De Spider-man à The Punisher : Le guide des séries Marvel Comics

Comme c’est le cas avec les publications papier, DC Comics et Marvel s’opposent également quand il est question d’adaptations, que ce soit au cinéma et à la télévision. Sur le petit écran, avec l’aide notamment de l’Arrowverse, les héros de la distinguée concurrence font souvent parler d’eux, mais Marvel n’a pas dit son dernier mot.

Cela dit, pendant longtemps, ce sont bien les séries basées sur DC Comics qui ont trouvé le plus de succès. Marvel a d’ailleurs fait la transition vers la télévision de façon plus discrète et moins systématique. Nous faisons donc aujourd’hui un tour d’horizon des séries Marvel à travers les années avec ce guide qui sera indiscutablement remis à jour régulièrement avec de nouveaux projets consacrés aux X-Men et autres en développement.

Ce guide ne contient que les véritables séries qui vécurent au moins une saison. Les téléfilms et autres projets avortés ne sont pas abordés.

Spidey Super Stories (1974-77)

Alors que les séries DC Comics étaient présentes à l’aube de la télévision américaine, les héros Marvel sont entrés par la petite porte deux décennies plus tard. C’est ainsi que Spider-Man fit ses débuts sur le petit écran à la moitié des années 70 et il ne le fit même pas dans son propre show.

Segment de l’émission pour les plus jeunes The Electric Company qui était diffusée que la chaine PBS, « The Spidey Super Stories » rassemblait des histoires courtes qui mettaient donc en scène le tisseur. Spidey ne parlait d’ailleurs pas. À la place, les enfants qui regardaient avaient des indices avec des mots qui apparaissaient à l’écran afin de découvrir ce qui se passait.

Afin d’accompagner le show, Marvel commença à publier une nouvelle série de comics intitulée Spidey Super Stories qui visait les plus jeunes. Cette publication dura plus longtemps que le show, puisqu’elle s’arrêta en 1982, alors que Spider-man quitta PBS en 1977 pour vivre des aventures plus adultes ailleurs.

The Amazing Spider-Man Marvel now T04
List Price: EUR 15,00
Price: EUR 15,00
Price Disclaimer

The Amazing Spider-Man (1977-79)

Si vous n’êtes pas familiers avec l’univers Marvel, Spider-man est le héros le plus populaire de la maison des idées. Aujourd’hui encore, le comic book The Amazing Spider-man est toujours en tête des ventes. Ce n’est donc pas surprenant que ce soit également lui qui fut mis en scène dans les premières séries Marvel.

Nous sommes alors en 1977 sur CBS. C’est l’automne et le network propose le téléfilm pilote de The Amazing Spider-man. C’est un succès. En fait, c’est le pilote le plus regardé de l’année, mais ses résultats sur les 18-49 ans sont faibles. CBS joue dès lors la sécurité et commissionne 5 épisodes supplémentaires qui seront proposés à l’antenne en avril 1978. Là encore, les audiences sont au rendez-vous. Une saison 2 sera commandée et les épisodes seront diffusés de façon erratique.

Au final, The Amazing Spider-man est annulée en grande partie parce que CBS avait déjà des séries de super-héros à succès et ne voulait pas être réduite à ce type de shows. Il y aura eu 14 épisodes seulement.

The Incredible Hulk (1977-82)

En plus de The Amazing Spider-man, CBS avait donc un autre héros Marvel sous contrat, The Incredible Hulk ! On y retrouvait Bill Bixby dans la peau de David Banner, tandis que Lou Ferrigno le remplaçait quand il se transformait en Hulk.

Développée par Kenneth Johnson à la demande d’Universal Television qui détenait les droits à l’époque, The Incredible Hulk proposait de suivre Banner alors qu’il voyageait à travers les États-Unis et venait en aide aux gens dans le besoin qu’il croisait. Johnson n’aimait pas particulièrement le comic book et décida de changer tout ce qu’il pouvait (même le prénom du héros). Étrangement, il était inspiré par Les Misérables.

La série fut en tout cas un succès et dura pendant 5 saisons sur CBS, se terminant sur un cliffhanger. À ce niveau, NBC récupéra The Incredible Hulk et produit 3 téléfilms. En parallèle, Marvel ne changea pas le comic book pour s’adapter au show, mais un comic strip s’appuyant sur l’histoire de la série a été publié dans des journaux entre 78 et 82.

World War Hulk
List Price: EUR 18,00
Price Disclaimer

Spider-Man (1978-79)

Superstar internationale, Spider-man a également eu le droit à sa propre série au Japon sur Tokyo Channel 12. À l’origine, le personnage ne devait être utilisé que de façon secondaire dans une autre série, mais il décrocha son programme bien à lui. L’histoire devait à la base être fidèle au comic book. Ce ne fut pas du tout le cas, car la Toei Company qui était derrière l’adaptation a choisi de suivre une autre voie.

Ainsi, Yamato Takeru — le spider-man local — a non seulement obtenu ses pouvoirs à l’aide d’un Alien, mais il a son lot de gadgets et même un robot géant pour combattre les criminels. Le but était bien entendu de vendre des jouets.

Cette version de Spider-man a duré pendant 41 épisodes et un film.

Night Man (1997-99)

À l’origine, Night Man n’était pas un héros Marvel, puisque le comic book de Steve Englehart était publié chez l’éditeur indépendant Malibu Comics qui a été racheté par Marvel en 1994. Trois ans plus tard, Glen A. Larson livrait une adaptation qui allait être diffusée en syndication pendant deux saisons.

L’histoire de Night Man se centre sur Johnny Domino un saxophoniste impliqué dans un incident avec un éclair et de l’équipement électronique. Il acquiert la capacité d’entendre les pensées maléfiques et, n’ayant plus besoin de dormir, il passe ses nuits à combattre le crime. Il fit cela pendant 44 épisodes, dont un qui nous proposait un improbable cross-over avec la série Manimal, 15 ans après son annulation.

Mutant X (2001-04)

Marvel ayant vendu les droits des X-Men à FOX, il n’était pas possible d’en faire une série. Cela n’empêcha cependant pas la production d’un show en syndication qui copiait honteusement les célèbres mutants du comic books. Cela termina en procès.

D’ailleurs, bien que la série s’appelle Mutant X, elle n’a aucun rapport avec le comics du même nom. L’histoire se centrait autour de l’équipe de mutants assemblée par Adam Kane (John Shea), un professeur Xavier sans pouvoir. Pendant la majorité des deux premières saisons, Kane et les siens passent chaque épisode à traquer un nouveau mutant pour l’aider, alors que leurs ennemis veulent le récupérer pour leur compte. En saison 3, ils travaillent pour une société secrète qui les emploie pour résoudre des mystères liés aux mutants.

Il y a au total 66 épisodes de Mutant X et deux comics books publiés par Marvel durant la diffusion du show qui servaient de complément à l’histoire.

Blade: The Series (2006)

Après une trilogie au cinéma, David S. Goyer s’associe à Geoff Johns pour faire de Blade le héros d’une série. À cette époque, la chaine SpikeTV cherchait à se développer dans le domaine de la fiction. Le timing n’était pas réellement bon, car la chaine n’avait pas vraiment de quoi soutenir financièrement un projet comme celui-ci et la série fut annulée.

Quoi qu’il en soit, le célèbre vampire qui tue des vampires revient dans une intrigue qui fait suite au dernier film de la trilogie, mais avec un nouveau casting, des personnages secondaires différents et une mythologie à développer. À la base, la version cinéma influençait clairement plus le show que les comic books. Au total, 13 épisodes ont été produits.

Agents of S.H.I.E.L.D. (2013-…)

Une fois de plus, il ne s’agit pas réellement de l’adaptation d’un comic book Marvel. Les lecteurs connaissent bien le S.H.I.E.L.D., l’agence d’espionnage, mais quand il a été question de faire une série pour ABC (filiale du groupe Disney), c’est un spin-off de l’univers cinématographique qui a été choisi. Ainsi, on y retrouve en tête d’affiche l’agent Phil Coulson (Clark Gregg) qui dirige sa propre équipe d’espions.

Série créée par Joss Whedon, Jed Whedon et Maurissa Tancharoen, Agents of SHIELD puise dans l’univers des comics, mais subit également l’influence des films — ce qui ne fonctionne que dans un sens. Par contre, comme tout ce qui est lié au MCU, la série a déteint sur les comic books et a même eu le droit à une version papier à son tour.

Sans jamais s’imposer comme un hit, Agents of SHIELD a donné naissance au spin-off Agent Carter (qui est surtout lié au film Captain America) et un second a été envisagé, Marvel’s Most Wanted, mais il ne vit pas le jour. Enfin, il y a eu une websérie intitulée Marvel’s Agents of S.H.I.E.L.D.: Slingshot qui se centre sur le personnage Elena « Yo-Yo » Rodriguez qui a été mise en ligne sur le site d’ABC en décembre 2016.

Powers (2015-16)

Comme ce fut le cas avec Night Man, Powers n’était pas à l’origine une création Marvel. Cela dit, c’est bien la maison des idées qui la publie depuis plusieurs années maintenant via Icons Comics. Basé sur le travail de Brian Michael Bendis et Michael Avon Oeming, ce show est la première création originale du Playstation Network.

Diffusée sur deux saisons, Powers est basiquement une série policière qui se centre sur Walker (Sharlto Copley), un ancien super-héros qui a perdu ses pouvoirs, et sa coéquipière Deena Pilgrim (Susan Heyward) qui travaillent pour une division qui enquête sur les crimes liés aux gens avec des pouvoirs. Elle a été annulée après deux saisons. Le comics se poursuit toujours.

Powers T01
List Price: EUR 16,00
Price Disclaimer

Agent Carter (2015-16)

Sortie tout droit du comic book, Peggie Carter est donc l’héroïne d’Agent Carter qui s’est imposée grâce à Hayley Atwell qui l’interprète dans le premier film Captain America. L’histoire de la série prend d’ailleurs la suite de ce long métrage, alors que le héros Steve Rogers est considéré comme mort et que Peggie se rend aux États-Unis après la guerre pour travailler pour une agence du gouvernement des années avant la création du S.H.I.E.L.D.

Agent Carter ne trouva qu’un succès modeste sur ABC qui a décidé de l’annuler après deux saisons seulement. Hayley Atwell a repris le rôle dans d’autres films du MCU, tandis que Peggy Carter continue à apparaitre occasionnellement dans les pages de comics Marvel.

Daredevil (2015-…)

Après ABC, c’est au tour de Netflix d’avoir ses héros du catalogue Marvel. L’approche choisie est cependant différente, puisqu’il est question de construire un univers très finement connecté au MCU, mais relativement indépendant. La tonalité est différente et principalement posée par Daredevil. L’homme sans peur débarque ainsi dans sa propre série après l’échec créatif qu’était la version cinématographique. L’idée ici est d’introduire le personnage pour qu’il finisse par rejoindre les autres héros des séries Netflix dans une mini-série intitulée The Defenders.

Composée pour le moment de deux saisons, Daredevil revient donc aux origines de Matt Murdock avec quelques changements par rapport au matériel d’origine. Il reste aveugle et doté de super-sens qui lui permettent de combattre le crime dans son quartier. L’ensemble est inspiré par le travail de Frank Miller dans le comics, mais également par celui — plus récent — de Brian Michael Bendis.

Daredevil - Saison 1
List Price: EUR 19,99
Price: EUR 11,99
You Save: EUR 8,00
Price Disclaimer

Jessica Jones (2015-…)

Originalement développée pour ABC, cette adaptation du comic book Alias de Brian Michael Bendis atterrira finalement sur Netflix. Là encore, les origines du personnage sont un peu révisées et Jessica Jones peut ainsi trouver sa place dans l’univers de Daredevil.

Ancienne super-héroïne à la courte carrière, Jessica vit désormais de son travail d’investigation. La série introduit Luke Cage qui a également à présent sa propre série.

Une saison 2 a été commandée, mais en attendant, Jessica sera de retour dans The Defenders et a de nouveau le droit à son propre comic books en solo après quelques années à apparaitre dans d’autres titres.

Jessica Jones - Saison 1
List Price: EUR 11,97
Price: EUR 11,97
Price Disclaimer

Luke Cage (2016-…)

Après son apparition dans Jessica Jones et avant de rejoindre The Defenders, Luke Cage a aussi eu le droit à son adaptation. On y retrouve également Rosario Dawson qui reprend le rôle de Claire Temple qu’elle tenait dans Daredevil (et reprendra également dans Iron Fist et The Defenders).

Luke Cage, comme les autres séries Marvel chez Netflix, trouve sa place dans l’univers partagé, mais fonctionne également individuellement. Elle nous raconte comment le Power Man devient un véritable héros en s’attaquant aux criminels de son quartier, Harlem.

Luke Cage
List Price: EUR 16,00
Price: EUR 16,00
Price Disclaimer

Legion (2017-…)

Si Netflix et ABC sont en business avec Marvel Studios, il ne faudrait pas oublier que FOX détient les droits de quelques super-héros également. Plus particulièrement, ceux concernant les X-Men. Ainsi, FX se lance à son tour et nous propose Legion, développée par Noah Hawley (scénariste de Fargo).

Comme d’autres auparavant, le personnage de Legion — qui est le fils du professeur Charles Xavien, leader des X-Men — n’a pas eu le droit à sa propre série en comics. Il est néanmoins apparu à plusieurs reprises au fils des ans. La série s’éloigne cependant du matériel d’origine.

Diagnostiqué schizophrène, David Haller a passé une bonne partie de sa vie dans des hôpitaux psychiatriques. Après une rencontre inattendue, il réalise qu’il n’est pas nécessairement malade et qu’il pourrait être le mutant le plus puissant au monde.

Il a été annoncé que Legion était connectée à l’univers des films X-Men, mais celui-ci n’étant pas marqué par sa capacité à respecter une forme de continuité, il est pour l’instant difficile de déterminer ce que ce lien entre la série et les longs métrages signifie pour le moment.

Iron Fist (2017-…)

Associé habituel de Luke Cage dans les comic books, Iron Fist fait son entrée en solo dans l’univers Marvel de chez Netflix. Comme les autres, il sera de retour dans The Defenders.

Avant cela, il est également une fois de plus question d’explorer le chemin qu’il parcourt pour devenir à son tour un héros. L’histoire de Danny Rand se différencie par son penchant pour les arts martiaux.

The Defenders (2017)

Annoncée au tout début de l’aventure Marvel sur Netflix, la mini-série The Defenders est en quelque sorte l’aboutissement du Marvflix.

On y retrouve donc Matt Murdock aka Daredevil, Jessica Jones, Luke Cage et Danny Rand aka Iron Fist. Ils vont s’allier et former l’équipe connue sous le nom The Defenders pour combattre un ennemi commun qui menace New York. C’est une mini-série dans laquelle fusionne les univers des 4 séries qui ont précédé.

A noter que la version de l’équipe présente dans la série est désormais la même dans les comic books, ce qui n’était pas du tout le cas auparavant.

The Inhumans (2017)

Même si les Inhumains sont présents dans Marvel’s Agents of SHIELD, ABC leur a offert une série indépendante scénarisée par Scott Buck (Iron Fist) et qui n’est donc pas un spin-off, mais tire bien ses personnages des comic books.

The Inhumans nous entraine sur la face cachée de la Lune dans la cité d’Attilan qui abrite une communauté d’Inhumains vivant depuis plusieurs générations loin de la Terre. L’histoire se centre ainsi sur la famille royale menée par Black Bolt (Anson Mount) qui a une voix si puissante qu’un simple murmure de sa part peut détruire une ville. Quand des Inhumains réapparaissent sur Terre, le règne de Black Bolt est remis en question par son frère Maximus.

The Gifted (2017-…)

Après FX avec Legion, c’est au tour de FOX de se mettre à exploiter la franchise X-Men avec The Gifted, une série de Matt Nix qui utilise quelques mutants sortant des comic books, mais raconte une histoire originale au lieu d’en adapter une.

The Gifted s’intéresse ainsi au destin d’une famille qui voit son existence prendre un tournant inattendu lorsque Reed (Stephen Moyer) et Caitlin Strucker (Amy Acker) découvrent que leurs deux enfants, Lauren (Natalie Alyn Lind) et Andy (Percy Hynes White), possèdent des pouvoirs mutants. Prêts à tout pour les protéger d’un gouvernement hostile, la famille prend la fuite pour rejoindre un réseau clandestin de mutants.

The Punisher (2017-…)

Suite à son succès dans la saison 2 de Daredevil, Frank Castle (Jon Bernthal) est de retour dans son propre spin-off. The Punisher n’était en effet pas au programme du Marvflix au point de départ, mais il a su conquérir les abonnés de Netflix au point qu’il a donc décroché son propre show.

Pour rappel, Frank Castle est devenu un justicier sans pitié après le meurtre de sa famille. Derrière lui, il sème la mort et il ne s’arrêtera pas tant qu’il n’aura pas obtenu sa vengeance. Son ancien employeur veut l’éliminer, mais il ne compte pas se laisser tuer sans rien faire.

Punisher All-new All-different T01
List Price: EUR 16,00
Price: EUR 16,00
Price Disclaimer

The Runaways (2017-….)

Après Netflix, c’est au tour de Hulu d’avoir sa série Marvel. Développée par Josh Schwartz et Stephanie Savage (Gossip Girl), Runaways est une série qui vise un public de jeunes adultes et qui se base comme son titre l’indique sur le comic book créé par Brian K. Vaughan et Adrian Alphona (intitulé Les Fugitifs en France).

L’histoire de Runaways se centre sur un groupe de six adolescents qui découvrent que leurs parents sont membres d’une organisation criminelle. Ils doivent alors s’unir pour les stopper.

Cloak and Dagger (2018-…)

Sur le câble, Freeform entre à son tour dans le business Marvel avec une « adaptation » des aventures de Cloak & Dagger qui, comme Runaways, s’adresse à un public de jeunes adultes.

Cloak & Dagger nous parle de Tandy Bowen (Olivia Holt) et Tyrone Johnson (Aubrey Joseph) qui sont deux adolescents venant de mondes très différents qui vont se retrouver mystérieusement connectés par des pouvoirs complémentaires. Elle contrôle une force lumineuse, il trouve son pouvoir dans l’ombre. Le tout se base naturellement sur les personnages créés par Bill Mantlo et Ed Hannigan. En France, Cloak & Dagger sont appelés La Cape et l’Épée.

De Superman à Arrow : Le guide des séries DC Comics

Ce guide a été mis à jour le 9 novembre 2017 avec l'ajout de The Punisher, The Inhumans, The Gifted, The Runaways et Cloak & Dagger. Plus à venir en 2018.

Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires
Le Geektionnaire des Séries TV
Nous l’avons écrit et vous pouvez désormais le lire. Cet abécédaire des séries contient près de 900 entrées passionnantes.
Commandez-le !
(19.95€ prix conseillé)
close-link