Flashback : L.A. Heat

4 Oct 2011 à 8:33

Titre original : L.A. Heat
Titre traduit : Los Angeles Heat    
Créateurs : Joseph Merhi et Richard Pepin
Année : 1996-1999
Nombres d’épisodes : 48 (2 saisons)
Casting : Wolf Larson (Chase McDonald), Steven Williams (August Brooks), Kenneth Tigar (Capitaine Jenson), Renee Tenison (Kendra Brooks) et Dawn Radenbaugh (Jodi Miller).

L’histoire : Flics de choc aux tempéraments pourtant opposés, Chase McDonald et August Brooks combattent, côte à côte, le crime à Los Angeles. Les malfrats de la Cité des Anges n’ont qu’à bien se tenir !

Souvenirs

Série d’action survitaminée de la fin des années 1990 (mais apparue initialement sous la forme d’un téléfilm de Joseph Merhi en 1989), L.A. Heat a marqué mon parcours de spectateur. Alors que j’avais à peine huit ans, c’est la première série télévisée que je ne ratais jamais chaque samedi après-midi sur M6, si ma mémoire est bonne.

Tournée en 1996, L.A. Heat n’est arrivée aux États-Unis qu’en 1999 sur la chaine TNT, soit près de deux ans après son passage réussi sur le sol européen (!), la société de production PM Entertainment n’ayant pas, dans un premier temps, réussie à vendre la série dans sa patrie d’origine.

August Brooks, flic expérimenté et posé, voit ses habitudes bouleversées par l’arrivée en fanfare de son nouveau coéquipier, Chase McDonald, qui est davantage impulsif et « tête brulée ». Leur chef, le Capitaine Jensen doit alors apprendre à gérer ce duo improbable, mais surtout les multiples carambolages et autres explosions provoquées par Brooks et son partenaire – ces derniers ne reculant devant rien pour traquer les poseurs de bombes, tueurs en série et autres kidnappeurs.

Pour être honnête, ce qui m’avait attiré, c’est ce côté série 100% action, mais surtout 100% fun, dans la plus pure tradition des buddy movies. D’ailleurs, L.A Heat est souvent considérée comme une version télévisée de Lethal Weapon, le film de Richard Donner qui est sorti en 1987. Il est vrai que la ressemblance est frappante entre les exploits de Brooks et McDonald et ceux de Martin Riggs (Mel Gibson) et Roger Murtaugh (Danny Glover) : deux flics, un Blanc un peu casse-cou et un Noir plus sage, combattent le crime. En plus de cela, les tenues impeccables de McDonald (dont sa mythique veste rouge criant) et sa passion pour les belles voitures, peuvent également nous faire penser au tandem de Miami Vice.

Certains verront dans L.A. Heat une pure série de divertissement, sans prétention et agréable à regarder avec, en parallèle de l’action pure et dure, le développement d’intrigues autour des personnages féminins de la série : Kendra, la femme dynamique de Brooks, et Jodi, que tente désespérément de courtiser McDonald. Pour ma part, et avec le recul, je vois plutôt dans L.A. Heat, une version TV de Lethal Weapon sentant le réchauffé, sans enjeux et qui ne se révèle pas vraiment réaliste, à l’inverse de Homicide : Life on the Street ou NYPD Blue – diffusées à la même époque. Avec quasiment un carambolage, une fusillade et plusieurs explosions par épisode, c’était certes impressionnant, mais très improbable, et le tout devenait vite exaspérant. Par moment, on a l’impression que tout explose juste pour le fun ! On nous en met plein la vue, c’est certain, mais au final, la lassitude gagne vite quand on a une voiture qui pète toutes les dix minutes. Pour réduire les coûts, PM Entertainment utilisait d’ailleurs des scènes d’action issues des films qu’elle produisait, et qui sortaient directement en vidéo, pour les intégrer aux épisodes de la série ! Des scènes réchauffées, au sens propre du terme !

Après deux saisons et 48 épisodes, PM Entertainment souhaite arrêter la série faute de moyens. En 1999, lors de sa diffusion américaine, une troisième saison semble sur les rails, mais ce projet est, une nouvelle fois, stoppé pour raison financière.

Même si L.A. Heat a quelque peu vieilli, elle peut toujours plaire aux fans de séries de pur divertissement 100% action et qui ne se prennent pas au sérieux. Les autres, passez votre chemin. Pour info, la saison 1 est sortie en DVD (zone 1) aux États-Unis en 2005. Pas de sortie prévue en France à l’heure actuelle.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link