De ABC à Netflix : Le petit guide des chaines américaines

Le guide des chaines américaines

Il est désormais bien loin l’époque où NBC, CBS et DuMont cherchaient à imposer la télévision dans le salon des Américains. Entre l’émergence du câble et de FOX dans les années 80, l’apparition de The WB la décennie suivante et les services de VOD ces dernières années, le paysage télévisuel américain est chargé.

Cela ne serait pas trop un problème si tant de chaines ne se mettaient pas à produire leurs propres séries. Difficile de savoir vers quoi se tourner à présent. Voici donc notre guide pour que vous puissiez vous y retrouver plus facilement dans cette jungle qu’est devenu le petit écran américain.

Les 5 grands networks

En réalité, il y a 3 grands networks : NBC, CBS et ABC. Il y a ensuite FOX qui suit de près et The CW (ex-The WB/UPN) qui ferme la marche avec parfois un peu de difficultés.

Ces cinq chaines produisent pratiquement 150 séries par an, soit à peine plus d’une dizaine par rapport à il y a une quinzaine d’années.

Le câble basique

Pour faire simple, puisque cela n’est pas vraiment compliqué, les chaines qui sont regroupées dans ce que l’on appelle le câble basique sont celles qui sont fournies avec un abonnement à la télévision câblée sans frais supplémentaire. Elles sont dans le package de base, du moins, en fonction de la formule que vous choisissez de payer.

En 2002, nous trouvions sur ces chaines seulement 30 séries. En 2015, le chiffre est monté à 186 et cela a quelque peu baissé depuis, mais l’offre reste vaste.

AMC : Anciennement American Movie Classics, elle propose aujourd’hui les séries les plus regardées du câble basique avec la franchise The Walking Dead ou encore Better Call Saul. Elle a gagné sa réputation à l’aide de Mad Men et Breaking Bad.

Elle est le porte-étendard du groupe AMC Networks qui rassemble aussi IFC (Portlandia), SundanceTV (Rectify, Hap and Leonard), BBC America (Killing Eve) et WeTV (The Divide).

History : La chaine de l’histoire qui redora le blason de la mini-série évènement il y a quelques années avec Hatfields & McCoys et qui est la maison des Vikings appartient au groupe A&E Networks dans laquelle on trouve donc A&E (Bates Motel), mais également Lifetime (UnReal), la chaine des femmes.

FX : Une des chaines qui est à l’origine de la révolution du câble avec The Shield en 2002, elle était affiliée au groupe FOX et appartient maintenant à Disney. Elle a une petite sœur spécialisée dans la comédie, FXX (It’s Always Sunny in Philadelphia, You’re the Worst).

National Geographic Channel : Appartenant en partie à la The Walt Disney Company, cette chaine est l’extension du célèbre magazine et elle a fait ses premiers pas dans les séries avec notamment l’anthologie Genius.

SyFy : Anciennement connue sous le nom Sci-Fi, c’est la chaine de la science-fiction américaine qui nous donna Farscape, qui offrit une seconde vie à Stargate et qui nous livra le remake de Battlestar Galactica. Membre du groupe NBCUniversal.

USA Network : Autre chaine majeure du groupe NBCUniversal, USA Network contribua avec Monk à la révolution câblée du début du siècle et diffusa plusieurs hits par la suite comme Burn Notice et Psych, et plus récemment Mr. Robot, Queen of the South et The Sinner.

Les autres chaines du groupe NBCUniversal sont Bravo (Girlfriends’ Guide to Divorce) et E! (The Royals).

TNT/TBS : Autre groupe de chaines notable anciennement appelé Turner Network Television, Turner Broadcasting System qui appartient à AT&T/WarnerMedia propose sur TNT ses dramas (Animal Kingdom, The Alienist) et sur TBS ses comédies (The Last OG).

Les autres chaines du groupe sont TruTV (Those Who Can’t) qui propose des séries depuis cette année et Adult Swim (The Venture Bros) qui prend le relais de Cartoon Network quand la nuit est tombée.

WGN America : Chaine détenue par l’un des plus gros conglomérats médiatiques américains, Tribune Brocasting, qui s’est tournée vers les séries en 2013 (Salem, Manhattan, Underground). Néanmoins, depuis l’acquisition de Tribune Media par le Sinclair Broadcast Group, elle ne produit plus de séries originales.

MTV : La chaine musicale qui mena de front la révolution télévisuelle du câble des années 80 et qui n’est plus vraiment musicale maintenant, mais qui s’est aussi mise à produire ses propres séries (Teen Wolf, Faking It)… Jusqu’à ce qu’elle commence à arrêter en 2017. Sa petite sœur VH1 a d’ailleurs suivi son exemple (Hit The Floor déménage sur BET) qui s’éloigne à son tour des séries.

Ces chaines appartiennent au groupe Viacom Media Networks qui regroupe également des poids lourds comme Comedy Central (South Park), The Paramount Network (anciennement Spike), celle pour les nostalgiques TV Land (Younger), celle pour le public afro-américain BET (Being Mary Jane) et celle des amateurs de musique country CMT (Nashville).

Discovery Channel : Une des plus grosses chaines du câble, mais une qui ne fait pas trop de séries (Klondike).

OWN : Chaine d’Oprah Winfrey et petite sœur de Discovery Channel qui, au rayon séries, proposait principalement des shows de Tyler Perry (The Haves and the Have Nots) avant de se montrer plus ambitieuse avec des séries comme Greenleaf, Queen Sugar ou encore David Makes Man.

TV One : Concurrente de BET qui cible donc les spectateurs afro-américains, TV One se met à son tour à la production de séries originales (Here We Go Again).

El Rey Network : Chaine parrainée par le réalisateur Rodriguez, El Rey vise les latino-américains avec des programmes qui sont malgré tout en anglais (From Dusk Till Down). Elle ne propose cependant plus de séries à présent.

Hallmark Channel : Principale concurrente de Lifetime, elle était spécialisée dans les téléfilms, mais produit ses propres séries depuis 2013 (Cedar Cove, When Calls the Heart, Chesapeak Shores).

Up TV : Anciennement Gospel Music Channel, elle a changé et est devenue moins musicale et principalement familiale. Lança sa première série (Ties That Bind) en 2015, mais n’a pas été plus loin dans le domaine des séries pour le moment.

Freeform : Anciennement ABC Family appartenant au groupe Disney qui s’adresse aux 14-34 ans. Précédemment orientée vers les séries plus familiales, elle cherche à présent à toucher un public plus jeune adulte avec des séries comme The Bold Type, Good Trouble ou Sirens.

Viceland : Chaine du groupe Vice Media (qui édite le fameux magazine Vice) lancée en février 2016, Viceland s’est lancée avec des documentaires et de la Real TV, mais se met à présent aux séries avec What Would Diplo Do? et Fubar: The Age of the Computer.

Pop TV : Chaine appartenant à CBS Corporation/Viacom qui a été lancée en 2015. Elle propose depuis peu ses propres créations originales comme Flack, Florida Girls ou encore Hot Date. Son programme le plus populaire est cependant la série canadienne Schitt’s Creek.

Le câble payant

It's not TV, it's HBO

Comme en France, certaines chaines du câble ne sont accessibles qu’avec un abonnement. Cela ne les a pas empêchées de contribuer à la révolution créative des séries au début de la décennie dernière.

HBO : La plus connue des chaines câblées américaines, HBO n’est plus vraiment à présenter. Principalement orienter sur le sport et le cinéma, elle se lança dans les séries assez tôt avec des comédies, mais c’est son développement de séries dramatiques avec Oz, mais surtout The Sopranos, qui a fait sa réputation mondiale. Entre ses mini-séries de luxe, Game of Thrones et autres, elle collecte tous les ans plus d’Emmy Awards qu’aucune autre chaine.

Elle a une petite sœur nommée Cinemax qui s’est également mise à la production de séries encore plus atypiques qui ne récoltent pas les récompenses, mais méritent le coup d’œil (Banshee, The Knick, Warrior) avant de changer de nouveau de direction.

Showtime : Pendant longtemps, elle fut la principale concurrente de HBO, surfant sur la même vague avec des shows comme Dexter ou Weeds, puis Homeland. Elle a depuis perdu sa seconde place, mais continue à produire toujours plus de séries (Ray Donovan, Shameless, Kidding).

Starz : Celle qui a pris la seconde place (en nombre d’abonnés) en doublant Showtime. Depuis 2010, Starz était dirigée par Chris Albretch, l’homme qui fit de HBO la chaine que les sériephiles connaissent maintenant, qui développa des projets ambitieux (Black Sails, Power, Outlander) pour viser le public que ses concurrentes ne touchaient pas. Elle a été racheté en 2016 par Lionsgate.

Epix : Lancée en 2009, elle est la plus jeune des chaines payantes du câble et appartient au groupe MGM. Elle propose ses propres séries originales depuis 2016, commençant la comédie Graves et le show d’espionnage Berlin Station avant d’étendre toujours plus son offre (Get Shorty, Pennyworth, Godfather of Harlem).

Les services de streaming

Site de Streaming

Aujourd’hui, la télévision n’est plus simplement consommable via le poste qui se trouve dans le salon. On peut y avoir accès sur tout ce qui a un écran ou presque. Les services de streaming se sont donc développés au point de vouloir proposer leurs propres créations – 160 l’année dernière et encore plus à présent.

Netflix : L’ancien service de location de DVD à distance s’est adapté au marché au bon moment et est devenu le premier service de streaming mondial. Une prouesse réalisée en grande partie grâce à ses productions maisons, à commencer par House of Cards et Orange Is The New Black, et sa politique de visionnage qui popularisa le binge watching chez les américains. À présent, Netflix met en ligne au plusieurs nouvelles saisons par mois et produits des séries partout dans le monde.

Hulu : Lancée il y a une décennie par FOX, NBC et ABC pour proposer les programmes de ces chaines, Hulu s’est à son tour mis à développer ses propres shows. Après quelques essais, principalement en comédies, le service se montre à présent plus ambitieux et cela le mène aux Emmy Awards avec The Handmaid’s Tale. Depuis 2019, Hulu est contrôlé par The Walt Disney Company.

Crackle : Site de streaming appartenant à Sony qui est connu pour l’émission Comedians in Cars Getting Coffee de Jerry Seinfeld (désormais sur Netflix) et qui se met à son tour à produire des dramas ambitieux comme Snatch et The Art of More. Aujourd’hui, le site ne propose apparemment plus de nouveautés.

Playstation Network : Autre plateforme de Sony qui a la particularité de n’être accessible qu’avec la console de jeu du géant japonais, ce qui limite peut-être les potentiels spectateurs qui voudraient regarder des séries. La seule produite sur le service, Powers, a été annulée. Depuis, Playstation Network n’a pas proposé de nouvelles séries.

Amazon Prime Video : Lancée en septembre 2006 sous le nom d’Amazon Unbox, ce service de vidéo du fameux site de vente a évolué jusqu’à être rebrandé en tant qu’Amazon Prime Video. Qu’importe le nom dirons-nous, l’important est qu’Amazon s’est lancé dans la série originale en 2013 avec les comédies Alpha House et Betas. C’est néanmoins Transparent en 2014 qui a définitivement offert de la visibilité au service en remportant entre autres un Golden Globe. C’est aussi chez eux que l’on trouve Bosch, Jack Ryan, The Boys, Carnival Row et The Man in the High Castle.

CBS All Access : Voulant distribuer directement ses séries en streaming, CBS lança sa propre plateforme et, afin de la promouvoir, elle ne tarda pas à l’utiliser pour proposer des séries inédites comme The Good Fight et Star Trek Discovery.

Acorn TV : Service de streaming américain spécialisé dans la fiction britannique qui propose à présent ses propres productions, comme les nouvelles saisons d’Agatha Raisin.

Facebook Watch : Service de VOD disponible sur le réseau social Facebook qui propose des séries originales depuis 2018 comme SKAM Austin, Sorry for Your Loss et Queen America.

Youtube Premium : Anciennement Youtube Red, cette section payante de la plateforme de vidéo en ligne a été lancée en 2016 et proposa des comédies et des drames comme Cobra Kai, Impulse, Origin, Liza on Demand et Step Up: High Water. En 2019, il a été annoncé que la plateforme s’éloignait de ce type de contenu et ne conserverait que quelques séries (principalement le mégahit Cobra Kai).

DC Universe : Plateforme de streaming de DC Comics/Warner Media lancée en 2018 qui s’articule autour des super-héros de la célèbre maison d’édition, proposant ainsi un accès aux anciennes séries animées ou non se basant sur les univers de Superman, Batman & Co, mais aussi des inédites commes Titans, Doom Patrol, Swamp Thing et plus.

Vudu : Petit service de streaming appartenant au groupe Wallmart. Sa première série est Mr. Mom, basée sur le film du même nom, lancée en septembre 2019.

Spectrum : Nouveau service de streaming du groupe Charter Communications qui était à l’origine une offre câblée et qui s’est lancé dans la production de série avec L.A.’s Finest, Manhunt, le revival de Mad About You et plus.

BET+ : Service de streaming de Viacom proposant les programmes de la chaine BET, mais aussi des séries inédites comme The First Wives Club et Bigger.

Hallmark Movies Now : Service de streaming qui propose des films et des séries diffusées sur les chaines du groupe Hallmark, mais aussi depuis 2019 la série inédite When Hope Calls.

Disney+ : Nouveau service de streaming de The Walt Disney Company, Disney+ sera la plateforme de distribution pour toutes les propriétés du groupe et proposera dès son lancement ses propres séries tirées des univers Star Wars (The Mandalorian) et Marvel (The Falcon and the Winter Soldier, Hawkeye, She-Hulk et plus).

Apple TV+ : Nouveau service de streaming venant d’Apple qui fera ses débuts avec plusieurs séries ambitieuses comme The Morning Show, Dickinson, For All Mankind et Truth Be Told.

HBO Max : Nouveau service de streaming de AT&T/WarnerMedia qui proposera des programmes venant de toutes les filiales du groupe comme les chaines du groupe HBO, mais aussi de TNT, The CW et plus. Elle proposera à son tour des séries inédites comme un revival de Gossip Girl, une série animée Gremlins, Dune: The Sisterhood et plus.

Mais aussi…

Au delà du câble, il y a également d’autres chaines qui peuvent être regardées via satellite ou la TNT.

Audience Network : la chaine du bouquet DirecTV qui diffuse des productions originales depuis qu’elle a co-produit Friday Night Lights du sort que NBC lui réservait, puis recommença avec Damages. Maintenant, elle propose ses propres créations (Mr. Mercedes, Loudermilk, You Me Her).

Reelz : Principalement orientée sur le cinéma et les docuséries, elle s’est mise aux séries dramatiques avec The Kennedys et sa suite.

Bounce TV : autre concurrente de BET qui est accessible via la TNT, Bounce TV propose ainsi des programmes à destination des afro-américains, dont quelques séries (notablement Saints & Sinners).

Publié en 2017, cet article est aujourd’hui remis en avant suite à une mise à jour, car la télévision américaine ne cesse de ce développer.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link