Sois prof et tais-toi

Titre Original : Head of the Class
Titre Traduit : Sois prof et tais-toi
Créateur : Michael Elias et Rich Eustis
Années : 1986-1991
Nombres d’épisodes : 114

Casting : Howard Hesseman (Charles P. ‘Charlie’ Moore – Saison 1 à 4), Billy Connolly (Billy MacGregor – Saison 5), William G. Schilling (Dr. Harold Samuels), Jeanetta Arnette (Bernadette Meara), Leslie Bega (Maria Borges), Dan Frischman (Arvid Engen), Brian Robbins (Eric Mardian), Khrystyne Haje (Simone Foster), Robin Givens (Darlene Merriman), Tony O’Dell (Alan Pinkard), Kimberly Russell (Sarah Nevins), Dan Schneider (Dennis Blunden), Joher Coleman (Jawaharlal Choudhury), Tannis Vallely (Janice Lazarotto).

L’histoire : Au lycée Monroe, les surdoués sont regroupés dans une classe spéciale dirigée par le professeur Moore qui va tenter de leur apprendre un peu plus de la vie.

Souvenirs

Voilà une sitcom qui remonte à loin, au point que j’ai mis un bout de temps avant d’en retrouver le titre. Le fait est que j’en garde de vagues souvenirs, surtout des détails visuels, ayant justement une mémoire visuelle très développée (ça aide avec les séries).

En faisant quelques recherches pour préparer cet article, j’ai recomposé dans ma tête ce qui m’en était resté. A vrai dire, toujours des bribes, mais incroyable, j’ai la voix du professeur Moore qui s’est mise à me trotter dans les oreilles, en français, forcément, à l’époque, une VO, surtout sur un programme pareil, on ne savait même pas que c’était possible.

En dehors de l’ordinateur au fond de la classe, du fait que j’aurais aimé avoir un prof pareil, de quelques visages qui me sont restés en tête et (allez savoir pourquoi) de l’épisode en URSS, je ne pourrais pas ajouter plus. Seulement voilà, je l’ai vu, certainement en intégralité, car je me souviens du changement de prof en dernière année, mais je ne peux plus dire si c’était marrant ou pas. Certes, c’était une sitcom, mais il me revient quand même que Charlie Moore avait une approche assez paternaliste et que cela s’accompagnait de bons conseils de vie et d’encouragements pour les jeunes intellos qui étaient dans sa classe, plus que de blagues.

Bref, j’en appelle à votre mémoire pour ajouter quelques précisions, si vous pouvez.