Le problème avec les B.O. de comédies musicales, c’est qu’elles donnent envie –la plupart du temps- de se (re)jeter immédiatement sur le film ou la pièce, pour revoir la scène dans laquelle la chanson est utilisée, quelle émotion elle nous procure, et combien de temps elle va nous rester en tête après. Cet EP n’échappe pas à la règle, mais du fait qu’il s’agisse de reprises, l’envie de revoir l’épisode de Glee et de s’enfiler le Rocky Horror Picture Show dans la foulée se fait pressante. On peut dire que pour cet hommage en bonne et due forme, les créateurs et producteurs de la série ont fait de l’excellent travail.

Les 7 chansons du Rocky Horror Glee Show sont donc bien présentes sur  ce mini album, et n’ont pas à rougir de la comparaison avec leur modèle. L’orchestration des morceaux est quasi millimétrée sur les titres originaux, pour un rendu qui se veut le plus fidèle possible, en essayant quand même de rester dans son époque (une des priorités du show). Pour preuve, là où la version originale et la version Glee de Time Warp peuvent s’écouter l’une après l’autre avec le même plaisir (et quel plaisir !),  Hot Patootie –Bless My soul, chantée par John Stamos, prend ses distances avec le modèle, pour une version plus punchy, mais qui respire toujours autant le bon vieux Rock N’ Roll des années 50.

Mais les changements les plus remarquables (pour les anglophones avertis et fans du film) se font dans les paroles. Quand The Rocky Horror Picture Show doit sa rentabilité  grâce aux projections de nuit dans des cinoches miteux, Glee n’a pas trop le choix et doit affronter la ménagère de moins de 50 ans toutes les semaines à 20 heures. Et si enlever Sweet Tranvestite et Touch a Touch a Touch me de la bande son aurait été suicidaire pour l’épisode, on changera donc toutes les paroles ayant trait à la masturbation sur cette dernière chanson , en les remplaçant par des choses plus romantiques, et surtout passe-partout (you need a friendly hand est devenu I want a friendly man, et bien d’autres exemples). Les (nombreux) comités de censure américains passeront, les parents ne s’offusqueront pas, et les fans du film rigoleront doucement, en tapotant du pied, car comme tous les autres morceaux, impossible de rester de glace devant cet appel à la danse (et à la débauche).

C’est soigné, entrainant, Rock’ N’Roll, juste kitsch comme il faut (Damnit Janet, délicieusement guimauve), et parfaitement réinterprété : The Rocky Horror Glee Show devrait rester dans les annales des meilleur Specials de la série pour un bon moment.

Le CD The Rocky Horror Glee Show est disponible en import sur Amazon.

Track List :

1. Science Fiction Double Feature / Santana (Naya Rivera)
2. Damnit Janet ! /Finn – Rachel (Cory Monteith – Lea Michele)
3. Whatever happened To Saturday Nights / Dr. Carl (John Stamos)
4. Sweet Tranvestite / Mercedes (Amber Riley)
5. Touch a Touch a Touch a Touch Me / Emma – Santana – Brittany  (Jayma Mays – Naya Rivera – Heather Morris)
6. There’s a light Over the Frankenstein’s Place / Finn – Rachel (Cory Monteith – Lea Michele)
7. Time Warp / Glee cast (Cory Monteith – Lea Michele – Naya Rivera – Heather Morris – Dianna Agron – Amber Riley – Chris Colfer – Kevin McHale – Jenna Ushkowitz – Harry Shum Jr)

avatarUn article de .
1 commentaire