9 épisodes qui ont fait de Fringe une série unique

À son lancement en 2009, Fringe fut présentée comme l’héritière de la classique The X-Files, à une période où le genre de la science-fiction peinait à renouer avec le succès sur les grands networks. Loin d’être une simple copie, la série s’est rapidement démarquée de son modèle pour développer son identité propre.

Face à l’apparition de phénomènes étranges et inexpliqués, l’ agent spécial du FBI Olivia Dunham (Anna Torv) fait équipe avec Walter Bishop (John Noble), savant fou interné 17 ans auparavant, et son fils Peter (Joshua Jackson). La section Fringe doit alors enquêter sur ces événements tout en faisant face à une menace bien plus grande : un monde alternatif met en péril la sécurité de tous.

Avec une inventivité épatante, Fringe porte les aventures d’Olivia, Peter et Walter d’un simple procédural à une histoire mythologique solide où le moindre phénomène étrange observé par notre fine équipe peut avoir des répercussions étonnantes. Avec un scénario matière et un casting aussi impliqué que réjouissant, la série aura su nous proposer des épisodes inoubliables. En voici 9 :

Pilot (1.01)

Quand une toxine tue tous les passagers d’un vol international en dissolvant leur peau, Olivia Dunham perd son coéquipier et amant. Elle fait alors sortir Walter de son asile et Peter de ses combines pour démarrer une collaboration qui se révélera plus que fructueuse. Sans encore dévoiler tout le potentiel de la série, ce premier épisode ayant coûté la modique somme de 10 millions de dollars (en faisant l’un des pilotes les plus chers de la télévision) fait un travail d’introduction efficace, installant une ambiance mystérieuse qui donnera à la série son identité. Une belle mise en bouche.

Peter (2.16)

Flashback dans les années 80, aux origines de la faute originelle de Walter. Alors que son fils est gravement malade, il se rend dans l’univers alternatif qu’il a découvert avec William Bell pour sauver l’autre Peter. Mais, en le ramenant avec lui, il bouleverse l’ordre établi et entame une chaîne de causes et d’effets déterminant toute la série et sa mythologie. Ce primordial épisode délivre plus qu’une histoire des origines pour Walter Bishop, il a un impact émotionnel énorme et marque longtemps, notamment grâce à la (double) prestation du magnifique John Noble.

Olivia (3.01)

Les membres de l’équipe ont rencontré leurs doubles vivant dans l’univers alternatif. Suite à une bataille et profitant de la confusion, Walternate (le Walter Bishop de l’univers alternatif) a capturé Olivia et la remplacé par la sienne. Emprisonnée, notre Olivia tente de s’échapper, mais les manipulations psychologiques de Walternate rendent cela plus que compliqué. Avec une entrée en matière détonante, cet épisode annonce une saison 3 ambitieuse et lance un jeu de manipulations prenant, élevant la qualité de la série dont l’écriture était déjà plus que solide.

The Plateau (3.03)

Dans l’univers alternatif, Olivia et ses équipiers enquêtent sur un homme qui tue en prédisant le futur par probabilités. Mais le fait que l’Olivia présente ici n’appartienne pas à ce monde enraye le bon déroulement du meurtre et de l’investigation. Non seulement l’histoire de la semaine est orchestrée d’une main de maître et aura ses répercussions, mais elle exploite l’arc majeur de la saison pour alimenter son épisode avec des détails qui prendront de l’importance par la suite, démontrant tout le brio des scénaristes.

Fringe : Les notes de Septembre
List Price: EUR 19,95
Price: EUR 19,95
Price Disclaimer

Entrada (3.08)

Le premier tiers de la saison 3 se termine en apothéose avec Fauxlivia étant découverte et Olivia revenant dans sa réalité. Par la traque de la traîtresse par Peter, Walter et Broyles, dévastés de s’être fait berner, l’action est plus qu’au rendez-vous et le retour d’Olivia parmi les siens met la série sens dessus dessous. Anna Torv ébahit avec un jeu tout en nuances avec le retour difficile pour son personnage, lui offrant une crise identitaire intéressante dans un contexte de plus en plus complexe. Un morceau de bravoure dans une saison parfaite.

6B (3.14)

Au cœur de cet épisode se trouve une histoire d’amour tragique où une vieille femme pense reconnaître le fantôme de son mari dans une distorsion entre les deux réalités. Dans une saison surtout tournée autour de sa mythologie, cet épisode plus procédural n’en reste pas moins important pour la relation d’Olivia et Peter. Depuis son retour, l’agent du FBI n’est plus en phase avec son entourage et cette intrigue met tout cela en perspective avec son cas de la semaine, entraînant enfin les deux amants maudits à se révéler.

Welcome to Westfield (4.12)

Tout commence comme un épisode indépendant où notre fine équipe se rend dans une ville expérimentant des phénomènes étranges. La plupart des habitants deviennent agressifs sans raison et ceux qui tentent de fuir ne peuvent pas sortir de la ville. Rapidement, l’intrigue majeure de la saison refait surface et les deux mondes alternatifs sont une nouvelle fois en danger. Impeccable dans sa mise en place, haletant de bout en bout, cet épisode permet à la série de retrouver toute sa splendeur en déclenchant un compte à rebours pour la survie des personnages.

Black Botter (5.09)

Dans la saison 5, Olivia, Peter, Walter et Astrid sont en 2036 et tentent de sauver le monde (encore) des Observateurs. Le plan pour s’en sortir a été conçu par un Walter qui ne s’en souvient plus et ils doivent suivre un jeu de pistes pour retrouver toutes les pièces du puzzle. Cet épisode nous délivre un trip sous LSD pour Walter – par le premier de l’histoire de la série et de nouveau une réussite. Ce traitement narratif aide à donner une dimension supplémentaire à l’angoisse qui agite notre scientifique. John Noble n’en finit plus d’épater et nous émeut tout en relançant la série vers sa conclusion.

Liberty (5.12)

Avant un final qui clôturera de manière plus que satisfaisante la série avec d’intenses adieux, nous avons le droit à un épisode qui nous ramène dans l’autre univers pour un sauvetage épique. Afin de reprendre Michael, l’enfant Observateur, des mains de l’ennemi, Olivia retourne dans le monde alternatif. C’est l’occasion de recroiser des visages plus que familiers, de multiplier les références et les clins d’œil au passé de la série tout en construisant une intrigue haletante annonçant une fin plus qu’émotionnelle.

Bien entendu, Fringe ne se résume pas à ces neuf entrées et recèle bien plus de pépites allant de l’épisode mythologique fondateur au cas de la semaine extrêmement bien fichu. Quoi qu’il en soit, c’est toujours un plaisir renouvelé que de retrouver Olivia et les Bishop et d’apprécier à nouveau la cohérence et la sincérité du voyage.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link