Halloween : Une petite histoire de la fête folklorique dans les séries TV

Mois placé sous le signe de l’horreur, octobre est donc marqué par Halloween, fête célébrée dans le soir du 31. Aujourd’hui, il est surtout question de jeunes enfants déguisés qui viennent sonner aux portes pour demander aux adultes « Trick or treat! » (Des bonbons ou un sort !). Des soirées costumées sont aussi organisées, ainsi que des feux de joie en plein air ou encore – bien plus valable en France – le visionnage de films d’horreur ou d’épisodes de séries télévisées.

Malgré un retour dans les années 90 de la fête en France, celle-ci sera vite critiquée comme commerciale et déclinera rapidement. Présentée comme une « fête américaine », Halloween trouve en vérité ses origines en Europe avant de débarquer sur le sol américain…

All Hallows’ Evening

Pour trouver les origines d’Halloween, il faut retourner auprès des populations celtes en Irlande, Grande-Bretagne, dans le nord et l’ouest de la Gaule, qui célébraient le Samain à la fin du mois d’octobre.

Cette dernière se déroulait à la fin des récoltes, et c’était souvent une période utilisée pour faire des réserves et se préparer pour l’hiver. Cet évènement marquait aussi le moment où la frontière entre le monde des vivants et celui des morts entrait en contact. Les déguisements effrayants servaient alors aux vivants à se faire passer auprès des morts pour l’un des leurs, alors que la nourriture était présente en abondance pour apaiser les esprits et les dissuader de saccager les récoltes.

On trouve aussi dans Halloween des liens avec la célébration romaine de Pomona, divinité des fruits, qui était comme une fête de la moisson. C’est de là que viendrait le « apple bobbing ».

Le Samain connut aussi l’influence du christianisme. Les chrétiens avaient pour habitude d’incorporer les pratiques d’autrui dans les siennes au lieu de les bannir pour entrainer des conversions. Lorsque la Toussaint fut placée au 1er novembre sur le calendrier, le 31 octobre devient la veille de tous les saints, et Samain fut alors rebaptisée All Hallows’ Evening — signifiant veille de la Toussaint. Le jour des Morts – le 2 novembre – fut établi plus tard.

La fête celtique s’effaça peu à peu en France au cours du Moyen-âge au profit de la Toussaint et du jour des Morts jusqu’à plus ou moins disparaitre de par chez nous. Elle persistera en Irlande. Pour une note télévisuelle, l’épisode 5 de The Living and The Dead prenait place à All Hallows Eve.

Son arrivée sur le sol américain

Zachcary Quinto prépare Halloween dans American Horror Story : Murder House

Halloween débarque en Amérique en même temps que les émigrants irlandais, poussés à partir de chez eux suite à la grande famine, entre 1845 et 1852. Le mildiou, un parasite, anéantit dans sa quasi-totalité les cultures locales de pommes de terre, qui étaient la nourriture de base des paysans irlandais.

Ces derniers continuèrent à fêter Halloween, remplaçant la pomme de terre ou le navet par la citrouille qu’ils creusaient pour en faire des lanternes — le fameux Jack O’Lantern, personnage provenant d’un vieux conte irlandais.

Quoi qu’il en soit, d’un point de vue extérieur, cela semblait plus que sympathique, poussant alors d’autres à célébrer Halloween qui gagna au fil du temps en popularité.

Il faudra tout de même attendre un bon siècle avant que la fête se soit vraiment répandue. Le « Trick of treat » a été aussi stoppé dans son élan par le rationnement du sucre amorcé en avril 1942 et qui durera jusqu’en juin 1947.

À la télévision (Part 1) : des années 40…

C’est donc à partir de 1946-1947 qu’Halloween attira l’attention sur un plan national, à travers des magazines ainsi que des programmes radiophoniques comme Baby Snooks Show, The Jack Benny Show et The Adventures of Ozzie and Harriet.

Halloween s’est établie fermement dans la culture populaire grâce au petit écran en 1952. Cette année-là, Halloween était au cœur d’un cartoon de Walt Disney ainsi que d’un épisode de la série Ozzie and Harriet — l’une des premières à avoir un épisode spécial Halloween. Dans un autre domaine, UNICEF utilisa le Trick of treat pour lever des fonds.

bewitched-halloweenÀ partir de là, on peut dire que l’on retrouva régulièrement des épisodes d’Halloween dans les séries. Avant de devenir une véritable tradition annuelle pour certains programmes, il était plus courant qu’un show ne possède qu’un seul épisode prenant place le jour de cette fête folklorique. Cependant, en avoir plusieurs ne tarda pas à s’implanter, grâce à des fictions plus qu’adaptées au sujet comme La famille Addams (1964-1966) et Ma Sorcière bien-aimée (1964-1972), qui fêta tous les ans Halloween durant ces cinq premières saisons.

Dans les années 70 et 80, des séries comme The Dukes of Hazzards, The Brady Bunch, CHiPs, Night Court, Happy Days, The Cosby Show, Cheers et MacGyver eurent aussi le droit à au moins un épisode d’Halloween.

Néanmoins, Halloween restait moins populaire que Noël au cours de cette période. Cela changea à la fin des années 80 et durant une grande partie des années 90 grâce à quelques séries emblématiques – principalement des sitcoms – qui aideront Halloween à regagner en popularité. Cela commença alors avec Roseanne, à partir de sa seconde saison qui en fit une tradition, soutenue par le fait qu’il s’agissait de la fête préférée de la famille Conner.

Ma sorcière Bien aimée-L'intégrale
List Price: EUR 48,86
Price: EUR 48,86
Price Disclaimer

À la télévision (Part 2) : Treehouse of Horror

Peu de temps après vu le jour une autre tradition qui est encore en cours sur notre petit écran : le Treehouse of Horror de The Simpsons, instauré à la saison 2. Ces épisodes de Halloween prennent place en dehors de la continuité de l’animé et abandonnent toutes règles « réalistes » régissant l’univers de la série.

L’épisode possède alors un générique spécial au sein duquel l’équipe est par ailleurs créditée avec des noms effrayants ou ridicules. Après cela, le Treehouse of Horror se compose de trois segments indépendants qui rendent généralement hommage ou parodient des œuvres d’horreur, de fantastique ou de science-fiction. Par exemple, The Shinning, une parodie du film de Stanley Kubrick, reste l’un des plus mythiques segments réalisés par la série.

On retrouve aussi au sein de ces épisodes d’Halloween Kang et Kodos, un duo d’aliens qui a fait sa première apparition dès le premier Treehouse of Horror et a trouvé le moyen d’apparaitre ensuite dans au moins un segment à chaque épisode.

Outre Roseanne et The Simpsons, Halloween sera célébrée dans de nombreuses saisons de Sabrina, Home Improvement (Papa Bricole) ou encore Family Matters (La vie de famille). La fête est souvent représentée dans les sitcoms, elle est fut plus que mise à l’honneur au cours des années qui se sont écoulées dans des séries familiales comme The Middle et Modern Family.

À la télévision (Part 3) :… jusqu’à aujourd’hui

Halloween est donc souvent célébrée dans les sitcoms, mais a aussi réussi à se faire une place dans les drama. St. Elsewere, Dr. Queen, Urgences, Grey’s Anatomy et Hart Of Dixie possèdent toutes plus d’un épisode Halloween, de même que Chuck, Castle, Murder, She Wrote (Arabesque), NCIS ou encore American Horror Story.

Si on peut s’étonner de constater que Supernatural n’a qu’un seul épisode prenant place durant la fête, il parait normal que Buffy et ses amis se soient déguisés à plusieurs reprises, de même que les habitants de Mystic Falls dans The Vampire Diaries. Les Pretty Little Liars en ont, quant à elles, fait une tradition.

Aujourd’hui bien ancrée dans la culture populaire, Halloween est une fête que l’on croise dans de multiples séries, qu’il s’agisse de drama ou de sitcom. Elles sont nombreuses à profiter de cette occasion pour mettre ses personnages en costume pour faire rire, nous offrir une enquête thématisée et plus encore.

On termine en revenant en Europe et plus précisément en Grande-Bretagne où les épisodes d’Halloween sont moins courants, dues au fait que la fête fut avant tout un petit festival lié à la plus notable Bonfire Night/Guy Fawkes Night qui célèbre l’échec de la conspiration des poudres du 5 novembre. Le phénomène s’est quelque peu inversé, avec Halloween reprenant le dessus, et toujours des feux d’artifice entre les deux. On peut alors noter pour l’occasion qu’il y a cette année deux special Halloween : un pour Agatha Raisin sur Acorn et un pour la comédie Not Going Out. Avant, des séries comme l’inspecteur Barnaby, Poirot ou encore Only Fools and Horses ont aussi eu des épisodes Halloween.

Tags : Halloween moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | Tous nos partenaires

Critictoo dans ta boite mail !

Recevez notre Newsletter hebdomadaire pour suivre l'actualité, découvrir des séries et ne rien manquer tout simplement.
Inscris-toi !
close-link