14 séries qui ont rendu hommage au film noir à travers un épisode

29 Jan 2019 à 12:00

Le film noir est un genre typiquement américain qui tire son inspiration des nouvelles et romans de détectives qui ont émergé durant la Grande Dépression. La grande période du film noir à Hollywood a eu lieu dans les années 1940-1950 et a donné le jour à de multiples classiques – comme Le Faucon maltais, Assurance sur la mort, La Dame de Shanghai, L’Inconnu du Nord-Express ou encore L’Ultime Razzia.

Rien d’étonnant alors à ce que les scénaristes à la télévision parodient ou rendent hommage à ce genre le temps d’un épisode – qu’on peut tout simplement qualifier d’ « épisode noir. » Si on peut imaginer que la série policière est sans conteste la plus disposée à se prêter à un tel exercice, comme vous allez le voir ci-dessous, la série de genre aime régulièrement rendre hommage au film noir :

Moonlighting – The Dream Sequence Always Rings Twice (2.04)

Moonlighting - The Dream Sequence Always Rings Twice (2.04)

Dès sa seconde saison, Moonlighting s’émancipe de son format pour se distinguer et s’essayer à différentes choses. La série rend alors hommage au film noir avec The Dream Sequence Always Rings Twice, un des épisodes les plus connus de la série – et pour de bonnes raisons. Ce dernier est introduit par Orson Welles (sa dernière apparition TV, l’épisode lui est dédié) avant de nous raconter les rêves de David et Maddie, chacun rêvant ainsi d’une vieille affaire non résolue des années 40 et imaginant comment elle s’est passée. Le rêve de Maddie est réalisé avec le style brillant et lumineux de MGM, tandis que celui de David renvoie au style sombre de Warner Bros. Le titre de l’épisode fait bien évidemment référence au classique The Postman Always Rings Twice.

Star Trek: Deep Space Nine – Necessary Evil (2.08)

Star Trek: Deep Space Nine – Necessary Evil (2.08)

Deep Space Nine ne nous ramène pas dans les années 40, mais à l’époque de l’occupation Cardassienne avec Odo qui se penche sur un meurtre non résolu. L’ensemble sera tout de même construit sur le modèle du film noir, avec son mystère, la voix off délivrée par Odo, les flashbacks et Kira et Pallra en femmes fatales. L’épisode sera en définitive avant tout au sujet de l’amitié entre Odo et Kira qui n’en ressortira pas indemne.

Charmed – Charmed Noir (7.08)

Charmed – Charmed Noir (7.08)

Charmed s’est prêtée à bien des exercices tout au long de sa durée et il n’y a rien de surprenant à y trouver un épisode hommage au film noir. Paige et l’agent Brody se retrouvent au cœur d’un roman non achevé qui se déroule dans les années 30 où ils sont menacés par des hommes de la mafia qui les suspectent d’être après le « Burmese Falcon » — la référence est donc plus qu’explicite.

Monk – Mr. Monk And The Leper (5.10)

Monk – Mr. Monk And The Leper (5.10)

Monk se rend dans un bar sombre où il rencontre Derek Bronson, un lépreux qui l’engage pour l’innocenter : il est accusé du meurtre de sa femme. Si on ne change pas d’époque, USA Network a, à l’époque, diffusé l’épisode deux fois d’affilée, d’abord en couleur puis en noir et blanc – ce qui, il faut bien le dire, n’est pas ce qu’il y a de plus pertinent.

Smallville – Noir (6.20)

Smallville – Noir (6.20)

Cet épisode de Smallville met avant tout Jimmy Olsen en vedette au cœur d’une longue séquence rêvée qui donne ainsi le jour à une sorte de version alternative de la série. Noir commence d’ailleurs avec une projection du film Le Grand Sommeil, avant de totalement virer au noir et blanc. Il va de soi, l’épisode contient de multiples références à Superman et au film noir. Par contre, il semble qu’au-delà de son style visuel, il ne soit pas narrativement parlant de très bonne qualité.

One Tree Hill — We Three (My Echo, My Shadow and Me – 6.11)

One Tree Hill - We Three (My Echo, My Shadow and Me - 6.11)

Un an après Smallville, c’était au tour de One Tree Hill sur CW de délivrer son épisode hommage au film noir scénarisé par Chad Michael Murray. Celui-ci n’est pas en noir et blanc, mais comme bien d’autres, il s’agit d’un rêve et plus précisément de celui de Lucas qui est alors le propriétaire d’un club où Hayley est chanteuse avec Dan qui détient un club concurrent qui possède du pouvoir sur la jeune femme. L’épisode est donc inspiré par les films Casablanca, Gilda et Le Grand Sommeil.

Fringe – Brown Betty (2.20)

Fringe – Brown Betty (2.20)

Avec Brown Betty, Fringe fait d’une pierre deux coups, en mélangeant le film noir avec la comédie musicale.En gros, on pourrait presque plus y voir un hommage à The Singing Detective. C’est en tout cas un pari risqué que la série parviendra à relever en partie – mais pas complètement. Comme bien des épisodes qui se sont éloignés des codes du show, cela est amorcé avec Walter consommant de la drogue (dans le cas présent, de la marijuana fait maison) avant de raconter à Ella, la nièce d’Olivia, une histoire qui mélange la réalité avec des éléments de romans noirs et de comédies musicales. La série explore là de nouveau les doutes et la culpabilité de Walter Bishop de façon plutôt inventive.

CSI – A Kiss Before Frying (11.12)

CSI – A Kiss Before Frying (11.12)

On aurait pu penser que CSI allait se prêter à l’exercice plus tôt, mais il faudra attendre la saison 11 pour avoir un véritable épisode vendu comme étant un hommage au film noir. C’est donc dommage que le résultat ne soit pas très satisfaisant. Enfin, celui-ci met sans surprise Greg en avant qui s’éprend d’une mystérieuse femme – incarnée par Dita Von Teese – et qui est connectée à l’affaire sur laquelle enquête l’équipe – qui est lié au vieux Las Vegas. Le titre de l’épisode fait référence au film Un baiser avant de mourir.

Castle – The Blue Butterfly (4.14)

Castle – The Blue Butterfly (4.14)

Castle emprunte régulièrement au cinéma et affirme le plus souvent de façon explicite ses références. Pour se coller au style noir, la série utilisera le journal d’un détective que lira Castle. L’histoire sera dès lors racontée en noir et blanc, en mettant les personnages de la série dans la peau de ceux qui peuplent cette vieille histoire remontant aux années 40. Le titre de l’épisode peut potentiellement faire référence au film The Blue Dahlia, l’intrigue en elle-même étant proche du Faucon maltais.

Warehouse 13 – The Big Snag (4.13)

Warehouse 13 – The Big Snag (4.13)

À l’image de ce qui arrive à Paige et Brody dans Charmed, Myka et Pete de Warehouse 13 vont se retrouver au cœur d’un roman non achevé  des années 40 dans The Big Snag. Bien entendu, il s’agit d’un artefact et pour en sortir, il faut terminer l’histoire. Les connaissances littéraires de Myka (une fan de l’auteur) et cinématographiques de Pete seront donc particulièrement bien utilisées. Les scénaristes se seront amusés avec le langage propre à l’époque ainsi que le rôle occupé par la femme dans ce genre d’affaires.  Le titre de l’épisode fait référence à The Big Sleep, l’intrigue est un croisement entre Casablanca et Le Faucon maltais.

Pretty Little Liars – Shadow Play (4.19)

pretty-little-liars-shadow-play

Largement influencée par le film noir et lui ayant déjà rendu hommage par le passé, ce n’était donc qu’une question de temps pour que Pretty Little Liars délivre un épisode noir. Cela finira donc par arriver au cours de la saison 4, lorsque Spencer consomme trop de médicaments. Cela la plonge dans un monde noir et blanc des années 40 où elle continue à chercher des réponses aux multiples mystères du show — qui est A ayant été résolu à ce stade.

Supernatural – A Most Holy Man (13.19)

Cherchant à ouvrir un portail vers le monde apocalyptique, les frères Winchester partent à la recherche de l’un des ingrédients nécessaire pour lancer le sort : le sang d’un saint homme. Cela nous donne un épisode film noir totalement assumé, avec des personnages nommés Margaret Astor et Richard Greenstreet — en référence aux acteurs Mary Astor et Sydney Greenstreet qui affichent donc sans détour l’hommage au Faucon Maltais — dans le pur esprit de la série. Entre chasse à l’objet religieux, mafieux et femme fatale, cet épisode de Supernatural embrasse les stéréotypes autant pour susciter un peu d’humour que pour faire évoluer l’intrigue. L’équipe s’est à l’évidence bien amusé à faire cet épisode.

The Librarians – … And the Silver Screen (4.04)

Ce n’est pas dans un roman que se retrouvent coincés Flynn et Baird, mais dans un film noir intitulé « The Found, The Lost and The Looking. » Pas de surprise, un artefact est également responsable du phénomène. Scénarisé par Noah Wyle, l’épisode explore donc naturellement les stéréotypes du genre sans pour autant tomber dans la parodie pure. L’acteur-scénariste en profite par ailleurs pour s’intéresser à l’histoire d’Hollywood. Il y a par exemple de fortes chances que le nom du personnage James Desmond Wheeler soit une référence au réalisateur William Desmond Taylor.

Code Quantum – Play It Again, Seymour (1.09)

Oh Bravo ! Sam se retrouve dans le corps du détective privé Nick Allen dans le New York des années 50 dès la première saison de Code Quantum. Allen ressemble à Humphrey Bogart et Sam a l’impression de se retrouver dans un roman du genre pulp, avec une histoire familière. Ses doutes vont rapidement se confirme lorsque son collègue se fait tuer, et il doit dès lors trouver le coupable et éviter de se faire tuer. Code Quantum embrasse donc l’héritage d’Humphrey Bogart, l’interprète du mythique Sam Spade, son titre étant par ailleurs une référence à Casablanca. Cela nous renvoie également à la pièce de Woody Allen du même nom, Sam croisant par ailleurs un jeune Allen dans l’épisode qui le confond avec Bogart. La boucle est bouclée.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires
Le Geektionnaire des Séries TV
Nous l’avons écrit et vous pouvez désormais le lire. Cet abécédaire des séries contient près de 900 entrées passionnantes.
Commandez-le !
(19.95€ prix conseillé)
close-link