Grosse rentrée Série de ce début d’année, 24 fait partie de ces programmes à l’Opening inexistant, qui se résume à un fond noir et quelques secondes de sonorité quelconque. Néanmoins, et par souci d’équité, de temps en temps et selon le calendrier vous aurez droit, à quelques unes de ces intros qui ont envahies l’espace télévisuel depuis quelques années déjà. Mais 24 ne se résume pas qu’à ça, et derrière les 7 saisons se cache le compositeur Sean Gallery auteur d’une partition tantôt géniale, tantôt maladroite, mais qui orchestre le tempo des journées les plus longues de ce cher Jack Bauer, l’homme à la vessie en acier inoxydable.

Bon visionnage (attention c’est rapide) et à la semaine prochaine…

Get the Flash Player to see this content.

avatarUn article de .
1 commentaire