House et Wilson : 9 épisodes pour retracer les hauts et les bas de cette amitié ambiguë

6 Jan 2018 à 16:00

Du 2 au 6 janvier, Critictoo met en valeur des relations TV tout aussi, voir plus importantes que l’amour, avec une semaine dédiée à l’amitié dans les séries.


En quittant nos écrans il y a cinq ans, Dr House a emporté avec elle son héros charismatique, ses dialogues aussi percutants que cinglants, mais surtout l’une des amitiés les plus complexes et les plus attachantes de ces dernières années. House, le diagnosticien cynique, et Wilson, l’oncologue au grand cœur, forment un duo décapant qui gagne rapidement en nuances au fil des épisodes. Fortement inspirés des héros de Sir Arthur Conan Doyle, Holmes et Watson, ils parviennent à s’en détacher tout en rendant un brillant hommage à ces monuments de la littérature.

Sans aucun doute la relation la plus stable de la série, cette amitié de plus de dix ans (dans le pilote) nous est dévoilée au fur et à mesure. Profondément différents dans leur façon d’appréhender les relations humaines et la vie de façon générale, c’est ensemble qu’ils sont forts. Alors que Wilson apporte tempérance et raison, House pousse son ami à faire face à sa part sombre pour avancer et se dépasser. Pour illustrer au mieux cette relation teintée de disputes, de mensonge, de trahison, mais aussi d’honnêteté et de dévouement sincère, voici une sélection de 9 épisodes incontournables.

Damned if you do (1.05)

Après avoir pris le temps d’introduire son personnage principal, l’ambiance générale de l’hôpital et la dynamique des épisodes, la série se consacre enfin à son duo central dans un épisode simple mais subtil. Alors que son incommensurable confiance en lui est bousculée par les convictions d’une jeune religieuse, House trouve en Wilson un conseiller et un confident. Répartie, humour, vacheries déguisées, tous les ingrédients qui font le charme de leurs interactions sont déjà présents.

À plusieurs reprises, le fait que Wilson semble privilégier son ami à son couple avait été suggéré, mais cela n’est jamais plus vrai que lorsque ce dernier délaisse sa femme le soir de Noël pour manger chinois avec House. Ce beau moment de complicité pose les bases du duo pour les huit saisons à venir.

Autopsy (2.02)

Certains diront que le divorce de Wilson était inévitable, mais il y a fort à parier que sa relation avec House l’a précipité. Mis à la porte de chez lui après sa séparation, l’oncologue s’installe chez House qui l’accueille – presque – de bon cœur. Cette cohabitation qui frôle vite celle d’un vieux couple stéréotypé n’est pas pour déplaire à House, content d’avoir son ami près de lui, mais se gardant bien de lui faire savoir. Alors que tout se passait au mieux, House va trop loin en faisant perdre à Wilson l’appartement qu’il projeté d’acheter. L’épisode nous offre un petit aperçu des aspects destructeurs de cette amitié, malheureusement souvent déséquilibré.

House’s Head/Wilson’s Heart (4.15 & 16)

L’excellent et poignant final de la saison 4 de Dr House a bien failli avoir raison de l’amitié des deux médecins. Alors qu’House vient tout juste d’accepter la relation amoureuse entre Wilson et l’ancien membre de son équipe Amber, un drame survient. Trop ivre pour reprendre la route, House se fait confisquer ses clés par un barman et appel son ami à la rescousse. C’est cependant Amber qui débarque et le bus qui les ramène chez eux a un grave accident.

Rongé par la culpabilité et prêt à tout pour sauver la jeune femme qui s’enfonce dans un état critique, House va jusqu’à risquer sa vie, mais il est déjà trop tard. La saison se clôt sur un Wilson détruit et lançant un regard plein de colère et de désespoir à House. Cet excellent diptyque marque un tournant dans la relation House-Wilson et reviendra sur le tapis à de nombreuses occasions.

Birthmarks (5.04)

Sans surprise, l’ambiance de début de saison 5 est glaciale. C’est lors de la mort du père d’House que Wilson est missionné pour l’amener à l’enterrement, de gré ou de force. Durant ce road trip douloureux, House se montre plus insupportable que jamais, mais en poussant son ami à bout, lui permet de se libérer de ce qu’il a sur le cœur et de rabibocher ainsi leur amitié encore fragile.

Arrêtés par la police, les deux hommes reviennent sur les circonstances de leur rencontre à un congrès médical, pour le grand bonheur des fans qui n’avaient jusque-là que de vagues pistes sur les prémices du duo. On apprend que House avait payé la caution du jeune oncologue après qu’une perte de sang-froid l’ait fait briser une antiquité hors de prix. House confit qu’il avait trouvé en Wilson la seule personne digne d’intérêt du congrès, et qu’il cherchait simplement quelqu’un pour boire un coup. Une anecdote improbable qui ne pouvait mieux refléter leurs deux personnalités et leur dynamique parfois absurde !

House Divided/Under My Skin/Both Sides Now (5.22, 23 & 24)

Trois épisodes, c’est un peu de la triche, mais ceux-ci sont vraiment indissociables et marquent l’un des moments les plus sombres de la série : lorsque House touche le fond pour la première fois. Toujours sous le choc des événements de l’année passée et augmentant toujours plus les doses de Vicodine, House se rend compte qu’il joue avec le feu quand Amber lui apparaît sous forme d’hallucination.

Malgré les répercussions que cela pourrait avoir, il confie ses doutes sur sa propre santé mentale à Wilson. Quand la situation s’aggrave, House allant jusqu’à fantasmé une relation et des événements qui ne sont jamais produits, Wilson fait le choix de conduire son ami terrorisé au centre psychiatrique de Mayfield pour son propre bien, sachant d’avance que House ne lui pardonnera jamais vraiment.

The C-Word (8.19)

Fidèle à elle-même, la série décide de se clôturer sur une drôle d’ironie : Wilson, le gentil oncologue, dévoué à ses patients et ses amis apprend qu’il est atteint d’un cancer de stade 2. Dans cet épisode, il doit choisir s’il veut ou non tenter une chimio à risque. Du début à la fin, House sera présent à ses côtés, non pas en tant que médecin, mais en tant qu’ami.

Cet arc plus que dramatique retourne aux fondamentaux de Dr House et permet de mettre une dernière fois sous les projecteurs la relation entre les deux hommes, et ce qu’elle a de profond et sincère, malgré les coups bas et la rancœur.

Wilson: If things go wrong, I just want you to know…
House: If you’re going to say that you’ve always been secretly gay for me, everyone always just kind of assumed it.

A voir aussi : Detox (1.11), Babies & Bathwater (1.18), All In (2.17), Lines in the Sand (3.04), Wilson (6.09), Everybody Dies (8.22)

Tags : House moins...
Spoiler Alert!
Veuillez suivre les règles suivantes concernant les spoilers dans les commentaires :
1. Sur la critique d'un épisode, ce qui concerne les épisodes à venir est considéré comme étant spoiler (idem pour ce qui concerne les saisons).
2. Vous avez le droit de mettre des spoilers dans vos commentaires, mais le contenu sensible doit être placé entre les balises <spoiler>....</spoiler> afin de protéger les autres lecteurs.
Critictoo Newsletter
Inscrivez-vous à la newsletter Critictoo pour ne plus rien manquer de l'actualité du site, des séries et plus.
©2006-2017 Critictoo, le webzine des séries TV - powered by Wordpress. Critictoo.com participe au Programme Partenaires d'Amazon EU, un programme d'affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr.
Nos partenaires : DVD Series | Amazon | HypnoSeries | Tous nos partenaires