flashback lc

Vendredi 29 juin 2012 à 9:48 | 10 commentaires | | | |

Flashback: Loïs et Clark, les nouvelles aventures de Superman

avatar cecileavatar cecilepar .

Fiche Technique

Titre Original : Lois & Clark : The New Adventures of Superman
Titre Traduit : Lois & Clark : Les nouvelles aventures de Superman
Créateur : Deborah Joy Levine, Joe Shuster et Jerry Siegel
Années : 1993 – 1997
Nombres d’épisodes : 87
Casting : Dean Cain (Clark Kent/Superman), Teri Hatcher (Lois Lane), Lane Smith (Perry White), Justin Whalin (Jimmy Olsen, saisons 2 à 4), Eddie Jones (Jonathan Kent), K Callan (Martha Kent), John Shea (Lex Luthor), Tracy Scoggins (Catherine ‘Cat’ Grant, saison 1), Michael Landes (Jimmy Olsen, saison 1).

L’histoire : Tout juste débarqué de son Smallville natal, Clark Kent, qui se cache aussi derrière les collants de Superman, trouve un emploi de reporter au Daily Planet et fait équipe avec la pétulante Lois Lane, journaliste ambitieuse et téméraire. La collaboration est tendue, la belle s’intéressant davantage au superhéros qu’à son collègue, fou amoureux d’elle…

Souvenirs

Je l’admets, j’aime passionnément cette petite série « bien fraîche, bien agréable » typiquement année 90. Elle correspond à mon arrivée en France, à mes années fac et à mes premiers vrais émois télévisuels. Surtout, elle m’a offert ma première véritable héroïne en la personne de Lois Lane. À cette époque, aspirant moi-même à devenir journaliste, elle était à la fois l’exemple parfait de ce qu’il faut faire professionnellement et ne pas faire personnellement (oui, j’étais naïve !). Parce que soyons honnêtes, il n’y a que dans une série de ce genre qu’une telle emmerdeuse trouve l’homme de ses rêves !

publicite

En plus d’être vraiment très sympathique à regarder, Lois et Clark se basait sur une idée excellente de la créatrice Deborah Joy Levine. Prendre à contre courant le mythe Superman pour s’intéresser uniquement au couple Clark Kent/Lois Lane en mettant de côté l’homme à la cape rouge se révéla brillant. Faire de Lois Lane une héroïne à part entière, une femme indépendante en phase avec son temps, tenait du génie en cette période de girl power affirmé. De là à penser que Lois est pour beaucoup dans l’arrivée sur les écrans de Buffy Summers, Sydney Bristow et des sœurs Halliwell, il n’y a qu’un pas (la série s’est arrêtée l’année où Buffy commença).

Alors bien sûr, la BD d’origine et la mythologie Superman en prennent un sacré coup. Certes, Lex Luthor est dans la place, tout comme Jimmy Olsen (dont l’acteur a changé après la première saison), les parents Kent (bien que Jonathan ne meure pas comme dans le comic), la kryptonite et les pouvoirs de l’homme d’acier, mais la série détourne le mythe à son avantage et avec panache.

Malgré la délicieuse alchimie de Dean Cain et Teri Hatcher, la série prendra une tournure décevante en début de saison 3 dès lors que Lois apprend la véritable identité de Clark et qu’en coulisse, Deborah Joy Levine est méchamment remerciée par la production. À partir de là, la série périclitera niveau scénarii et s’installera dans une routine conjugale jusqu’à un final en forme de point d’interrogation (un bébé providentiel est déposé devant la porte des nouveaux mariés Kent) qui nous laissera sur notre faim (fin) !

Véritable vitrine pour guests (Justine Bateman, Harve Presnell, Richard Belzer, Bruce Campbell, Bronson Pinchot, Miguel Sandoval, Barbara Bosson), tremplin pour ses stars (Dean Cain était un inconnu, Teri Hatcher vivotait dans MacGyver, Lane Smith était apparu dans V), Lois & Clark : Les nouvelles aventures de Superman fut surtout le show (avec The X-Files) qui me fit aimer d’amour le monde des séries TV. Et c’est déjà pas mal !

Première publication : février 2009

Partager cet article

Flashbacks
publicite
57 queries. 1,322 seconds.