Glee: The Music, Volumes 1 à 3

22 Fév 2011 à 7:46

Difficile de résumer une année de Glee en une chronique, vu le nombre de compilations et d’EPs que la série a produit au cours de sa première saison. 3 volumes « Best of » retraçant les 22 épisodes, un « Best of » des « Best of », un EP « Madonna », un EP « Régionals », plus un album reprenant TOUTES les chansons, au total de 100. La FOX, en plus du succès de la série, a certainement trouvé sa poule aux œufs d’or en termes de produits dérivés. Attention cependant à l’indigestion…

Car, Glee, ce n’est plus à prouver, n’est rien d’autre qu’une friandise Pop (au sens noble du terme). Sucrée, parfois mielleuse, parfois acidulée, et vite avalée. Si les chansons (en tout cas sa grande majorité) ne resteront pas dans la mémoire collective, on peut cependant apprécier tout au long de cette écoute que rien n’ait été fait à la va-vite, et que les créateurs, compositeurs, arrangeurs, et autres réalisateurs, aient fait du bon boulot. Au fond, les compilations de Glee, c’est comme une station de radio Pop FM, parfois entraînante, parfois énervante, mais toujours cohérente, et avec un seul objectif : faire plaisir à l’auditeur. Avec l’avantage majeur qu’on peut changer de piste quand on s’ennuie…

On peut d’autant plus apprécier l’ensemble que les compilations suivent (logiquement) le déroulement des épisodes, et permettent de voir évoluer, juste au niveau des chansons, les personnages. Ainsi, c’est Finn qui ouvre le bal du premier opus (après « Don’t Stop believin’ », à laquelle toute résistance est inutile, vous l’aurez en tête pendant des jours), et on peut entendre une certaine fragilité et quelques maladresses dans la voix, alors que cela se dissipera au fil de la saison. Finn, c’est aussi notre point d’entrée dans la série, et ces petites failles (malgré un talent déjà présent) facilitent une certaine identification, au contraire de Rachel, dont la voix est déjà le principal argument, et qui se taille la part du lion sur l’ensemble de la production. Si la jeune diva exaspère franchement par moments dans la série, difficile de ne pas être impressionné par la puissance vocale de Lea Michele sur les disques. Débarrassée du personnage, Rachel est bel et bien l’élément fort de la distribution, et peut tout chanter. Compliment difficile à faire à Amber Riley, qui laisse traîner des « Wooh Oooh » et des « Yeaaah Eeeh Eeeh » partout, nous rappelant ce que l’on déteste le plus dans le R’n’B. La faute sans doute à la production, qui ne lui laisse pas l’opportunité de s’imposer dans un autre registre.

On aurait d’ailleurs du faire de même avec Matthew Morrison, définitivement plus à l’aise dans le Pop/Rock et la variété que dans le R’n’B. La reprise de « Gold Digger » est ratée et le prof manque clairement de crédibilité dans le genre. Idem pour « Bust A Move », plus décalée donc moins irritante, mais pas mieux interprétée pour autant. Heureusement, la majorité de ses titres lui évite de recommencer l’erreur, et lui permet au final de briller largement, notamment dans les duos avec Kristen Chenoweth, présente quatre fois au long de ces compilations. Et puisqu’on en est aux Guest-Stars, parlons de l’un des morceaux de bravoure de cette première saison : « Dream On » interprété par Morrison et Neil Patrick Harris, de passage le temps d’un épisode. Cette chanson d’Aerosmith est parfaitement mise en valeur par ces deux chanteurs de talent, et la fin est absolument épique. Si certaines interprétations ont du mal à exister séparées de leur support (télé)visuel, « Dream On » fait partie de celles que vous pouvez écouter en boucle sans avoir à regarder l’épisode (comme « Don’t Stop Believin’ » qui vous suit maintenant depuis le début de la lecture). Pour conclure sur les Guest-Stars, abordons le passage éclair, mais remarqué d’Idina Menzel, professeur des Vocal Adrenaline et mère « cachée » de Rachel. La reprise d’ « I Dreamed A Dream » est remarquable, mais ne fait pas d’ombre à l’autre duo Shelby/Rachel : le « Poker Face »  de Lady Gaga. S’il existe déjà une version piano de cette chanson par Gaga elle-même, le duo et la partition qui l’entoure font des merveilles, tout en contretemps, ralentissements, et changements de tons.

Pour le reste des interprétations solos, les autres membres du Glee Club se partagent les miettes, mais certains morceaux (et certains chanteurs/chanteuses) volent la vedette aux stars établies. On peut souligner – entre autres –  la belle réussite de Quinn sur « You Keep me Hangin On », frais et irrésistible, la reprise jazzy de « Dancing With Myself » d’Artie, ou encore la bonne performance de Puck sur « Sweet Caroline ».

Mais c’est bel et bien en groupe que les chansons prennent leur ampleur et deviennent de vrais tubes, à l’instar de « Proud Mary », la superbe reprise de « Jump » de Van Halen (encore plus drôle avec la séquence il est vrai), ou encore « Hello, Goodbye » des Beatles et « One » de U2. L’effet chorale de la série influe fortement sur certaines chansons, et les « pa-pa-pa-pa-pa » du groupe donnent un souffle nouveau à certaines chansons parfois ennuyeuses dans leur version originale (comme « Lean On Me » ou encore « You Can’t Always Get What You Want »)

Il y a donc à boire et à manger dans ces compilations, mais force est de constater que l’on prend un certain plaisir coupable, mais indéniable, à (ré)écouter ces chansons, qui révèlent de bons moments dans la Pop Musique et son histoire. En attendant, je suis sûr que vous en reprendrez un peu avant de partir : « Don’t Stop believin’ !!!! Hold On To That Feeling !!!!! Streetlights, Peopleeeeeeeeeee !!!!!! » Bonne chance pour vous en débarrasser…

Pour terminer, vous pouvez vous rendre sur Amazon pour vous procurer (en pré-commande ou non) des albums ou des MP3 de Glee.

Track Listing

Glee: The music, Volume1

1. Don’t Stop Believin’ – Glee Cast
2. Can’t Fight This Feeling – Cory Monteith
3. Gold Digger – Amber Riley, Matthew Morrison
4. Take a Bow – Lea Michele
5. Bust Your Windows – Amber Riley
6. Taking Chances – Lea Michele
7. Alone – Matthew Morrison, Kristen Chenoweth
8. Maybe This Time – Kristen Chenoweth, Lea Michele
9. Somebody to Love – Glee Cast
10. Hate On Me – Amber Riley
11. No Air – Lea Michele, Cory Monteith
12. You Keep Me Hangin’On – Dianna Agron
13. Keep Holding On – Lea Michele, Cory Monteith
14. Bust a Move – Matthew Morrison,
15. Sweet Caroline – Mark Salling
16. Dancing with Myself – Kevin Mc Hale
17. Defying Gravity – Lea Michele, Chris Colfer

Glee: The music, Volume2

1. Proud Mary – Glee Cast
2. Endless Love – Lea Michele, Matthew Morrison
3. I’ll Stand By You – Cory Monteith
4. Don’t Stand So Close To Me/Young Girl – Matthew Morrison
5. Crush – Lea Michele
6. (You’re) Having My Baby – Cory Monteith
7. Lean On Me – Glee Cast
8. Don’t Make Me Over – Amber Riley
9. Imagine – Amber Riley, Lea Michele, Kevin Mc Hale
10. True Colors – Jenna Ushkowitz
11. Jump – Glee Cast
12. Smile (Lily Allen cover) – Lea Michele, Cory Monteith
13. Smile (Charlie Chaplin cover) – Glee Cast
14. And I Am Telling You I’m Not Going – Amber Riley
15. Don’t Rain On My Parade – Lea Michele
16. You Can’t Always Get What You Want – Glee Cast
17. My Life Would Suck Without You – Glee Cast

Glee: The Music Volume3 “Showstoppers” (Deluxe Edition)

1. Hello Goodbye – Glee Cast
2. Gives You Hell – Lea Michele
3. Hello – Lea Michele, Jonathan Groff
4. A House Is Not a Home – Chris Colfer, Cory Monteith
5. One Less Bell to Answer/A House Is Not a Home – Matthew Morrison, Kristin Chenoweth
6. Beautiful – Amber Riley
7. Home – Kristin Chenoweth, Glee Cast
8. Physical – Jane Lynch, Olivia Newton-John
9. Total Eclipse of the Heart – Lea Michele, Cory Monteith, Mark Salling, Jonathan Groff
10. Lady Is a Tramp – Amber Riley, Mark Salling
11. One – Glee Cast
12. Rose’s Turn – Chris Colfer
13. Dream On – Matthew Morrison, Neil Patrick Harris
14. Safety Dance – Kevin McHale
15. I Dreamed a Dream – Lea Michele, Idina Menzel
16. Loser – Mark Salling, Cory Monteith, Jessalyn Gilsig, Stephen Tobolowsky, Kent Avenido
17. Give Up the Funk – Glee Cast
18. Beth – Cory Monteith, Kevin McHale, Mark Salling
19. Poker Face – Lea Michele, Idina Menzel
20. Bad Romance – Jenna Ushkowitz, Amber Riley, Dianna Agron, Naya Rivera, Chris Colfer

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link