Flashback : Beverly Hills 90210

Fiche technique

Titre Original : Beverly Hills 90210
Titre Traduit : Beverly Hills
Créateurs : Darren Star
Années : 1990-2000
Nombre d’épisodes : 294
Casting : Brandon Walsh (Jason Priestley), Brenda Walsh (Shannen Doherty), Kelly Taylor (Jennie Garth), Dylan McKay (Luke Perry), Donna Martin ( Tori Spelling), Steve Sanders (Ian Ziering), David Silver (Brian Austin Green), Andrea Zuckerman (Gabrielle Carteris), Valerie Malone (Tiffani-Amber Thiessen), Claire Arnold (Kathleen Robertson), Cindy Walsh (Carol Potter), Jim Walsh (James Eckhouse), Nat Bussichio (Joe E. Tata).

L’histoire : la famille Walsh, originaire du Minnesota, s’installe à Beverly Hills, l’un des quartiers les plus chics de Los Angeles. Les jumeaux Walsh, Brenda et Brandon, vont alors devoir s’intégrer à leur nouveau lycée, mais surtout au mode de vie luxueux de leurs nouveaux camarades.

Souvenirs

Show mythique des années 90, Beverly Hills 90210 était LA série à ne manquer sous aucun prétexte. Du jour où elle est apparue sur nos écrans de télévision, elle n’en est jamais réellement repartie, le nombre de ses rediffusions étant impressionnant. J’avoue ne pas me rappeler exactement dans quelles circonstances je regardais cette série, mais comme mes ami(e)s de collège puis de lycée, il était hors de question que je ne loupe ne serait-ce qu’un seul épisode.

Alors oui, je le confesse dès à présent, ce n’était pas forcément pour la beauté des paysages (même si la Californie est pleine de charme), ni même pour la représentation du lycée américain (bâtiment que l’on retrouvera plus tard dans la série Buffy), encore moins pour voir évoluer une certaine classe de nantis américains (bien que chaque épisode était une leçon de mode à lui tout seul), mais bien pour le divin et « bad boy » Dylan McKay. Et là, je sais que je viens de rallier à ma cause les trois quarts du lectorat féminin. Le quart restant préférant sûrement Brandon ou encore Steve ou bien David.

Avec son environnement luxueux toujours mis en avant, il était peut-être plus difficile de s’identifier aux personnages de Beverly Hills, à contrario de la série Les Années Collèges par exemple. Mais son côté plus dramatique – plus hollywoodien, si je puis dire – nous séduisait. Des relations amoureuses mouvementées (les triangles amoureux étaient légion), de la passion romantique aux trahisons, en passant par l’apologie des valeurs de l’amitié et de l’American Way of Life, tous les ingrédients étaient réunis pour nous rendre addicts.

Alors oui comme toute série qui s’étale sur 10 ans, les départs successifs des acteurs vedettes ont pu donner quelques coups de mous à la série, à l’image de ceux de Brenda (4 ans après le début) et de Dylan qui auraient pu être déterminants. Cependant, le show a su rebondir en intégrant sans plus tarder de nouveaux protagonistes forts en caractère comme la cousine Valérie – jamais à court d’idées tordues – ou bien Claire, la fille du doyen, obsédée par Brandon.

De même, quelques transitions furent délicates à amorcer pour la série, à l’image du passage à la fac, et, par conséquent, certaines saisons sont meilleures que d’autres. Mais le moins que l’on puisse dire, c’est que les scénaristes ne se sont jamais retrouvés à court d’idées, entrainant nos personnages dans des intrigues de plus en plus sombres au fil des ans. Kelly en est le parfait exemple : gravement brûlée, tombée dans les mains d’une secte, dépendante à la cocaïne, violentée, victime d’une fausse-couche, etc. Même si Beverly Hills 90210 n’hésitait pas à corrompre les cœurs les plus purs – Donna Martin sera l’exception – et versait sans aucune retenue dans le mélodrame, pas toujours crédible, on aimait ça. Et Outre-Atlantique aussi : le dernier épisode de la série, mettant en scène le mariage de Donna et David, avait été suivi par plus de 25 millions de téléspectateurs – certains sûrement un peu nostalgiques.

Alors oui, si vous regardez un épisode (surtout les premières saisons) après avoir lu cet article, vous allez probablement rire, car les images ont pour certaines plus de 20 ans et ça peut faire un choc. Mais à l’époque, j’étais fan et, qu’on l’assume ou non, nous, la majeure partie des trentenaires d’aujourd’hui, avons, à de nombreuses occasions, virtuellement descendu Rodeo Drive en leur compagnie faisant de nous des acteurs de la formidable aventure Beverly Hills.

Les 4 premières saisons de Beverly Hills 90210 sont disponibles en DVD. Il faut se tourner vers l’import anglais pour les dernières saisons.

[flashvideo filename=video/generiques/Beverly_Hills_90210_Season_5_Intro.flv stretching=uniform image=http://www.critictoo.com/wp-content/uploads/2012/05/beverlyhillsopening.jpg /]

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link