clairement chaque épisode et c’est avec cela que Matthew Weiner joue pour nous forcer à ne rien laisser au hasard dans ce que l’on voit. Il pousse en tout cas ses personnages à affronter les obstacles qui les freinent. Pour chacun d’entre eux, le bonheur n’est pas défini de la même manière et cela donne des histoires bien différentes qui surprennent et captivent. Si la conclusion finale ne peut pas satisfaire tout le monde, il est difficile de renier que ces derniers épisodes de Mad Men ont été exactement ce que l’on pouvait attendre de cette série.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires